Les espaces verts urbains et la santé

Les espaces verts urbains réduisent la température et... (PHOTO: FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les espaces verts urbains réduisent la température et la pollution de l'air et absorbent le bruit et le dioxyde de carbone. Sans compter qu'ils favorisent de saines activités de plein air telles que la marche, la course à pied, le vélo... et la sieste estivale!

PHOTO: FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Vida, MD, MSc, FRCPC
Cyberpresse

Des citoyens de Montréal veulent empêcher la construction de 1500 condominiums sur Meadowbrook, un terrain de 57 hectares situé à Côte-Saint-Luc et Lachine et un des rares espaces verts naturels dans l'île de Montréal. Ces citoyens veulent comprendre pourquoi construire sur un site naturel alors qu'il existe tant d'autres terrains propices aux développements domiciliaires; pourquoi ne pas convertir Meadowbrook en un parc nature accessible à tous?

Les espaces verts urbains réduisent la température et la pollution de l'air et absorbent le bruit et le dioxyde de carbone. Ils favorisent de saines activités de plein air telles que la marche, la course à pied et le vélo. Plusieurs études suggèrent que les espaces verts ont un lien avec la santé.

Au Japon, le fait de marcher ou de passer un peu de temps en forêt, appelé shinrin-yoku, est une forme de relaxation très populaire, et une étude a démontré des améliorations de l'état émotionnel, particulièrement chez les personnes plus stressées. Une autre étude japonaise a démontré que le taux de mortalité était moins élevé chez les personnes âgées habitant à proximité d'un espace vert. Les auteurs ont recommandé de privilégier l'aménagement d'espaces verts, facilement accessibles, dans la planification urbaine, et ont suggéré une concertation entre le secteur de la santé et celui de la planification.

En Hollande, une étude a démontré que des gens qui vivaient près des espaces verts avaient moins de symptômes physiques et psychologiques. Une deuxième étude a dévoilé des résultats similaires, et une troisième a montré une moindre prévalence de plusieurs maladies près des espaces verts. Dans ces études, les effets positifs étaient plus prononcés chez les enfants, les femmes au foyer, les personnes âgées, et les personnes plus défavorisées. Les auteurs ont conclu que «... en admettant une relation de cause à effet entre les espaces verts et la santé, l'ajout de 10% d'espaces verts dans un environnement urbain entraine une diminution des symptômes comparable à un rajeunissement de cinq ans» et «... les espaces verts sont plus qu'un luxe... Une saine planification devrait prévoir de la place pour des espaces verts, et les gestionnaires de la planification devraient prendre en considération la quantité d'espaces verts disponibles en milieu urbain dans leur tentative d'améliorer la santé des personnes âgées, des jeunes et des gens défavorisés.»

En Angleterre, des chercheurs ont constaté que près des espaces verts urbains, la proportion de gens qui jugeaient leur santé comme «pas bonne» était moins élevée. En plus, ils ont trouvé que les taux de mortalité générale et cardiovasculaire étaient moins élevés près des espaces verts urbains. Les effets positifs étaient plus marqués chez les personnes défavorisées, et les chercheurs ont conclu que les populations exposées à un environnement plus vert démontraient moins d'inégalités socio-économiques dans le domaine de la santé: «Cette étude démontre clairement que les environnements qui sont bénéfiques pour la santé pourraient être cruciaux dans la lutte pour diminuer les inégalités sur le plan de la santé.»

En conclusion, il semble y avoir un lien entre les espaces verts urbains et la santé, et plusieurs chercheurs suggèrent que leur présence contribue à l'amélioration de la santé, particulièrement chez les personnes les plus démunies. À mon avis, il est souhaitable que les citoyens puissent profiter des espaces verts en milieu urbain et que les urbanistes travaillent de concert avec la Direction de la santé publique pour y arriver. Il est important que les espaces verts urbains soient préservés au bénéfice de toute la population, et je propose que Meadowbrook soit protégé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer