Rivalité corsée entre V et TVA

Maripier Morin... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Maripier Morin

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Maripier Morin largue V pour TVA. Mario Tessier délaisse TVA pour V. Philippe Bond plaque V pour TVA. Et Éric Salvail abandonne TVA pour V.

Il fut un temps, pas si lointain, où Radio-Canada chassait les animateurs-vedettes dans la cour de TVA et vice-versa. La guerre féroce des têtes d'affiche oppose maintenant V à TVA. Et l'extraction des stars du petit écran de leurs stations respectives ne s'exécute jamais sans une riposte bien calculée.

En voici un exemple parfait. Mercredi après-midi, grosse prise chez V, qui claironnait l'embauche de l'humoriste Mario Tessier - l'ancien capitaine d'On connaît la chanson à TVA - comme pilote de la nouvelle émission culinaire humoristique Ma mère cuisine mieux que la tienne, produite par Louis Morissette.

Le pétage de bretelles de V n'aura duré que le temps d'un claquement. Quelques heures plus tard, en pleine soirée, boum! , TVA répliquait avec sa propre capture. Vous nous volez Mario Tessier? Pas de trouble. On vous pique la coqueluche de l'heure et nouvelle égérie de Revlon, la belle Maripier Morin.

La jeune femme de 28 ans, qui ne retournera pas à la barre de Ménage à trois, héritera de la quotidienne Faites comme chez vous en septembre.

Un peu sur le même canevas qu'Un souper presque parfait, Faites comme chez vous braquera ses caméras sur quatre musiciens amateurs qui se recevront, à leurs domiciles respectifs, le temps d'un concert intime. Cette nouveauté jouera à TVA du lundi au jeudi à 19h, directement contre

30 vies à Radio-Canada.

«Les performances musicales pourront avoir lieu dans un garage, sur un balcon, dans le sous-sol, sur un toit ou dans une cour. Chacun des participants fera deux chansons de son choix», explique le concepteur de Faites comme chez vous, Olivier Aghaby, directeur de création de Contenu QMI.

TVA a courtisé Maripier Morin pour la première fois il y a un mois et demi. La conjointe de Brandon Prust - et ancienne porteuse de la valise numéro 6 au Banquier - a re-fu-sé l'offre. «J'ai eu peur. Cela donne le vertige quand TVA vient te chercher. Et j'étais loin d'être malheureuse à V», raconte Maripier Morin en entrevue téléphonique.

Tout récemment, TVA a rappliqué pour la deuxième fois. Maripier Morin hésitait encore et Geoff Molson, président du Canadien de Montréal, lui a conseillé de foncer.

«Une offre comme ça, à heure de grande écoute, c'est difficile à refuser. J'en ai parlé avec les gens de V. J'avais trop besoin de savoir qu'ils n'allaient pas être froissés», précise l'animatrice, que le public a découverte à Occupation double en 2006.

Autant à District V qu'à Ça commence bien ou Un gars le soir, la brunette Maripier Morin a passé les quatre dernières années à l'antenne de V, dont trois aux côtés de son acolyte Patrick Langlois de Ménage à trois.

«Maripier est une collègue et une amie. Comme ami, je suis très content pour elle. Mais comme collègue, je suis triste de la perdre, c'est certain», commente Patrick Langlois.

Officiellement, V n'a toujours pas renouvelé le magazine Ménage à trois pour l'automne. Dans les coulisses de la télé, plusieurs artisans prétendent que cette lenteur à donner des feux verts a fait perdre à V beaucoup de gens très talentueux. Les artistes sont des pigistes, ne l'oublions pas. Sans contrat béton, rien ne leur garantit un chèque de paie.

Comme si les coutures de son agenda professionnel ne craquaient déjà pas assez, Maripier Morin apparaîtra à partir du lundi 15 juin dans la nouvelle émission quotidienne de Vrak.TV, Code F. Entourée de Virginie Fortin, Mariana Mazza, Catherine Éthier et Marina Bastarache, Marpier Morin décryptera avec une grosse pincée d'humour et d'autodérision divers «codes typiquement féminins» - d'où le titre Code F. - comme les relations avec les ex ou l'épilation. Code F. passera du lundi au vendredi à 20h. La bande-annonce semble prometteuse.

«Je suis une éponge. J'absorbe tout. Je travaille fort», note Maripier Morin, qui a aussi confirmé son retour pour la deuxième saison de la téléréalité Hockey Wives sur la chaîne câblée anglophone W.

Ça, c'était uniquement l'horaire de travail de l'énergique Maripier Morin pour le petit écran. Car elle a aussi investi de l'argent dans le restaurant Laurea à Montréal et s'est associée à Unik pour la commercialisation de cocktails alcoolisés. Et en plus de ses fonctions chez Revlon, Maripier Morin partage quotidiennement son «look du jour» avec les lectrices du magazine Loulou. Bref, elle rayonne partout.

Tous ceux qui ont côtoyé Maripier Morin sur un plateau confirment qu'elle ne tourne jamais les coins ronds. C'est une bûcheuse. Sa place dans le showbiz, elle ne l'a pas volée.

Qui aurait cru que la «bitch» d'Occupation double 2006 deviendrait un jour une icône de mode, une entrepreneure sérieuse, une star des réseaux sociaux et une personnalité connue de la télévision québécoise? Comme quoi, c'est parfois payant de s'encabaner dans une McMaison de Terrebonne avec Joël Legendre. Suffit d'ouvrir la bonne porte de sortie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer