La Travismania éclipse la Kevinmanie

Travis Cormier (à droite) a couché au tapis... (PHOTO FOURNIE PAR OSA IMAGES ET TVA)

Agrandir

Travis Cormier (à droite) a couché au tapis Jason-Neil Tremblay, qu'il affrontait sur Knockin' on Heaven's Door de Bob Dylan.

PHOTO FOURNIE PAR OSA IMAGES ET TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On le détecte tout de suite quand certaines popstars sortent du lot et supplantent leurs adversaires à La voix. Travis Cormier, 22 ans, a dominé la compétition dimanche soir, assurant sa place aux émissions en direct sans avoir à fouler les «chants de bataille» de la télé-crochet de TVA.

La coqueluche de Moncton, âgée de 22 ans, suscite un enthousiasme similaire à celui ayant mis en orbite Kevin Bazinet l'an passé. À la différence que Travis Cormier n'aura pas besoin de subir une métamorphose vestimentaire pour la suite du tournoi, contrairement à Kevin Bazinet, qui exhibait, au départ, son tatouage tribal lui dévorant la moitié du corps ainsi que de grosses boucles d'oreilles clinquantes. Un travail de polissage a été nécessaire - et bénéfique - pour Kevin.

Jumelé au jeune Travis sur Knockin' on Heaven's Door de Bob Dylan, Jason-Neil Tremblay, 30 ans, était condamné à la défaite. La Travismania a couché sa première victime au tapis.

Un des duels les plus corsés de la soirée a opposé Sophia Bel, 23 ans, à Amélie Nault, 34 ans. Ariane Moffatt leur avait déniché la pièce parfaite, Dernier jour d'Hôtel Morphée, qui collait à leurs deux voix, sans en avantager une plus que l'autre. Super beau moment.

La cool et groovy Amélie a été déclarée gagnante et Sophia, la gothique «steampunk» aux cheveux roses, a été volée par Pierre Lapointe. Bonne décision.

Le combat entre Yvan Pedneault, 35 ans, et Patricia Bernier, 24 ans, sur Whataya Want from Me d'Adam Lambert s'est avéré plus serré que prévu. Le morceau tombait plus dans les cordes aiguës d'Yvan, qui a dominé le numéro, mais sa rivale Patricia Bernier a tout donné et a été épatante. Pas étonnant qu'Ariane Moffatt l'ait volée.

Cette dernière ronde des duels a débuté sous le signe de la prévisibilité, alors qu'Ariane Moffatt a sélectionné la chanson d'une écorchée vive, Rehab d'Amy Winehouse, qui se moulait trop bien à la puissante voix rauque de Martin Goyette, 38 ans. Son vis-à-vis, Nicolas Muraton, 21 ans, avait l'air d'un choriste dans le coin.

La jeune chanteuse lyrique Sophia-Rose Boulanger, 15 ans, a encore démontré la pureté de sa voix sur S'il suffisait d'aimer, chanson popularisée par Céline Dion. Ce style cristallin à la Sarah Brightman risque par contre de sonner répétitif à la longue, comme le country de Yoan Garneau.

Le compétiteur de Sophia-Rose, Yohann Beaufils, 26 ans, a offert une prestation juste, mais générique. Il ne ressortait pas du lot. On l'imaginerait deuxième rôle dans une comédie musicale au Théâtre St-Denis.

Bien content que la coquette Shy Shy Schullie, 25 ans, de l'équipe Pierre Lapointe, ait franchi l'étape des duels. Son originalité et son joli look rétro apportent beaucoup de fraîcheur à cet univers plus conservateur.

Le segment à oublier totalement? La rencontre entre Isabelle Young, 23 ans, et Ania El Maachir, 35 ans, sur, justement, Oublie-moi de Coeur de pirate. Un choix musical prémonitoire. Aucune émotion sur le ring, pas de courant électrique, rien. Les deux artistes auraient mérité de partir, mais leur coach Pierre Lapointe a récupéré la moins mauvaise, soit Isabelle Young, la nièce de Karen Young.

En terminant, Diane Tell est, je pense, la pire mentor des quatre années de La voix. Quand Pierre Lapointe la consulte, elle n'offre que très peu de conseils éclairants. Et à part des signes de coeur avec ses mains, elle fabrique quoi, au juste, dans l'émission?

Julie accepte l'offre

Il restait un an au contrat liant Julie Snyder à l'animation du Banquier à TVA. Mais depuis l'éclatement de son mariage en janvier, la démone blonde n'avait plus le coeur à ouvrir des valises et à saluer ses beautés en ondulant. Même que l'animatrice et productrice songeait à se retirer temporairement du petit écran, m'a-t-on dit, le temps de régler ses «affaires personnelles».

Après quelques rondes de négociations, Julie Snyder a finalement accepté l'offre de TVA. Elle honorera son entente professionnelle, enfilera ses escarpins et répondra au téléphone Vidéotron à l'automne. Stéphane Laporte, fidèle complice de Julie, demeure à la conception des émissions.

Les tournages de cette 12e saison du Banquier démarreront à la fin de l'année scolaire de ses deux enfants, Romy et Thomas.

Avec l'arrivée de La voix junior en septembre, ça se bouscule dans la grille dominicale de TVA. Selon des taupes fouineuses, TVA ferait la mise à feu de La voix junior à 18 h 30, une heure idéale pour les plus jeunes, et Le banquier décollerait autour de 20 h 30, ce qui permettrait au jeu des valises d'exploiter des thèmes plus adultes. Bref, tout le monde y trouverait son compte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer