| Commenter Commentaires (51)

Les bandits

Partager

Commençons l'année avec une histoire de banditisme bien juteuse, question de se mettre de bonne humeur. C'est l'histoire d'un gang bien organisé qui décida, il y a quelques années, d'aider subrepticement des narcotrafiquants mexicains et colombiens à blanchir son fric illégal aux États-Unis.

Ah, oui: pour faire bonne mesure, ce gang a aussi facilité le commerce entre diverses compagnies et des pays visés par des sanctions internationales, comme l'Iran et la Libye.

Au fil des années, c'est 881 millions de dollars américains que ces bandits ont permis aux narcotrafiquants de blanchir.

Puis, un jour, la cavalerie est arrivée! J'entends par là que la justice américaine a débarqué. Enquête fut faite. On a mis au jour les mécanismes de la fraude, on a exposé les gestes des membres du gang avec leurs propres paroles.

Le gang en question a reconnu sa responsabilité. Il s'en est même excusé.

Malgré cela, personne n'ira en prison. Parce que le gang en question s'appelle HSBC, une des plus grandes banques du monde.

HSBC a reconnu sa responsabilité après une enquête des autorités américaines qui a démontré que ses hauts dirigeants savaient que quelque chose était pourri dans son arrière-cour mexicaine. Un cartel de narcotrafiquants avait fait de HSBC «sa» banque pour blanchir les narcodollars. HSBC le savait, et sa réponse pour endiguer ce flot d'argent sale fut pour le moins timorée. Le fric de la coke était juste trop facile à encaisser.

Pour tout cela, HSBC a accepté de payer 1,9 milliard de dollars aux autorités américaines, en guise de punition. On regarde cela, 1,9 milliard, et on se dit wow, quelle taloche! Les pénalités imposées à HSBC sont, en effet, historiques.

Mais 1,9 milliard, quand ton profit avant taxes et impôts est de 22 milliards, c'est quoi? C'est l'équivalent de quatre semaines de profit.

C'est rien. C'est des pinottes toxiques. C'est une joke obscène.

Mais cette amende-bonbon n'est que le crémage sur le proverbial gâteau de HSBC. Car le gâteau, ici, c'est qu'aucun patron de la banque ne fera face à la justice criminelle pour son rôle, actif ou passif, dans ces histoires de blanchiment d'argent.

Le Department of Justice des États-Unis a décidé de ne pas lancer les chiens contre les cravatés qui savaient et qui n'ont rien fait pour éviter que leur banque soit la banque préférée - selon les mots d'un officiel mexicain au patron des opérations mexicaines de HSBC - du cartel de Sinaloa.

Le Department of Justice a aussi décidé de ne pas révoquer le permis d'opérations bancaires américaines de la HSBC, ce qui aurait mené à l'arrêt de toutes les activités, grandes et petites, de HSBC aux États-Unis. Les faits reprochés à la banque justifiaient largement cette révocation.

Pourquoi ne pas passer les menottes aux malfaiteurs de HSBC, pourquoi ne pas arrêter ses activités aux États-Unis?

Parce que, selon les procureurs, dans une décision qui a été avalisée par la Maison-Blanche de saint Barack Obama, cela aurait pu a) détruire des milliers d'emplois aux États-Unis et b) entraîner une réaction en chaîne dans le système financier mondial.

Bref, quand le capital peut «déménager» d'un État à l'autre, même d'un État américain à un autre, détruisant des milliers de jobs, c'est correct, c'est juste le sacro-saint marché dans toute sa splendeur. Quand des milliers de jobs sont en jeu à cause du banditisme à grande échelle, là, on a des scrupules.

Dans son livre The Price of Inequality, l'économiste Joseph Stiglitz décrit la «capture réglementaire» qui opère quand ceux qui écrivent les règles applicables à un secteur industriel donné sont sur la même longueur d'onde que les capitaines et les princes de cette industrie... mais pas sur la même longueur d'onde que le bien public.

Il y a aussi la «capture cognitive», écrit le Prix Nobel d'économie 2001: quand il y a une «affinité naturelle» entre ceux qui écrivent et appliquent lois et règlements, d'une part, et ceux qui doivent se conformer à ces lois et règlements, d'autre part. C'est ce qu'on voit dans l'affaire HSBC, non?

Tout cela est lubrifié, note Stiglitz (mon expression, pas la sienne) par le fait que, aux États-Unis, pour chaque législateur, il y a 2,5 lobbyistes payés par les banques.

Bien sûr, ça se passe aux États-Unis. Mais dans le monde sans frontières qui est le nôtre, l'affaire HSBC est une saloperie qui n'a pas de frontières.

Il y a cette image fantastique qui circule sur le web. Elle montre un homme cagoulé dans une banque, arme au poing. La légende: «Donnez un gun à un homme, il peut voler une banque. Donnez-lui une banque, il peut voler le monde.»

On savait qu'il y avait une justice pour les pauvres et une justice pour les riches. On sait désormais qu'il y a une justice pour les super riches, pour le 1%, pour l'oligarchie. Oups, je sais, il ne faut pas parler comme ça! L'oligarchie, le 1% de privilégiés qui sucent le sang du 99% restant, ça n'existe pas, c'est de la propagande de pouilleux à carrés rouges, pouache, pouache.

Continuez à dormir, y a rien à voir.

Bonne année.

Partager

publicité

Commentaires (51)
    • C'est drole de lire les commentaires des gens ici qui ont en général tous raison de ce plaindre .... M.Lagacé, à quand un blogue comme JFK l'a fait en 1963 (en discours), lorsqu'il a parler du pourquoi l'économie va mal et qui réellement contrôle les banques qui contrôlent nos pays ...
      Il est disponible sur Youtube
      http://www.youtube.com/watch?v=PtvvmRBiWwA
      merci et bonne journée

    • Bravo, il faut en effet du courage pour dénoncer les banques comme vous le faites monsieur Lagacé.
      Mais cette histoire, c'est de l'anecdote si on considère rien que l'histoire des jugements rendus aux États Unis dans les 30 dernières années contres les banque à charte et les banques d'investissements. On pourrait citer de même le récent scandale du Libor, lequel a été mentionné ici, un scandale qui pointe vers une corruption systématique et généralisée de l'ensemble des grandes banques occidentales ( voir ce clip éloquent d'Eliot Spitzer, ancien atorney général de l'état de New York ; http://www.youtube.com/watch?v=qZWDemn_njg )
      Bref, les gens qui s'étonnent de constater ce genre de comportement de la part d'une grande banque devraient s'informer d'avantage des pratiques de l'industrie et de leurs conséquences.
      En passant, HSBC, ça tient pour Hongkong and Shanghai Banking Corporation et ils ont coommencé en affaires avec la guerre de l'opium. On ne peut donc pas dire que le présent cas est une erreur de parcours.

    • Il y a aussi les fous furieux. Comment peut-on en toute conscience remettre en liberté des gens dangereux comme Kayla Bourque? http://www.huffingtonpost.ca/2013/01/07/kayla-bourque-animal-killer-vancouver_n_2426549.html

    • Y as tu vraiment du monde qui ont gasston comme boss...ouf...mais je crois que c'est du bluff...je crois que gasston n'est qu'un suceur de système...soit il vit au crochet du bs, soit il vit suite aux subventions gouvernementales...un gars qui est dans le 1% n'a pas le temps de lire et de commenter Lagacé...


    • Ils paient leur pénalités à une autre banque...de la poudre aux yeux.C'est eux qui mettent les gouvernements en place....Alors je ne crois pas que les gouvernements fassent plus que ça; une p'tite tape sur les doigts !!!
      Je vous félicite d'avoir eu le cran d'écrire ceci....J'espère que tu te feras pas ''taper sur les doigts'' pour avoir oser parlé contre eux.
      L'Egypte as eu 7 plaies.....Le Monde 1..Les Banques.

    • M. Lagacé, en lisant le début de votre texte, je pensais que vous parliez de SNC Lavalin...

    • Superbe chronique. Laissons nos petits libertariens poursuivre leur vendetta contre les syndicats: la majorité n'est pas dupe. Les banksters méritent la potence pour tous les crimes dont ils sont coupables.
      Aujourd'hui, on apprend que Bank of America va payer 11,4 milliards pour ses malversations. Pis après? Quelques coups de fouet seraient plus efficaces pour faire peur à cette racaille. Mais non! Quelques petits coups de baguette sur les doigts et HOP! On repart à zéro. Le plan du prochain hold-up est déjà tracé...

    • Charles Sirois, président de la CIBC, a fondé un parti politique pour qui, aux dernières élections, plus d'un million de tarés ont voté.
      On a la société qu'on mérite.
      L'occasion fait le larron, facile de démoniser le larron qui profite du système, mais nous sommes tous responsables, par notre laxisme politique, de laisser ces occasions se créer.

    • Des bandits à la face parallélépipédique, à la morale parallélépipédique et aux amis au visage parallélépipédique, des gratteux de comptes parallélépipédique, des rats qui portent un carré 24 karats déguisé de brun.

    • Les grandes corporations voient les amandes comme des dépenses d'exploitations pour augmenter leur revenus. Peut importe si on enfreint la loi, on va faire de l'argent. Même si on est puni, on va faire de l'argent, ils se disent. Quel manque de scrupule!

    • Mon point c'est que Lagacé se discrédite en accusant le 1% d'être tous des bandits suceux de sang. Ça c'est un tout petit pourcentage du 1% et oui ils devraient être en prison. Mais au moins 95% du 1% sont là légitimement et méritent le RESPECT. Demande à ton boss Lagacé.

    • "It only takes $34,000 a year, after taxes, to be among the richest 1% in the world." - World Bank economist Branko Milanovic

    • Très bon article M. Lagacé!! Il pourrait en avoir plusieurs autres à faire sur le monde financier. Mais sachez une chose, vous vous attaquez à très gros et ne soyez pas surpris de les voir vous contre attaquer.
      On va vous discréditez, à moins bien sûr, que vous rentiez dans le rang!
      Charles P

    • Honnêtement, comment ne pas prendre au sérieux les propos de conspirationnistes comme Alex Jones lorsqu'on voit de tels événements qui lui donnent raison. Les grands seigneurs qui dirigent le monde n'ont plus AUCUN SCRUPULE à tromper, contrôler et dominer le peuple selon leur bon vouloir.

    • Parlant de 1%, a qui appartient le Journal La Presse déjà ? De toute façons y a pas de quoi virer fou, l'humanité a toujours fonctionnée comme ca: y a toujours un plus brillant que les autres qui va s'occupe des affaires du reste de la tribu parce que la plupart des individus qui la compose ont, soir pas le temps, soit sont trop heureux de pas s'en occuper, soit trop cons pour le faire. Alors le plus brillant fini nécessairement par prendre avantage de la situation. Vous voulez un système juste et équitable ? Alors donnez la direction des affaires humaines a des ordinateurs. Parce que les gens agissent toujours dans leurs intérêts, quels qu'ils soient, et le pouvoir et un grand générateur d'intérêt.

    • @gasston Sans connaître votre situation, si votre salaire équivaut à plus de 8 fois le salaire de votre plus petit salarié, vous lui sucez le sang. Il est inconcevable que quelqu'un puisse obtenir en 10 ans ce qu'il faudra toute une vie à un autre.

    • @gasston WOW tu me niaises-tu? Tu parles de manque de respect du bloggeur mais est-ce que t'as lu l'article ou juste la belle caricature de la fin. Le bloggeur parle de l'arnaque la plus monumentale du siècle qui a été jugée de façon complètement IRRESPECTUEUSE pour la population face à la justice parce que les criminels, de riches banquiers, n'ont même pas eu besoin de comparaître malgré les nombreuses preuves qui pesaient contre eux. Donc, la morale: Si tu es assez riche, faisant parti du 1% qui a un poids financier sur le marché international, tu peux faire toutes les magouilles possibles en t'en tirant avec rien en tant qu'individu. Tu trouves pas que c'est SUCER LE SANG au reste de la population ça? Il y a 1% de la population qui détient le marché mondiale et ces personnes, qui composent le 1%, ont le droit de continuer même s'ils sont reconnus coupables des pires atrocités pendant que 99% de la population bien elle doit se plier aux lois comme tout le monde et aux "LOIS DU MARCHÉ". Et c'est juste un des nombreux exemples où les lois judiciaires ne vaut rien face au pouvoir de l'argent. Tu vois pas maintenant le sucage de sang. Le 99% est innofensif face à des vampires qui sucent puis sucent le cash de façon horrible comme une fille dans un film d'horreur hollywoodien. C'est assez évident merci.
      Puis, tu l'auras compris, on parle pas du 1% du Québec bâtard c'est le 1% qui contrôle les richesses du monde. Oui au Québec l'écart est moins flagrant mais c'est pas le sujet en cause. Mais j'ai l'impression que tu t'en fou de tout ce qui arrive dans le monde et que tu veux juste bien vivre avec ton cash pi rire avec tes amis plein de cash aussi en vous disant que il y ajuste des WINNERS qui arrive à réussir comme vous pi blalabla. Parce que c'est évident, ton message reflète clairement ta frustration contre ceux qui envoie chier ceux TOP, les WINNNERS LÀ. Alors Stp, next time pas de refoulement, lis sur la politique internationale pi fais un commentaire p/r au sujet

    • @ Anniej: c'est le blogueur qui manque de respect: ?le 1% de privilégiés qui suce le sang du 99%?!!! Incroyable manque de respect.
      Hey, Lagacé, as-tu le guts d'aller demander à ton patron Desmarais d'arrêter de sucer du sang?
      Sais-tu, Lagacé, que dans ton Québec socialiste et pauvre, ç'est pas si dur que ça d'entrer dans le 1%? Tous les médecins spécialistes y sont au Québec. Je suppose qu'ils te sucent le sang quand ils s'occupent de ton cancer?
      Je suis un nain comparé à ton boss Desmarais, mais moi aussi je suis dans le 1%. J'y suis entré à force de travail. J'ai créé un tas de jobs high tech bien payées et tout le monde a le sourire dans ma shop. Je te conseille vivement de ne jamais y entrer en parlant de suçage de sang.
      Je te tutoie aujourd'hui Lagacé parce que tu manque de respect.

    • Je trouve dommage que beaucoup de gens manque de respect dans leurs commentaires alors que ça ne me semble pas nécessaire lorsque l'on désire exprimer son opinion.

    • 1.9 milliard sur 22 milliard ce n'est pas de pinotte mon petit clin-clin c'est a peu pres 5 % si je t'enleve 5% de ton salaire mon petit Patrick qu'est-ce qur tu va dire?? c'est correct c'est juste des pinottes??? un autre bel article de rammassage de vidange petit Patrick

    • Monsieur Lagacé, excellent article sur ces voleurs de banquiers et leurs liens avec le 1% mais svp ne pas confondre indignés avec carrés rouge.

    • Parfois quand ils s'agit de Goliath il est préférable de fermer les yeux et de vivre notre petite vie ordinaire. Parfois il n'est pas bon de tout savoir. Parce que quand on en sais trop on devient dangereux pour les 1% (ça c'est Goliath). Comme dans la Matrice: Bénie ois les ignorants. Parce que de se faire souhaiter bonne année comme ça ben aussi bien se couper les veine.

    • Pendant les années de la prohibition, les profits réalisés par la vente de l'alcool étaient de l'argent sale. Aujourd'hui, c'est un commerce florissant pour notre gouvernement (SAQ). Peut-être qu'il faudrait légaliser ces drogues dont les profits de la vente constituent une véritable manne pour nos gouvernements?

    • Preuve qu'il existe des clous résistant à la pensée unique.

    • Cher Patrick, je vous invite à aller voir le cartel mexicain et à leur dire que vous refuser de prendre leur argent parce que c'est des pas gentils.
      Pas game ? Les gens d'HSBC impliqués à la base de la chose ne l'étaient probablement pas non plus.
      Ceci dit, c'est toujours drôle de voir un chroniqueur vedette, qui a la chance de s'exprimer à la télé, à la radio et dans le plus grand quotidien francophone d'Amérique (et qui doit avoir le revenu en conséquence) critiquer le proverbial "1 %".

    • Une poursuite de 43 trillions pour fraude impliquant plusieurs banques et plusieurs autres personnes est en cours présentement et PERSONNE . Aucun média n'ose en parler . Voici un des articles .http://www.usalawyer.org/spire-law-group-llp-usa-government-43-trillion-lawsuit/

    • Le vieux dicton est vrai aujourd'hui plus que n'importe quand: Money talks.

    • Les gouvernements utiliseraient des réseaux de lavage d'argent similaires à ceux de la mafia pour leurs opérations clandestines à travers le monde. La banque HSBC pourrait être à la fois un maillon du réseau de lavage d'argent pour la mafia et les services secrets. Dans un tel cas, les gouvernements utilisant ce réseau n'auraient pas intérêt à poursuivre le personnel de cette banquee.

    • Bon et c'est la faute du guvernement si les responsables ne vont pas en prison?
      Sincèrement, je suis pas mal écoeuré qu'on mette la faute sur le gouvernement et qu'on oublie qu'il y a une bande de crétins qui votent pour ce gouvernement.
      Si, pour le gouvernement, ne pas agir dans l'intérêt du peuple avait quelque conséquence que ce soit, ils agiraient dans l'intérêt du peuple.
      Or, on a pas besoin d'aller bien loin, juste ici, il y a quelques mois, malgré les allégations de corruption qui affligeaient le gouvernement, les Québécois ont reconduit le PLQ dans l'opposition.
      La faute à qui? Je dis la faute à ceux qui votent, ici comme aux States.
      Shame on us. C'est tellement plus simple d'écouter le hockey, OD ou la Star Académie que de s'intéresser à la politique.

    • Mr lagacé , pas d'accord avec certain commentaire ici, mais je vous dirais que je connait quelqu'un qui se vante d'avoir travaillé et profiter de l'argent noir ,sale,etc... toute sa vie il a fait 85 % du travail au noir. Il est très bien , batiments, belle vie, voyages , etc....et plus encore. Je n'arrive pas a
      jugé ces comportements quand je voit tout ce qui se passe PARTOUT , je veut dire corruption.
      Mëme ton ami le provocateur professionnel mardeux désolé martineau a dit que sans l'argent sale notre pays serait en faillitte , alors pourquoi pas profiter si tu as la chance

    • Quelle tristesse de terminer une chronique de façon aussi simpliste........

    • Vous avez tellement raison Kakousse. Tenez, prenez la personnalité de la semaine La Presse-Radio-Canada de la semaine dernière, Mme Louise Nadeau, professeure titulaire au département de psychologie de l'Université de Montréal, présidente d'Educ'alcool, associée à l'Institut universitaire de santé mentale Douglas de l'Université McGill, et qui termine une étude sur le jeu en ligne commandée par le ministère des Finances, c'est devenu la référence du succès que de collecter deux, trois, quatre revenus et plus. Au diable si la madame n'a plus le temps d'enseigner aux étudiants, on va leur faire payer en sus les chargés de cours qui vont le faire... Je veux dire aux étudiants et payeurs de taxes qui affichent le carré vert.

    • Le pouvoir de l'argent et de la cupidité. Cette mise-à-jour d'une immense magouille n'en certainement pas arrêté les magouilleurs, voleurs et trafiquants de toutes espèces. Ils changent seulement de méthode ou de canal. À la grandeur de la planète, le nouveau désordre mondial. Les accords multilatéraux, les accords internationaux, la Banque Mondiale, le G8 faits sans qu'on demande vraiment aux populations ce qu'elles en pensent. Quasiment toujours des accords entre non élus au bénéfice de non élus. Le but des puissants est d'être plus puissants. Celui des riches est d'être plus riches. Richesse et puissance semblent aller ensemble.

    • Parfois notre monde m'éc?ure tellement que...
      I can't run no more with that lawless crowd
      While the killers in high places say they're prayers out loud.
      (Lenoard Cohen - Anthem)
      Juste envie de décr***sser dans le fond du bois

    • arnolde (15h12) semble être tombé(e) dans le WD-40, car il y a dérapage et on dirait que le personnage n'a vraiment pas bien lu (ni compris, d'ailleurs) les propos du blogueur.
      Si on comprend bien, M. Lagacé donne raison aux carrés rouges de s'en être pris au 1%, alors pourquoi arnolde se fâche... jusqu'à demander à M. Lagacé combien il gagne, ce qui est et c'est du dérapage total. De croire qu'un salaire de journaliste, même parmi les meilleurs et plus populaires qui font aussi de la télé, ça frise les revenus et les fortunes des 1%, totalement à côté de la plaque et ça démontre vraiment une ignorance totale de la réalité.
      Pour en ajouter, croire que l'"industrie" de la drogue est une industrie comme les autres, ben... z'êtes aussi tombé dans le Jig-a-loo!
      Et y'a personne qui a dit - outre arnolde - que les carrés rouges avaient acheté de la drogue.... champs de patates!
      Si toutes les personnes qui travaillent pour des entreprises de riches comme les Desmarais, de façon directe ou indirecte, lâchaient leur emploi demain, la province s'arrêterait de fonctionner.

    • N'ayez crainte M. Lagacé, nous continuons à dormir. Continuez à nous endormir.

    • .
      Blanchiment d'argent, crise des papiers commerciaux, copinage politique et collusion-corruption, mensonges de l'industrie pharmaceutique, .... Je ne sais pas si c'est la facilité d'avoir accès à des informations, analyses et opinions, mais la situation semble se dégrader et la vrai crise me semble en être une d'éthique et déontologie dans tous les domaines d'activités.
      Selon wikipedia, "Le déontologisme s'oppose au conséquentialisme, qui affirme que les actions humaines sont à juger uniquement en fonction de leurs conséquences." ... et presque tout notre système de justice est conséquentialisme .... il ne faut donc pas s'étonner de la croissance de ces déviances, ni de constater que la majorité des citoyens prennent cette tendance dans leurs propres actes !

    • QUE LA MOITIER DE L'ILE ANTICOSTI APPARTIENNE A M DEMARAIS C'EST O K MAIS QUE LE GOUVERNEMENT LUI A VENDU POUR DES PEANUTS LA JE NE SUIS PAS D'ACCORD SI C'EST PAS VRAIE DITES LE ,MOI
      GRENIER ,MARTIN

    • @ Le_libre_penseur
      Oh quelle gauche mon ami et sans jeu de mots.
      Dans les dents mon Pat

    • Je salue vivement votre courage, M. Lagacé.
      Aucun doute qu'il en faut quand on est dans l'antre du dragon...

    • En 2001, le 10 Septembre, c'est-à-dire la veille des attentats du 11 Septembre 2001, Donald Rumsfeld déclarait que le Pentagone avait égaré de manière inexplicable la somme de 2300 milliards de dollars US. Pourtant...silence médias.
      Lors d'une audition du Congrès où l'Inspecteur Général de la FED, Elisabeth Coleman est interrogée par le Membre Du Congrès, Alain Grayson, le 5 mai 2009, sur les sommes d'argent énormes dont la FED est responsable. L'Inspecteur Général évite de répondre à chaque question demandée. En fait, elle semble en savoir moins que le Membre du Congrès Grayson. La question: où sont passé les 9700 milliards de dollars qui ont disparu et qui sont ceux ou celui qui ont bénéficié de cet argent? Pourtant...silence médias.

    • Le liborgate est certainement le plus grand scandale que le monde financier a connu et ces implications sont encore difficilement imaginables. Mais pour bien comprendre le principe de cette manipulation, il faut déjà savoir ce que l'on appelle le Libor.

    • @objecteur_bbt,
      vous avez tout faux. Il faudra retourner étudier le droit. Les banques sont responsables de la provenance de l'argent qui circule dans leurs coffres (ou plutôt dans leurs ordinateurs). Toutes les banques sont tenues à des contrôles et des mesures pour déceler le blanchiement d'argent et le trafic international illégal. Ces contrôles et leur responsabilité a d'ailleurs été renforcée suite aux événements du 11 septembre 2001. La police ne peut pas aller s'inflitrer en permanence dans les systèmes bancaires, cela reviendrait à nationaliser toutes les banques, en conséquence, les banques doivent faire leur boulot et celui de la police concernant les fonds qui circulent chez-eux.

    • Merci d'utiliser ce scandale de la HSBC pour décrire cette notion du 1% qui se protège du 99% derrière des lois et des lobbys de l'oligarchie financière. Ce n'est pas un mythe! La plupart du des acteurs de ces scandales ne sont jamais puni. On prétexte que les banques sont trop grosses pour tomber (too big to fail).
      Cependant le plus grand scandale c'est le système de création monétaire lui-même. Ces deux vidéos populaires expliquent ces escroqueries pour lesquelles nous sommes tous des acteurs.
      La première vidéo est celle d'une canadienne de 12 ans, Victoria Grant, démontrant que toute personne âgée de plus de 12 ans est en capacité de comprendre l'escroquerie des banques et de la privatisation des dettes publiques. Plus personne n'a désormais d'excuse pour continuer à cautionner un tel systèm.
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Victoria-Grant-canadienne-de-12-ans-nou...
      La deuxième vidéo, L'Argent Dette, est un documentaire sous forme de film d'animation de l'informaticien canadien Paul Grignon qui traite du crédit et de la création monétaire.
      https://www.youtube.com/watch?v=rRFMZ20wBO8
      Les paradis fiscaux sont également scandaleux. Ils nous font perdre beaucoup plus que le scandale unique de la HSBC. Voici une vidéo du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP), regroupant l'APTS, la CSQ, la FIQ, le SFPQ et le SPG, expliquant cette escroquerie.
      http://www.youtube.com/watch?v=9DF2FP5W5nI

      Selon Louis Gill « La question de fond qui est posée par l'explosion des dettes publiques des récentes années est celle de la légitimité de ces dettes. On veut en faire payer la note par les populations, alors que leur origine se trouve dans la spéculation, la hausse des frais d'intérêt provoquée par l'abaissement des notes de crédit des agences de notation, dans le coût du sauvetage des banques et des entreprises, la complaisance des États envers l'évasion fiscale et les réduction des impôts accordées aux entreprises et aux nantis de la société.
      http:

    • Merci M Lagacé pour cette TRÈS éclairante note !! Démoralisant et frustrant mais nécessaire à savoir !!

    • Ce lien avec les Carrés Rouges, tellement aucun rapport! Nul, Zéro. Du grand n'importe quoi, Lagacé!
      La Banque n'a pas volé qui que ce soit! C'est de l'argent sale, certes, mais l'argent de la drogue, la même drogue que les Carrés Rouges achètent pour leurs partys de Cégeps! La drogue c'est une industrie comme toutes les autres. Les Carrés Rouges ont acheté la drogue en toute bonne foi!
      À part de ça, des 22 milliards de profits AVANT taxes, 4 milliards sont allés en impôts, donc aux Carrés Rouges, et le reste aux actionnaires, qui sont, en passant, pour la majeure partie, du monde normal, des Carrés Rouges et autres, à travers des fonds de pension, la Caisse de Dépôt, etc, dans le monde entier.
      Et comme dirait Le Libre Penseur, avec ironie, à quand un article de Lagacé sur les liens des Desmarais avec les gouvernements?
      Aussi Lagacé, j'aimerais bien savoir vous gagnez combien? je parierais que vous êtes pas loin d'être dans ce 1% au Québec justement. Vous et vos buddys du journal. Un peu de transparence SVP.

    • Pas dur à comprendre que la drogue fait indirectemnt travailler des millions de personnes dans le monde.
      Légal ou pas c'est de l'argent injecté dans l'économie mondiale.
      Juste ici les Hells achetaient des voitures de luxe, bateaux, motos, maisons. C'est des bidous ça.
      Ça prend des garages, des agents immobiliers etc. Pensez vous que l'orsqu'un client entre acheter une Ferrari on lui demande d'où provient son argent?

    • Merci de nous avoir fait part de cette histoire. Intéressant.
      Mais quant aux implications que vous en tirez, permettez-moi de me faire l'avocat du diable. Il me semble que les banques n'ont pas à jouer le rôle des policiers, à enquêter sur leurs clients ou à les dénoncer aux autorités. De plus, même si je suis persuadé que les groupes criminels en question ne sont pas très recommandables, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'un commerce de stupéfiants pour lesquels il y a des consommateurs consentants. Une bonne solution serait peut-être de mettre fin à la prohibition: percevoir des taxes sur ce commerce, et le réglementer...
      Enfin, je suis d'accord sur certains éléments. C'est simplement que je trouve qu'il y a pire. Par exemple: la collusion pour fixer les prix des biens, les entreprises qui font appel au crime organisé pour limiter la concurrence, ou le cas de la mafia au Québec et l'octroi des contrats publics. Ça, ce sont des crimes d'autant plus enrageants, car ceux à l'autre bout (nous, le public) ne sont pas consentants.

      Bruno

    • Ce crime de HSBC est à mettre au même niveau que la crise des subprimes... Au même niveau que le sacro-saint secret bancaire dans les paradis fiscaux... Quand prendrons-nous exemple sur les islandais? Ils ont été les seuls à faire payer les banquiers et à les envoyer en prison... Que voilà un peuple fort et fier...
      Laurent G.

    • Je lisais dernièrement un livre de Denis Robert, le journaliste français qui a exposé le scandale Clearstream... Et les grands financiers lui ont clairement dit (off the record, bien sûr), que sans l'argent sale, l'économie normale comme elle fonctionne aujourd'hui meurt... ça se recoupe...
      IM

    • Gentil coup de Gueule M. Lagacé. Parlant du 1%, ça fait quoi de travailler pour l'empire Desmarais ?
      Bonne Année

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer