| Commenter Commentaires (8)

L'obsession de la minceur

Le 16 octobre dernier, la ministre de la Condition... (PHOTO: ARCHIVES AP)

Agrandir

PHOTO: ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Émilie Dansereau-Trahan*

Le 16 octobre dernier, la ministre de la Condition féminine, Christine St-Pierre, lançait la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée. Cette charte, à adhésion volontaire, n'entraîne aucune conséquence pour les organisations oeuvrant dans le monde de la mode qui ne l'ont pas signée. Toutefois, elle est l'expression d'une volonté de voir changer notre environnement médiatique qui, trop souvent, fait la promotion d'un corps de femme retouché, trop maigre et loin de la réalité.

Dernièrement, Ralph Lauren allait à l'encontre de la logique portée par cette nouvelle charte : rendez-vous sur le site www.facebook.com/BoycottRalph où sont affichées trois photos mettant en scène des mannequins ridiculement amaigris grâce aux logiciels graphiques qui permettent de modifier les photographies. Darryl Roberts, réalisateur du film America The Beautiful qui traite de la question de l'image corporelle, a lancé une pétition en ligne. Il souhaite comptabiliser 10 000 membres à son groupe afin d'exercer une pression importante auprès de la compagnie Ralph Lauren et témoigner ainsi du «ras-le-bol» de la population face à ces photos retouchées illustrant des mannequins extrêmement maigres, loin d'être en bonne santé!

Cette situation déplorable nous donne toutefois une occasion de ramener le sujet de l'obsession de la minceur et de la préoccupation excessive à l'égard du poids, à la veille des Fêtes. Il est malheureux de constater chaque année que des résolutions du Nouvel An visent la perte de poids et l'adoption de régimes néfastes pour la santé, voués à l'échec. En cette période de l'année, vous serez bombardés de plus en plus, par des publicités concernant des «produits miracles» vous promettant une perte de poids rapide et sans souffrance. Mais ne vous laissez pas leurrer: ces produits sont inefficaces et, dans certains cas, voire même dangereux!

Oui, au Québec comme ailleurs dans le monde, le poids de la population augmente rapidement et cela est préoccupant. Toutefois, la solution à ce problème ne réside pas dans l'idéalisation du corps extrêmement maigre qui est loin de correspondre à un corps en santé, mais dans l'adoption d'un mode de vie sain: la pratique régulière d'activités physiques, une alimentation saine et diversifiée et surtout, le plaisir de partager ces activités avec les gens qu'on aime! Quel meilleur temps que celui des Fêtes pour faire place, petit à petit, à ce type de mode de vie.

Je vous encourage à joindre le groupe mis sur pied par M. Roberts mais surtout, je vous invite à repenser votre santé non pas en cherchant à correspondre à ces modèles irréalistes présentés dans les magazines, mais plutôt en adoptant de saines habitudes de vie et tout cela, dans le plaisir!

* L'auteure est chargée de projet à l'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), où elle travaille sur le dossier des produits, services et moyens amaigrissants. Elle est candidate au doctorat en psychologie à l'Université du Québec à Montréal et détentrice d'une maîtrise en bioéthique de l'Université de Montréal.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer