Le KARV renaît de ses cendres !

Quelques artisans de la nouvelle série Conseils de... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Quelques artisans de la nouvelle série Conseils de famille : Geneviève Brouillette, Louis Morissette, Catherine Trudeau, Sylvie Potvin et Denis Dubois, directeur des programmes de Télé-Québec. Au premier plan : Rose-Anne Déry, Sam-Éloi Girard et Rosalie Vaillancourt

Photo François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est une jolie nouvelle pour les ados : l'équivalent de l'antigala KARV, qui a récemment été torpillé par Vrak après 12 éditions très éclatées, revivra à Télé-Québec à la fin de l'été 2017.

Cette résurrection inattendue, on la doit à Denis Dubois, directeur des programmes de Télé-Québec, ce même Denis Dubois qui avait catapulté en ondes le tout premier KARV, en 2004, alors qu'il dirigeait la chaîne Vrak. Comme quoi une bonne idée, ça se trimballe d'un réseau à l'autre.

Évidemment, le nouveau gala jeunesse de Télé-Québec - que produiront France Beaudoin et sa partenaire chez Pamplemousse Média Nancy Charest - ne copiera pas bêtement le KARV. Par exemple, on n'y décernera pas de trophées, mais plutôt des insignes honorifiques aux personnalités - chanteurs, acteurs ou youtubeurs - qui inspirent leurs fans. Un jury composé de 20 jeunes remettra également des sortes de prix Nobel à des stars ou organismes qui sortent de l'ordinaire.

Cet événement à grand déploiement, qui ne porte pas encore de nom officiel, possédera son propre tapis rouge et se déroulera dans une atmosphère de party, nous dit-on.

C'est l'annulation du KARV qui a, bien sûr, incité Télé-Québec à reprendre ce créneau fort populaire auprès des préados. « Il n'y avait pas de place pour deux galas jeunesse au Québec », constate Denis Dubois de Télé-Québec.

Toujours au rayon des « djeunes », Télé-Québec rafraîchira à l'automne sa plage horaire comprise entre 18 h 30 et 19 h 30 pour fouetter l'écoute de la télévision en famille. Dans le milieu, on appelle ça « stimuler le co-viewing ». Le quiz Génial ! remplit parfaitement ce mandat.

La comédie Conseils de famille, qui décollera en septembre, s'inscrit dans cette mouvance. On y suivra Clovis (Sam-Éloi Girard), qui observera sa famille dysfonctionnelle du haut de ses 13 ans. Parmi les sujets d'étude de Clovis, il y aura son père (Pierre-François Legendre), sa belle-mère (Catherine Trudeau), la détestable mère de sa belle-mère (Sylvie Potvin), sa mère biologique (Geneviève Brouillette), ses deux grandes soeurs (Rose-Anne Déry et Rosalie Vaillancourt) ainsi que le voisin d'en haut (Irdens Exantus).

Notons ici que Pierre-François Legendre et Catherine Trudeau, alias Carlos et Lyne-la-pas-fine, forment ici un couple passablement différent de celui des Invincibles.

Pour ventiler, Clovis se réfugie dans sa chambre pour y alimenter, en vidéos, sa chaîne YouTube personnelle. Ce canal existera également en vrai et s'appellera « Comment survivre à sa famille ».

Constitué d'un collage de sketchs comiques sur ce clan multigénérationnel, Conseils de famille est écrit par Marie-Hélène Lebeau-Taschereau et Benoit Pelletier. Louis Morissette de KOTV supervise la production.

Autre nouveauté de Télé-Québec, cette fois-ci destinée aux 8 à 10 ans : le magazine quotidien Cochon dingue piloté par Valérie Chevalier (La voix), Pascal Morissette (Vrak Attak), Pascal Barriault (On rit la nuit) et Marilou Morin (L'appart du 5e). Remarquez que trois de ces quatre têtes d'affiche ont brillé chez... Vrak, qui a toutefois annulé L'appart du 5e et Vrak Attak. Allez savoir pourquoi. Heureusement, Le chalet, MED et Jérémie ont été épargnées.

De retour à l'émission quotidienne Cochon dingue, qui, comme son nom l'indique, mettra en vedette un petit animal poilu qui parlera avec la voix de Marc Labrèche. Son nom ? Néo.

En janvier 2017, la bande de Cochon dingue produira des saynètes, des reportages ou des chroniques sur une tonne de sujets. Des éléments qui constitueront une volumineuse encyclopédie multimédia, le Wikidingue.

François Avard, papa de deux enfants de 7 et 9 ans, chapeautera l'équipe de scripteurs de Cochon dingue. « J'avais envie de faire de la télévision que mes enfants pourraient regarder », explique François Avard, qui a longtemps écrit pour Ramdam avant d'attaquer des sujets plus adultes (allô Les Bougon).

ÇA BARDE CHEZ BELL MÉDIA

Bell Média accumule les décisions draconiennes (et controversées) depuis quelques mois.

Hier, à moins de 24 heures d'avis, l'entreprise a mis la hache dans l'émission matinale Canada AM, en ondes sur CTV depuis septembre 1972. Adios amigos, le show est terminé.

On s'entend là-dessus : Canada AM n'avait pas le pouvoir d'attraction d'un Salut Bonjour ou d'un Good Morning America. Reste qu'il s'agissait d'une institution qui aurait certainement mérité plus d'égards qu'un laconique communiqué de presse annonçant sa mort, après près de 44 ans à réveiller les gens.

Il y a du brouhaha chez Bell Média. À l'automne, presque tous les cadres québécois de chaînes telles Canal Vie, Super Écran ou Z ont été congédiés. Bell Média est aussi en train de métamorphoser Vrak en une antenne aux contours encore très flous. Pas rassurant, tout ça.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer