Exclusif

Luc Picard s'amène dans District 31

Aperçu plusieurs fois sur le plateau de District... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Aperçu plusieurs fois sur le plateau de District 31, Luc Picard a joué dans les deux dernières séries produites par Fabienne Larouche, soit Blue Moon pour le Groupe TVA et Sur-Vie à Séries +.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le secret le plus opaque enveloppe le tournage des nouveaux épisodes de District 31, le populaire feuilleton policier de Radio-Canada qui a électrisé plus de 1 million d'accros la saison dernière.

Et la consigne de l'équipe de production, chapeautée par Fabienne Larouche, est claire : personne n'a l'autorisation de révéler la moindre parcelle d'information puisée dans le scénario pondu par Luc Dionne.

La valeureuse Nadine Legrand (Magalie Lépine-Blondeau) a-t-elle été abattue par son ex-copain dérangé Kevin (Alexandre Goyette)? Kevin l'instable aurait-il plutôt retourné l'arme contre lui? Que découvrira Patrick Bissonnette (Vincent-Guillaume Otis) en pénétrant dans le condo maudit? Honnêtement, même si je le savais, je ne le divulgâcherais pas.

Par contre, ce qui est plus difficile à cacher, ce sont les comédiens de District 31 qui se pointent tous les jours aux studios Mels de Saint-Hubert pour mettre leurs scènes en boîte.

Selon mes espions, qui, eux, n'ont pas pris de vacances, Luc Picard aurait hérité de l'un des rôles principaux de la deuxième saison de la série, ce qui laisse présager qu'une rotation à la 30 vies s'effectuera pour les têtes d'affiche de District 31.

Luc Picard, aperçu plusieurs fois sur le plateau de District 31, a joué dans les deux dernières séries produites par Fabienne Larouche, soit Blue Moon pour le Groupe TVA et Sur-Vie à Séries +. En plus, l'acteur de 55 ans a longtemps incarné l'agent double François Pelletier dans Omertà, une autre excellente télésérie signée Luc Dionne. Bref, Luc Picard fait déjà partie du clan Larouche-Dionne.

Dans ma tête où le hamster trottait vraisemblablement trop vite, je me disais que ce serait un coup fumant si Luc Picard ressuscitait son François Pelletier pour District 31. Mais oubliez ça. On me dit que cette hypothèse n'a pas été envisagée.

District 31 reprendra les ondes de la SRC le lundi 11 septembre à 19 h. La plupart des personnages que l'on a aimés pendant la première année rentreront au poste 31, dont Isabelle Roy (Hélène Bourgeois-Leclerc), Pou-Pou (Sébastien Delorme) et Daniel Chiasson (Gildor Roy).

On me rapporte également que Magalie Lépine-Blondeau aurait été pressentie pour jouer dans la série Hubert et Fanny de Richard Blaimert, toujours à Radio-Canada. Encore ici : il s'agit d'un bon indice que sa participation à District 31 ne s'étirera pas au-delà du contrat d'un an prévu au départ.

En raison des travaux de construction de la nouvelle maison de Radio-Canada, les décors de District 31 ont été déménagés du sous-sol de la grande tour brune vers les studios Mels de Saint-Hubert, des installations qui appartiennent à... Québecor.

Coups de coeur recherchés

Avez-vous découvert des séries particulièrement savoureuses dans les dernières semaines? Si oui, je recueille toutes vos bonnes suggestions. Ma banque de stock intéressant s'épuise trop rapidement.

J'ai entamé Ozark de Netflix, une pâle copie de séries tricotées autour de cartels mexicains mettant en vedette Jason Bateman et Laura Linney. Je me suis assoupi au troisième épisode. On me dit qu'il faut persévérer. Hum. Pas certain que ça me tente de me farcir cet ersatz de Breaking Bad. Ciao, bye.

Autres trucs de Netflix à fuir : Gypsy et Friends From College, deux gros flops. Comme dirait Beyoncé : boy, bye.

J'ai également amorcé l'écoute de la nouvelle série d'horreur de HBO, Room 104. Les deux premiers épisodes de cette anthologie m'ont profondément déçu. C'est décousu, confus, inutilement long et peu épeurant, au final. Rien à voir avec American Horror Story. Au suivant!

L'offre de téléséries grimpe, mais la qualité ne suit pas toujours. Heureusement qu'il reste Game of Thrones les dimanches soirs. Et les nouveaux épisodes de Suits. Vive les classiques.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer