Geoff Molson et les néo-Expos

Geoff Molson dit se tenir « informé » sur le... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Geoff Molson dit se tenir « informé » sur le dossier du retour du baseball majeur à Montréal.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

D'entrée de jeu, mettons les choses au clair : Geoff Molson n'envisage pas d'acheter une équipe de baseball majeur. Même s'il est à la tête d'une entreprise de sport et divertissement florissante, pas question pour lui de jouer un rôle de leader dans le projet de ramener les Expos à Montréal.

En revanche, M. Molson ne ferme pas la porte à une participation quelconque s'il est un jour approché à ce sujet. « Je pense que les gens me connaissent maintenant, dit-il. Ils savent que je suis toujours prêt à écouter. »

C'est durant un entretien à son bureau, plus tôt cette semaine, que j'ai abordé cette question avec lui. Le Groupe CH, l'entreprise chapeautant le Canadien, le Centre Bell et evenko, possède à l'évidence la crédibilité, l'expertise et les ressources pour donner du muscle à l'affaire.

D'ailleurs, lorsqu'on parle avec des gens bien branchés à Montréal, on constate que cette idée suscite un intérêt manifeste. L'influence de Geoff Molson est considérable. Son réseau de relations franchit largement le cadre du Québec, notamment en raison de son rôle majeur au sein de la brasserie Molson Coors. 

Lorsqu'on est à la tête d'une entreprise dont la valeur est estimée à 1 milliard, on est en bonne position pour étudier de nouveaux projets.

Ce n'est pas tout : une éventuelle participation de Groupe CH au retour des Expos s'inscrirait dans une tendance lourde du sport professionnel nord-américain. De nombreux géants du sport-spectacle exploitent plus d'une équipe professionnelle. Cela leur permet de mettre en commun des services et de partager leur savoir-faire.

L'exemple le plus saisissant se trouve au Colorado, où Stan Kroenke possède l'Avalanche (LNH), les Nuggets (NBA) et les Rapids (MLS), en plus des Rams de St. Louis (NFL).

À Detroit, la famille Illitch est propriétaire des Red Wings (LNH) et des Tigers (MLB). À Toronto, Maple Leaf Sport & Entertainment détient les Maple Leafs (LNH), les Raptors (NBA) et le Toronto FC (MLS). À Los Angeles, la firme AEG dirige les Kings (LNH) et le Galaxy (MLS), en plus d'être actionnaire minoritaire des Lakers (NBA).

Tous ces groupes misent sur les synergies entre leurs différentes propriétés pour renforcer leur plan d'affaires. Montréal aurait avantage à s'en inspirer. D'autant que les néo-Expos auraient fort à faire pour se tailler une place au soleil sans l'appui de la gigantesque machine du Canadien, solidement enracinée dans son milieu.

***

Geoff Molson le reconnaît : même si le Groupe CH ne se mêle pas du dossier du retour des Expos, il se tient néanmoins « informé », pour reprendre son expression.

« Nous n'avons nullement l'intention d'acheter une équipe de baseball, explique-t-il. Par contre, nous sommes des experts de la programmation événementielle et de la gestion d'équipe sportive. »

«« Si un jour le baseball revient, je ne serais pas surpris que quelqu'un nous appelle pour nous demander si ça nous intéresse d'offrir nos services.»

Geoff Molson

La gestion d'une organisation sportive, comme le rappelle M. Molson, comporte deux axes. D'abord, la performance sur la surface de jeu. Il faut embaucher le bon directeur général et fixer des objectifs élevés. C'est le premier rôle d'un propriétaire d'équipe.

Ensuite, on retrouve les éléments qui soutiennent le club : la vente de billets, les commandites, le marketing, les finances et les communications. Sur tous ces plans, le Canadien est solidement outillé. « On aime ce qu'on fait et on est respectés dans ce domaine, estime M. Molson. On a une bonne réputation. »

Le Groupe CH, dit M. Molson, étudierait la possibilité de soutenir le nouveau club de baseball dans ces aspects si la demande lui était adressée. Une attitude logique puisque l'organisation souhaite augmenter son rayon d'action. Rappelez-vous : en 2011, elle voulait obtenir le contrat de gestion du nouvel amphithéâtre de Québec, finalement remporté par Québecor. Plus tard, elle a obtenu celui de la nouvelle patinoire de Laval.

Cela dit, M. Molson serait-il disposé à aller plus loin ? Accepterait-il, par exemple, d'être partenaire minoritaire d'un groupe obtenant une concession ? Après tout, il a lui-même utilis cette stratégie en réunissant les investisseurs qui ont acheté le Canadien, le Centre Bell et evenko en 2009.

« Je ne connais pas la réponse à cette question, explique-t-il. Mais je connais mon caractère : si quelqu'un m'appelle, j'écoute. Mais ça ne veut pas dire que je le ferais. »

***

Le retour des Expos demeure un objectif à long terme. Malgré les ennuis des Rays de Tampa Bay et des Athletics d'Oakland, qui cherchent toujours à obtenir un nouveau stade, un transfert d'équipe ne semble pas dans les plans actuels du baseball majeur. Et si le commissaire Rob Manfred évoque l'idée d'une expansion, il n'a pas fixé d'échéancier.

Dans ce contexte, Geoff Molson adopte la bonne attitude. À la tête d'une organisation en pleine santé, jouissant d'une cote d'amour élevée, il n'a pas à brusquer les choses. Sa gestion est basée sur plusieurs principes, dont la patience.

En fait, à l'heure actuelle, le projet de retour des Expos ne passerait pas à une vitesse supérieure uniquement parce que le Groupe CH s'y intéresserait. Le fruit, pour reprendre la proverbiale expression, n'est certes pas assez mûr.

Pour une organisation comme celle du Canadien, tout est question de contexte dans un dossier comme celui-là. J'imagine mal M. Molson s'intéresser à l'affaire avant qu'elle ne devienne une possibilité concrète. Dans un scénario idéal, son entreprise donnerait un coup de pouce au moment où les chances de succès seraient réelles.

Nous n'en sommes évidemment pas là. Mais le fait que Geoff Molson promette d'écouter si on lui fait signe est déjà un développement intéressant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer