| Commenter Commentaires (19)

Je vais mettre des sous-vêtements propres

Les Mayas ont peut-être prédit la date de... (Photo Reuters)

Agrandir

Les Mayas ont peut-être prédit la date de la fin du monde, mais ils ont oublié d'identifier le cataclysme.

Photo Reuters

Partager

Lu sur le site de Radio-Canada, mercredi: 10% des Canadiens croient que les Mayas avaient raison, 10% des Canadiens pensent que ce sera la fin du monde aujourd'hui.

Je refuse de croire à ça. Mais non, je ne refuse pas de croire à la fin du monde! Je refuse de croire à ce pourcentage: impossible.

Juste 10%?

Vous voulez me faire accroire que pour une fois qu'on avait une question permettant de mesurer le taux de connerie dans la société, comme le taux de gras dans le sucre, qu'on arrive à ça, à une personne sur dix?

Pour le fun, j'ai demandé à Twitter - où il n'y a presque pas de cons - de compléter la phrase suivante: «C'est la fin du monde et je...»

... et je suis encore en train de faire un *&?! de PowerPoint (@joeston);

... et j'ai raté ma vie

(@NicolasMorin20);

... et je me fais enlever par un aigle (@fauchonmathieu);

... et j'ai enfin trouvé un moyen de résilier mon contrat cellulaire sans frais

(@double_menton);

... et j'ai pas encore un maudit cadeau d'acheté (@VGaudreau).

On rit, on rit, mais il y a quand même quelques problèmes qui viennent avec la fin du monde. Il y a la commune de Bugarach, en France, qui est au centre de rumeurs: le pic de Bugarach serait épargné par le cataclysme qui fera RESET sur l'humanité.

Le maire Jean-Pierre Delord a eu ces mots solennels: «Je lance un appel à la planète...»

(J'appuie sur PAUSE, ici: le maire d'un village gros comme une poussière d'étoiles, 189 personnes, a bel et bien dit «Je lance un appel à la planète...», et je dis qu'il faut bien que ce maire soit français...)

«Ne venez pas à Bugarach.»

Photo du Figaro: un type en veste de toute évidence tricotée en laine de lama joue d'un instrument que je crois être de la flûte de pan, musique officielle de la fin du monde (comme chacun le sait), et qui est photographié, filmé et épié par des journalistes qui affichent leur mine officielle de travailleurs de l'information blasés...

Légende sous la photo: «Plus que des hurluberlus, ce qu'il y a surtout en ce moment à Bugarach, ce sont des journalistes.»

Question existentielle: moi qui chronique sur la fin du monde, suis-je plus ou moins con que ces journalistes qui ont fait le voyage dans le Languedoc-Rousillon?

Ne me répondez pas.

On rapporte qu'en Chine, des gens auraient fait des arches, pour la montée des eaux.

Deux observations, là-dessus...

1) Comment sait-on que l'humanité sera noyée par des mers déchaînées? Les Mayas n'ont pas précisé leur pensée là-dessus. Ont-ils envisagé l'attaque nucléaire? Le virus de l'Ebola? Les Mayas ont prévu la date de la fin du monde, mais pas le cataclysme.

2) Vouloir survivre à la fin du monde... Pourquoi, grands dieux, mais pourquoi? Avez-vous lu La route, coudonc? Dans le grand totem des calamités, mourir d'un coup vaut mieux que mourir du scorbut, l'os du tibia rongé par son voisin affamé, non?

En tout cas...

Ce qu'il y a de bien, avec la fin du monde, c'est que, qu'elle survienne ou non, ce sera la fin des commentaires sur la fin du monde imminente. Parce que les statuts Facebook et les tweets sur la fin du monde - et les statuts Facebook et les tweets sur le ras-le-bol devant les statuts et les tweets sur la fin du monde -, on n'est plus capables...

Surtout que ça commence à manquer sérieusement d'originalité: quand même Salman Rushdie, l'immense écrivain, accouche sur Twitter d'une niaiserie - Bof, si le monde ne finit pas ce soir, ce ne sera pas la fin du monde -, c'est que c'est le temps que ça finisse....

Je préfère, personnellement, le tweet de @yushihec: «C'est la fin du monde et je dois mettre des sous-vêtements propres, au cas où...»

Ceux qui ne rient pas, ce sont les scientifiques du climat qui, eux, en 2012 plus que jamais, nous annoncent la fin du monde. On ne le croit pas, bien sûr, petites grenouilles que nous sommes, dans la casserole d'eau qui commence à bouillir...

Il manque quoi à leurs savants calculs sur le réchauffement climatique? Il manque quoi pour qu'on capote pour vrai?

Une date.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

Commentaires (19)
    • C'est pas juste. Je les ai cherchés. Niet. Perdonne. Je suis incapable de trouver quelqu'un qui dit y croire. Vous avez vu quelqu'un vous ? Si la justice existait, elle m'en aurait présenté un, oui oui un croyant en cette fin du monde. Quel défoulement je me serais payé.
      C'est un mythe sans adepte. Une maladie sans malade de la chose. Un cliché qui fait chic. Faut bien qu'on parle que quelque chose, il n'y a plus de hockey.
      N'empĉhe qu'ils l'ont connu leur fin de monde ces immoleurs d'enfants. Pas forts comme prophètes...

    • Le tibia et le péroné sont les os de la jambe; il n'y a pas d' "os du tibia". Maigre consolation, nul ne pourra vous le ronger!

    • Il y a des grands esprits qui se rencontrent.
      « Je ne crois pas en l'au-delà mais j'emmènerai quand même des sous-vêtements de rechange. » - Woody Allen

    • @MCMario "J'ai 32 ans, ... Apocalypse pour moi = aucun avenir et j'ai bien peur que ce soit l'héritage de nos valeureux baby-boomers"
      .
      Vous avez 32 ans, donc depuis 14 ans vous avez le droit de voter et le devoir de faire quelque chose ... qu'avez-vous fait pour sauver la planète jusqu'ici?
      .
      Mais comme vous allez devoir travailler jusqu'à 72 ans, cela vous laisse encore 40 ans pour y arriver! ;-)

    • Hum! Puis-je voir une photo de Patrick Lagacé en sous-vêtements propres? Question d'avoir une preuve? Ça pourrait être franchement coquin!!

    • Ce qui est vraiment triste avec nous les humains, c'est qu'il faille toujours attendre qu'il soit trop tard pour réagir. Ça prend 3-4 accidents mortels sur un coin de rue avant d'y mettre un feu de circulation, ça prend 20-30 décès avant de retirer un médicament, ... Alors pour les changements climatiques, c'est certain qu'on va réagir trop tard.
      Mais ça serait quand même cool de savoir à quelle date on va franchir ce moment !

    • Ben voyons, tout le monde le sait, la théorie des Mayens, c'est vrai !
      http://cinecruche.blogspot.ca/2009/11/2012.html

    • Il faudrait commencer par bien s'informer.
      Les Mayas n'ont pas "prévu la date de la fin du monde". Ils n'ont jamais eu cette intention.
      Encore de la désinformation, de la mésinformation... les" journalistes" n'ont donc aucun code d'éthique?!
      Informez-vous avant d'écrire n'importe quoi.

    • La fin du monde ?
      Ça serait le temps de partir une mode ou un style de vie style 'fin du monde'...

    • Non, mais qui donc met des sous-vêtements sales ???

    • Comme disait Obi-Wan Kenobi dans Star Wars 4 : qui est le plus fou? le fou, ou le fou qui le suit?
      Et je répond a ca : les médias sont fou de parler de ca ! Bon, j'retourne me coucher, c'est pas la fin du monde qui va guerir ma gastro...

    • La fin du monde, est bonne en maudit. Non mais sérieux, d'la bonne bière de chez nous. La vraie pseudo fin du monde apocalyptique, nous la vivrons les prochaines générations de Québécois, dans l'apauvrissement de notre société et la réalité qui va nous frapper au visage, le Québec pète plus haut que le trou. J'ai 32 ans, père de 2 fillettes, et j'envisage un avenir semblable à la Grèce au Québec. On est sur le bord de la faillitte et nos gouvernements sont corrompus jusqu'à la moelle. Apocalypse pour moi = aucun avenir et j'ai bien peur que ce soit l'héritage de nos valeureux baby-boomers pour de multiples générations futures. Pour moi ça va, pour mes filles...

    • « Ce qu'il y a de bien, avec la fin du monde, c'est que, qu'elle survienne ou non, ce sera la fin des commentaires sur la fin du monde imminente. Parce que les statuts Facebook et les tweets sur la fin du monde - et les statuts Facebook et les tweets sur le ras-le-bol devant les statuts et les tweets sur la fin du monde -, on n'est plus capables...
      Surtout que ça commence à manquer sérieusement d'originalité»
      Et vous osez mentionner ce commentaire alors que vous-même écrivez un article sur le sujet concerné et prenez bien soin d'exposer votre opinion...

    • S'il y a eu un début, disons le BIG BANG, il y a sans doute une fin, appelons-là le BANG BING. Et ainsi de suite...
      En ce qui concerne la date, ça va être plus cotton: la cours suprême du Canada a de la difficulté à conjuger transparence judiciaire et obscurantisme religieux, même si Allah lui-même n'impose à la naissance de qui que ce soit, peu import son sexe, autre chose que la nudité.
      Alors, allez imaginez s'entendre sur une date de fin du monde...

    • La fin du monde arrive et on aura même pas vu les filles en costume de bain, étendues sur les ''hood'' de charette sur le calendrier Maya

    • OK on fait de "l'esprit" à matin.......pourquoi une date précise ?? Est-ce obligatoire une date précise ?? Et pourquoi pas une évolution accélérée par la main de l'Homme. La nature a toujours évolué, il y a bien eu des tempêtes solaires, des météorites, des tremblements de terre et des tsunamis. Alors qui est-ce qui peut nous confirmer qe l'Homme n'est pas le nouveau virus ???

    • Une date? 2060. Selon l'Organisation Mondiale du Commerce, la température globale de la planète aura augmenté de 4º d'ici 2060. (src.: http://www.wto.org/french/res_f/booksp_f/trade_climate_change_f.pdf) Plus que 40 ans pour visiter New York sans chaloupe.

    • La Fin du Monde ?? C'est ce que je boirai ce soir lorsque je me rendrai compte que la Terre tourne toujours.... à la fin de mon quart de travail, évidemment. On tourne la page ensuite et on regarde Ciné-cadeau avec les enfants.
      Eric

    • La fin du monde... capitaliste, tel que nous le connaissons. Nos sociétés sont en déclin. Le pouvoir économique (et politique) se transporte en Chine, en Russie, en Inde... Et ça fait un bout que c'est commencé: fermeture d'usine, production transférée dans les pays mentionnés plus haut, perte de pouvoir d'achat,etc.: l'American way of life n'est plus. En tout cas plus ici pour longtemps. Les Mayas n'avaient pas prévu que le capitalisme pourrirait aussi vite. Ce n'est pas la fin du monde, mais la fin d'un monde dont nous avons tous profité.
      Jmillette

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer