Les palmarès de 2015

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphane Laporte

Collaboration spéciale

La Presse

2015, l'année des réfugiés. Les réfugiés de la Syrie, de la guerre, du terrorisme. Et aussi les réfugiés du réchauffement climatique, de l'injustice économique, de la maladie, de la peur, de la haine. Nous sommes tous des réfugiés de quelque chose.

L'humour est un refuge qui nous permet de survivre, pendant que ça passe. Et que ça repasse. Voici les palmarès de 2015 : 

LE PALMARÈS DES CHANSONS

10. Je vole, par La Bâtonnière

9. Oublie-moi, par Alexander Semin

8. Hola les lolos, par les Femen

7. Je reviens, par Gilles Duceppe

6. Je repars, par Gilles Duceppe

5. Rien à faire, par Carey Price

4. Qui prendra ma place, par Stephen Harper

3. Avant de disparaître, par Bombardier

2. Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde, par Les eaux usées

1. Fais-moi un show de boucane, par Renaud Lachance

LE PALMARÈS DES FILMS

5. Ce qu'il ne faut pas dire, avec Tom Mulcair

4. Le réveil de la Force, avec le Sénat canadien

3. Les Minions, avec Denis Coderre

2. Le miracle, avec Justin Trudeau

1. Ego trip, avec Donald Trump

LE PALMARÈS POLITIQUE

10. Justin au G20 : tous les leaders ont les yeux rouges sur la photo officielle.

9. « Vous ne pouvez pas dire que le Plateau n'est pas bien déneigé ! » - Luc Ferrandez

8. Le ministre Barrette a déclaré qu'il était hyper transparent, ce qui est bien pratique pour un radiologiste.

7. Si les policiers de Montréal sont munis de caméras, le maire sera souvent avec eux.

6. « Le Bloc est le plus propre de tous les partis, on se fait laver tous les quatre ans. » - Gilles Duceppe

5. Ce ne sont pas les courriels d'Hillary que l'on veut lire, ce sont ceux de Bill.

4. Renaud Lachance a songé à faire ses annotations sur le rapport Charbonneau avec des Post-it.

3. « L'indépendance, croûte que croûte ! » - PKP

2. « J'aimais ça, pouvoir ne pas aller voter aux élections scolaires. » - Un éternel déçu

1. « Ç'avait l'air plus grand quand j'étais p'tit ! » - Justin Trudeau, retournant au 24 Sussex

LE PALMARÈS SPORTIF

10. Gérard Depardieu aurait été pressenti pour jouer le rôle de Marcel Aubut.

9. Bergevin avec le CH jusqu'en 2022 : il a donc des chances de rouler, un jour, sur le nouveau pont Champlain pour se rendre au centre d'entraînement.

8. Poutine songerait à bombarder l'Agence mondiale antidopage.

7. Austérité oblige : il y a même des coupes dans les services d'Eugenie Bouchard.

6. Montréal va accueillir le championnat mondial de plongeon dans les eaux usées.

5. L'ex-maire Vaillancourt songerait à diriger la FIFA.

4. « Maintenant, je serai aussi indépendant au Sénat qu'à L'antichambre. » - Jacques Demers

3. « L'éternité, c'est moins long qu'un match de baseball. » - Yogi Berra

2. Si la LNH place Québec dans l'Ouest, est-ce que ça change le tracé de l'oléoduc Énergie Est ?

1. « C'est ridicule d'établir un lien entre les défaites du CH et l'absence de son meilleur joueur. » - Renaud Lachance

LE PALMARÈS DONALD TRUMP

5. En politique américaine aussi, il y a la vague orange : c'est la coiffure de Donald Trump.

4. « Il faut interdire l'entrée aux musulmans parce qu'ils ne voteront pas pour moi. » - Donald Trump

3. Quelle est la différence entre Donald Trump et le toit du Stade olympique ? Donald Trump se rétracte.

2. Donald Trump songerait à se faire greffer les cheveux de Justin Trudeau.

1. « Si Donald Trump devient président des États-Unis, va-t-il refaire The Apprentice ? » - Monica Lewinsky

LE PALMARÈS TOUS AZIMUTS

5. Ne manquez pas le prochain Bon Cop, Bad Cop avec Patrick Huard et Stéfanie Trudeau.

4. « Je crois que ça prendrait un deuxième rapport analysant les réactions des radios de Québec à mon premier rapport. » - Dominique Payette

3. Fausse la rumeur selon laquelle Marie-Chantal Toupin remplacerait François Bugingo pour couvrir l'actualité internationale.

2. Le prochain porte-parole de Volkswagen sera Lance Armstrong.

1. Virage de La Presse. Ne dites plus : « Je t'en passe un papier ! » Dites : « Je t'en passe une tablette ! »

LE PALMARÈS PARIS

2. Le monde est sans dessin.

1. Avec des si, on mettrait Paris à l'abri.

En 2014, on s'est souhaité « Bonne année 2015 ». 2015 a commencé avec les attentats de Charlie Hebdo et s'est terminée avec ceux du Bataclan. Méchante bonne année. Cette année, si on faisait plus que se la souhaiter, la bonne année. Pour que l'année soit bonne, il faut l'être nous aussi. Je me souhaite d'être bon. Pour vous et pour moi. Bonne année ! Bonne humanité !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer