Véro redevient Véronique pour Les fantastiques

Véronique et Les fantastiques jouera sur tout le... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Véronique et Les fantastiques jouera sur tout le réseau de Rouge, même dans le marché de Québec.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Il y a le magazine papier glacé Véro. Il y a eu l'émission Les midis de Véro à Rythme FM, suivie du Véro Show jusqu'en 2016. Au Québec, Véronique Cloutier, c'est Véro, juste Véro.

Mais pour la rime et la sonorité du titre, Véro redevient Véronique pour reprendre le flambeau des Fantastiques sur les ondes de Rouge FM à partir du 27 août. Véronique et Les fantastiques jouera sur tout le réseau de Rouge, même dans le marché de Québec, du lundi au jeudi, de 16h à 18h.

C'est une grosse prise pour cette station dite «adulte contemporaine», propriété de Bell Média. Véro a animé pendant 14 ans chez le compétiteur Rythme FM, qui appartient à Cogeco. La populaire animatrice perd rarement quand elle se visse dans une case horaire précise.

Et Rouge FM a besoin de gagner. Au retour à la maison, la station a été éjectée du top 5 des émissions les plus écoutées du grand Montréal. Paul Houde domine au 98,5 FM avec son Québec maintenant, suivi des Hits dans le trafic (Rythme FM), du 15-18 de Radio-Canada, du Clan Macleod (CKOI) et de Ça rentre au poste (Énergie), selon les dernières données de la firme Numeris.

En se raccrochant aux Fantastiques, Véronique Cloutier remplace Éric Salvail à la barre d'une émission que l'ancien «king de V» a moulée à sa propre personnalité. Pourquoi Véro n'a-t-elle pas remis les compteurs à zéro et recommencé avec une proposition radiophonique flambant neuve pour se dissocier complètement de Salvail?

«C'est le format des Fantastiques qui m'a attirée et la possibilité de travailler en gang. Ça a l'air le fun d'être dans ce groupe-là, de parler autour d'une table, d'avoir plus de temps pour jaser», m'explique Véronique Cloutier en entrevue. 

«Oui, j'aurais pu partir une nouvelle émission. Mais Les fantastiques, c'est un show qui est déjà bien établi. En radio, c'est toujours difficile de lancer quelque chose de complètement nouveau.» 

Éric Salvail a propulsé ses Fantastiques en 2015 sur le réseau Énergie, avant de migrer à Rouge FM l'automne dernier. Il a été remercié de son émission le 18 octobre 2017, le jour de la publication d'une enquête de La Presse+ sur ses inconduites sexuelles.

Plusieurs collaborateurs actuels des Fantastiques reprendront leur micro avec Véro, dont Antoine Vézina, Pierre Hébert, Rémi-Pierre Paquin, Phil Roy, Étienne Boulay, Sébastien Dubé, Sarah-Jeanne Labrosse et Anne-Élisabeth Bossé. Bianca Gervais, Joël Legendre et Guylaine Guay se greffent à l'équipe, qui accueillera «trois ou quatre autres nouveaux», selon Véro.

«C'est important d'avoir une diversité culturelle, sexuelle et corporelle, une diversité dans les styles, les âges et les opinions», poursuit l'animatrice.

Le contrat de deux ans unissant Rythme FM et Véronique Cloutier a expiré le 24 mai. «J'ai passé 14 ans à Rythme FM. Ç'a été un très gros morceau dans ma vie. C'est lié à plusieurs de mes autres succès, dont mon magazine et ma ligne de vêtements à L'aubainerie. La décision a été difficile à prendre», confie la nouvelle tête d'affiche de Rouge FM.

À la rentrée, Véro affrontera directement ses deux amis de Rythme FM, Sébastien Benoit et Marie-Soleil Michon, avec qui elle travaillait jusqu'à tout récemment.

Quand Véro pilotait des émissions musicales à Rythme FM, ses interventions au micro ne dépassaient jamais quatre minutes. Aux Fantastiques, le format hybride, plus près de la radio parlée, lui permettra d'alimenter des discussions d'une dizaine de minutes. Et tous les sujets - sauf la politique - intéressent Véronique Cloutier.

Pour ceux qui se posent la question : non, Véro n'a pas reparlé à Éric Salvail depuis l'éclatement du scandale.

Véronique Cloutier dirigera le trafic des Fantastiques en direct des studios de Rouge FM, coin Papineau et René-Lévesque, à un jet de pierre de la tour de Radio-Canada, où elle enregistre ses épisodes de 1res fois.

LE GALA MONTE (ENCORE)

Honnêtement, je m'attendais à des cotes d'écoute vraiment basses pour le Gala Québec Cinéma. Mais non. Regardée par 583 000 personnes l'an dernier, la cérémonie chauffée par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane a été suivie par 720 000 fans dimanche soir. Un bond d'audience de 23%. L'honneur est sauf. La vraie fête du cinéma a battu l'attribution des Aurore de l'émission Infoman, qui avait intéressé 665 000 curieux le 26 avril, en incluant les enregistrements.

Patrouillé par Herby Moreau et Claudine Prévost, le tapis rouge des Iris a intéressé 542 000 téléphiles, en hausse par rapport aux 392 000 de 2017.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer