La transformation de Mathieu Baron

Mathieu Baron sera l'animateur de la nouvelle mouture... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Mathieu Baron sera l'animateur de la nouvelle mouture de Coup de foudre, que la société d'Éric Salvail manufacturera pour V.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mathieu Baron a bûché pendant plusieurs années pour se départir de l'image de douchebag qui lui collait aux tatouages depuis ses saucettes en bobettes dans le jacuzzi de Loft Story.

À l'époque, celui que l'on surnommait «Big» croyait, naïvement, que la téléréalité le catapulterait automatiquement au gotha du showbiz québécois. «Les seules portes que Loft Story m'a ouvertes, ce sont celles des bars», confie Mathieu Baron, 32 ans, quasiment habillé aussi chic - mais moins serré - que son nouveau patron, Éric Salvail.

Sa vie de party, Mathieu Baron l'a vécue à fond et prie presque le ciel «d'en être sorti sain et sauf». Pour remettre les compteurs à zéro, il s'est exilé pendant quatre mois chez son papa, en Suisse, d'où il est revenu aminci, avec 50 livres de moins. «Les gens appelaient ma mère pour savoir si j'étais malade ou drogué», rigole-t-il.

Fini les mohawks et les bijoux clinquants, Mathieu Baron a poli son apparence. Mais encore là, aucun agent à Montréal ne désirait le représenter. Comme Maripier Morin, l'ex-vedette de téléréalité a donc redémarré au bas de l'échelle, enchaînant les petits boulots de figuration dans des téléséries comme 19-2, Série noire et Unité 9.

«Je voulais montrer mon nouveau look sur les plateaux. C'était la seule façon de me faire connaître.» Puis, son troisième rôle muet d'IPL dans Unité 9 a pris du coffre. Il a même obtenu un nom: Marco Choquette, directeur de la sécurité de la prison de Lietteville. Enfin, sa carrière médiatique (re)décollait.

En plus de tourner les épisodes de la compétition de rénovation Tous pour un chalet! qu'il pilote pour Canal Vie, Mathieu Baron s'attaquera cet été à un autre défi costaud: l'animation de la deuxième mouture du jeu de séduction Coup de foudre, que la société d'Éric Salvail manufacturera pour V. Diffusion: en septembre, quelque part dans le 5 à 7 en famille.

De la version de Coup de foudre qui a été ultrapopulaire de 1988 à 1993 sur les ondes de TQS, le producteur Éric Salvail conservera le titre, le mur rétractable séparant les deux groupes et la musique du générique, que l'on actualisera, bien sûr. Non, le cupidon animé ne survivra pas à ce remake.

Gais, lesbiennes, personnes âgées, ados ou gens des régions: toutes les âmes seules, sans discrimination, peuvent s'inscrire sur le site web de V. Il y aura aussi des émissions thématiques pour adeptes de jogging ou pour les cougars, nous dit-on.

En audition, Mathieu Baron, qui ne sera pas flanqué d'une Anne Bisson 2.0, a surpris tout le monde. 

«Il était hyper préparé, il était drôle et il avait énormément de repartie», mentionne Éric Salvail, au sujet de l'audition de Mathieu Baron pour Coup de foudre.

Le directeur général des contenus de V, Jacques Mathieu, ajoute: «Même s'il n'a pas d'expérience, Mathieu a tout pour être un bon animateur. Il est spontané, il est généreux avec les candidats et il est dans l'ADN de V. C'est un gars brillant et bubbly, qui attire la sympathie.»

Célibataire, Mathieu Baron a passé un gros 23 minutes sur Tinder avant d'effacer l'application de son téléphone. Mais comme V a commandé 100 épisodes de Coup de foudre, qu'il enregistrera à coups de cinq par jour, il ne lui restera pas trop de temps libre pour flirter.

Et il ne s'en plaint pas. «Ça fait 10 ans que je dois abattre des barrières. Je ne renie absolument pas mon passé, mais là, je suis rendu ailleurs», constate Mathieu Baron.

Questions, réponses

Heureusement que nos enregistreurs numériques s'ajustent automatiquement, parce que nous raterions plusieurs épisodes de nos émissions chouchous.

Par exemple, TVA a abruptement stoppé la diffusion de la série américaine Il était une fois (Once Upon a Time) sans trop de préavis. Vous avez été nombreux à rouspéter et à demander pourquoi.

Voici la réponse: à partir du 20 juin, TVA relaiera en rafale - du lundi au vendredi à 14 h - les deux premières saisons d'Il était une fois. Techniquement, la deuxième année recommencera le 20 juillet. Vous pourrez alors vous y raccrocher à ce moment-là.

À Radio-Canada, le soap de luxe Réellement, peu regardé les mardis à 20 h, a été remplacé par des galas ComediHa ! et mis en pénitence à minuit. Les faibles cotes d'écoute ont motivé ce déménagement express. Heureusement, il existe des outils pour tout rattraper (Tou.tv, illico). Mais pour les téléspectateurs moins technos, c'est adios amigos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer