Les Canadiens sont formidables

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Foglia
La Presse

Cette semaine, trois jours durant, dans le cadre des sommets que l'on sait, La Presse a publié un sondage de l'Institut Historica-Dominion sur la perception qu'ont les étrangers du Canada et des Canadiens.

On a sondé 23 pays, de très grands, comme la Chine, l'Inde, l'Indonésie, les États-Unis, le Brésil, la Russie; des influents comme la Grande-Bretagne, l'Allemagne; d'autres comme la Turquie, la Hongrie, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud.

Ce sondage par internet procédait par propositions plutôt que par questions. Par exemple: Le Canada dispose de certains des paysages naturels les plus beaux du monde. Oui? Non? Imaginons M. Chon, un des 500 Coréens choisis Dieu sait comment: Je réponds quoi, là? Qu'est-ce que je sais des paysages du Canada et des autres dans le monde?

Au fait, nommez-moi un pays qui n'offre pas de paysages parmi les plus beaux au monde? Juste autour de chez moi, je peux vous montrer 20 des paysages naturels les plus beaux au monde. Même si j'habitais à Laval, je pourrais vous en montrer. Réglons-le une fois pour toutes: les beaux paysages du monde sont tous au même endroit, au carrefour de la poésie et de la géographie (1).

Dans Matin de guerre (éd. Les 400 Coups), page 36, une photo de Marcel Saucier: une route et un ciel, quelque part en Abitibi, de loin le plus beau paysage du monde. Dans un livre du MOMA sur Walker Evans, page 141, une arrière-cour, un arbre, un poteau de téléphone, au loin la petite ville minière de Bethlehem (Pennsylvanie), ici encore le plus beau paysage du monde. Dans Scattered City, page 78, photo de Gabriele Basilico montrant le tournant d'une autoroute à Beyrouth avec un pont et un immeuble carré, le plus laid paysage du monde, mais si c'est vraiment le plus laid, n'en devient-il pas formidablement beau? De quoi parle-t-on, au juste? D'une carte postale des Rocheuses avec une police montée?

Et maintenant la plus téteuse des propositions du sondage: Les Canadiens sont des gens que j'inviterais volontiers à manger chez moi. Dites-moi, à moins d'être grossier, comment répondre non à ça? N'empêche, 20% des étrangers consultés ont osé dire non.

Un citoyen du monde sur cinq ne veut pas de Canadien à souper. Dont M. Chon. Je l'ai appelé. Vous n'aimez pas les Canadiens, M. Chon? Y puent ou quoi? Pas du tout. Moi recevoir amis canadiens tous les ans, Ron et Maggy, très gentils, viennent à Séoul à la foire de l'ustensile en plastique, lui représentant Tupperware pour toute la Saskatchewan, mais pour le souper préfèrent aller au McDo. En fait, les trois quarts des propositions de cet incroyable sondage auraient pu se résumer en une seule question: Allô, le monde? Est-ce que vous nous aimez? Devinez quoi? Vouiii, le monde nous aime. Alléluia. Les Canadiens sont cool. Vouiii. Les Canadiens sont éduqués. Vouiii. Les Canadiens sont polis -je vous jure, c'était dans le sondage. Vouiii, sont très, très polis, lisses, y a rien qui dépasse. Sont gentils avec les immigrants. Vouiii. Sont tolérants. Vouiii. Sont en santé. Vouiii. Sont riches. Vouiiii. Sont généreux. Vouiii. Sont beaux? En fait le sondage a eu le culot d'employer le mot sexy.

C'est le plus bas résultat obtenu par le Canada: 53%. Donc, le reste du monde ne trouve pas les Canadiens particulièrement sexy? Je ne crois pas que ce soit la bonne interprétation. Je crois que le reste du monde trouve les Canadiens un peu cons de poser ce genre de question. Ce sondage «mondial» était concurremment mené aussi au Canada.

Le Canada est un pays accueillant pour les immigrants. D'accord, disent 72% des étrangers, tandis que 94% des Canadiens n'en reviennent pas d'être aussi accueillants. Le Canada est un pays très généreux dans son aide aux pays pauvres. Soixante-deux pour cent des étrangers acquiescent. Et 91% des Canadiens s'applaudissent d'être aussi généreux.

Pour 21 des 23 propositions du questionnaire, les Canadiens s'évaluent et évaluent leur pays pas mal plus haut que ne le font les étrangers. Et me reviennent en tête Vancouver et ses débordements de patriotisme. Et me revient en même temps le fossé entre ma perception et sans doute la vôtre. J'ai toujours trouvé les Canadiens chauvins -je m'empresse d'ajouter: normalement chauvins.

Par normal, j'entends qu'il est normal que ce soient les nations les plus jeunes, les moins sûres de leur identité qui manifestent cette identité le plus bruyamment. Mon réel étonnement est ailleurs. Il est au coeur de la perception que les Canadiens ont d'eux-mêmes. Au centre de la psyché canadienne, il y a la modestie, l'effacement, peut-être bien même une timidité de souris.

Cela, bien sûr, toujours ressenti en regard du voisin, cet Américain arrogant auquel on ne veut tellement pas ressembler. On ne m'aimera pas, ici. Je trouve mes voisins américains -des paysans, il est vrai-, sans parler de ceux que je fréquente dans mes lectures, tellement plus sereins sur le thème de la nation. Bref, je ne suis pas certain que ce sondage nous dise ce que les Coréens, les Indiens, les Russes, les Chinois pensent vraiment des Canadiens.

D'ailleurs, en pensent-ils quoi que ce soit? Vous pensez quoi des Coréens, vous? Par contre, je suis certain que ce sondage nous dit très exactement ce que les Canadiens pensent d'eux-mêmes: que du bien.

(1) Carnets du grand chemin, Julien Gracq.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer