Du Vieux-Havre au poste de police!

L'année 2016 marque le grand retour à la... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'année 2016 marque le grand retour à la télévision du scénariste Luc Dionne.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fini le Vieux-Havre. Fini les corridors et classes de l'école publique. Les intrigues de la nouvelle série quotidienne de Radio-Canada, qui succédera à 30 vies en septembre, s'installeront dans un poste de police de quartier montréalais.

À la rentrée, le feuilleton 30 vies cédera ainsi sa case horaire de 19 h à la nouveauté District 31 de l'auteur Luc Dionne (Omertà), dont la plus récente oeuvre, l'excellente série Blue Moon, crépite actuellement sur le Club illico de Vidéotron.

District 31 mettra en vedette deux enquêteurs, un homme et une femme, tous deux dans la trentaine, appelés à résoudre un éventail de crimes variés. Une taupe dans la grande tour de la SRC me confirme que ce projet a récemment été approuvé, mais «qu'il reste encore des ajustements à apporter et que le titre de l'émission risque de changer».

Les amateurs de numérologie - et les superstitieux - constateront cependant que passer de 30 vies à District 31 signale une belle continuité dans les nombres.

Fabienne Larouche, qui occupe la plage de 19 h à Radio-Canada depuis 1996, à l'époque de Virginie, avait annoncé cet automne que la saison de 30 vies avec Julie Perreault serait sa dernière comme auteure. Elle s'accorde une pause de ce rythme infernal d'écriture, mais produira District 31 avec sa société Aetios, également derrière Ruptures, Unité 9 et Blue Moon.

Luc Dionne et Fabienne Larouche n'ont pas validé nos informations lundi et ont renvoyé la balle dans le camp de Radio-Canada, qui ne commente jamais les émissions qu'elle développe en secret.

Les deux enquêteurs élucideront autant une fugue d'ado, un meurtre, une transaction de drogue qu'une fraude économique complexe.

Selon une source fiable qui a lu des textes remaniés, le ton de District 31 sera dramatique et réaliste à la manière du film Polisse de la réalisatrice française Maïwenn, avec des touches d'humour dans les dialogues. 

Évidemment, l'action se déroulera majoritairement dans le module des enquêtes du poste 31. Les deux rôles principaux n'ont pas encore été distribués. Acteurs et actrices du showbiz québécois, contactez vos agents.

Décidément, 2016 marquera avec fracas le retour du scénariste Luc Dionne à la télévision québécoise après une absence de près de 10 ans, où il a injecté ses énergies dans le cinéma (Monica la Mitraille, Aurore).

Offerte en ligne depuis une semaine, la télésérie Blue Moon de Luc Dionne, avec Karine Vanasse, Éric Bruneau et Patrice Godin, aurait fait exploser le nombre d'abonnés au Club illico. Vidéotron, qui exploite ce service en ligne, n'a pas fourni de chiffres récents lundi.

Enquête laborieuse

Jeudi, 21 h, à Radio-Canada. Nous étions 614 000 téléspectateurs à attendre, bol de popcorn sur les genoux, les révélations-chocs de l'émission Enquête sur Pierre Karl Péladeau.

Les 45 premières minutes du long reportage de la journaliste Madeleine Roy ont retracé, en ordre quasi chronologique, les bons et mauvais coups de gestionnaire de l'ex-grand patron de Québecor. À quelle heure le punch, comme dirait l'autre?

À 15 minutes de la fin, l'évitement fiscal a enfin été abordé, pour finalement conclure que ce type de manoeuvre n'a pas pu être prouvé dans le cas de Québecor. Pardon? Tout ce long préambule pour aboutir à presque rien de concret? Les internautes ont déchiqueté le travail de Madeleine Roy, pour diverses raisons, et la coanimatrice d'Enquête, Marie-Maude Denis, a même dû calmer les ardeurs sur sa page Facebook.

Pétard mouillé, vous dites? Absolument.

Domination de La voix

La troisième ronde des auditions à l'aveugle de La voix a dominé l'écoute du dimanche soir avec 2 486 000 téléspectateurs plantés devant leur poste de télévision. LOL à TVA (1 237 000) a été la deuxième émission en popularité, suivie de Tout le monde en parle (936 000) à Radio-Canada. Vendredi soir, TVA a complètement éclipsé Radio-Canada quand ses émissions Ça finit bien la semaine (782 000), Du talent à revendre (661 000) et La liste noire (492 000) ont respectivement envoyé au tapis Virtuose (464 000), le Ti-Mé Show (510 000) et Série noire (242 000). Avec 477 000 fans, L'arbitre de V a aussi surpassé l'émission de Gregory Charles à la SRC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer