Salvail en mode NRJ

Éric Salvail... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Éric Salvail

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La charge de travail d'Éric Salvail ne s'allégera pas dans les prochains mois, au contraire. Le populaire animateur de V vient de signer un juteux contrat avec NRJ pour égayer la plage du retour à la maison à partir du 24 août, ai-je appris de sources bien connectées.

À la rentrée d'automne, Éric Salvail, qui conserve ses trois émissions à l'antenne de V pour 2015-2016, s'installera donc dans le créneau des populaires Grandes Gueules, qui fermeront leur micro le 29 mai après 20 ans de sketchs délirants. Drôle de hasard : quand Mario Tessier et José Gaudet ont pris une pause de radio entre 2007 et 2010, c'est Éric Salvail qui a pris le relais en compagnie des humoristes Dominic Sillon et Martin Cloutier.

Selon mes informateurs, l'émission quotidienne d'Éric Salvail jouera entre 16 h et 18 h, du lundi au jeudi, sur toutes les stations du réseau NRJ au Québec. Le nouveau «king de V» sera-t-il en ondes le vendredi ? Probablement pas. Au moment d'écrire ces lignes, ce point n'avait pas été réglé avec Bell Média, le groupe qui exploite les marques NRJ et Rouge FM.

Pour accommoder l'horaire de premier ministre d'Éric Salvail - qui coanimera aussi le gala des Gémeaux en septembre -, Bell Média aménagera un studio directement dans les locaux de sa compagnie Salvail & Co à l'angle des rues de Bleury et Sainte-Catherine Ouest, à quelques mètres de l'Astral, d'où provient le talk-show En mode Salvail. L'animateur n'aura donc pas à se déplacer partout en ville pour jongler avec ses multiples emplois.

Plusieurs humoristes connus ont été approchés pour collaborer à l'émission d'Éric Salvail sur NRJ, dont un des titres de travail serait Têtes d'affiche, me dit-on. Joint hier, le gagnant de deux trophées au dernier gala Artis a confirmé son retour à NRJ, sans toutefois révéler trop de détails sur le format ou le contenu de son projet radiophonique.

«J'adore la radio. J'ai un baccalauréat en communication avec une spécialité en radio. J'ai longtemps écouté les Jacques Proulx, Suzanne Lévesque, Louis-Paul Allard et Le festival de l'humour. Aujourd'hui, je pitonne comme un malade. C'est un médium dont je m'ennuyais», indique Éric Salvail, qui a entamé sa carrière médiatique sur les ondes du 101,7 FM à Sorel, en 1991.

Aux auditeurs de NRJ, Éric Salvail promet de la complicité, de l'authenticité, de la transparence et beaucoup de jasette. «J'ai besoin d'être entouré de monde. Ma force, c'est d'interagir avec les gens», rappelle-t-il.

Afin d'alléger sa charge de travail, Éric Salvail enregistrera tous les épisodes de Ce soir tout est permis en mai et juin et il tournera plusieurs Recettes pompettes avant son entrée à NRJ.

A-t-il peur de cannibaliser ses idées ou de manquer de gaz avant d'atteindre le fil d'arrivée ? Pas du tout. «J'aurai deux équipes qui vont s'assurer de ça. Une pour la radio, l'autre pour la télé», répond Éric Salvail.

Dans le marché francophone montréalais, Éric Salvail courtisera les mêmes auditeurs que Véronique Cloutier (Rythme FM), Marina Orsini (Rouge FM), Paul Houde (98,5 FM), Peter MacLeod (CKOI 96,9) et Michel C. Auger (95,1 FM). Solide compétition en vue.

Encore aujourd'hui, Éric Salvail consomme beaucoup de radio parlée. Il cite, entre autres, Mario Lirette, Marina Orsini, Jacques Fabi et Gilles Parent au FM 93 de Québec. «J'aime la légèreté et l'agilité de la radio», dit-il.

Entre 2004 et 2006, Éric Salvail a collaboré à l'émission C't'encore drôle de Radio Énergie aux côtés de Pierre Pagé et Mitsou. Sur l'heure du lunch, il a copiloté Salvail Racicotpour emporter pendant la saison 2007-2008.

ABC annule Revenge

Ça, c'est une bien mauvaise nouvelle pour l'actrice Karine Vanasse. Son personnage de Margaux LeMarchal gagnait sans cesse du galon dans Revenge et voilà que la chaîne américaine ABC annonce qu'elle débranche son soap de luxe de fin de soirée.

L'épisode final de la quatrième saison, prévu pour le dimanche 10 mai à 22 h sur ABC, sera donc le tout dernier de cette télésérie. Il n'y aura pas de cinquième année. La SRC a amorcé ce printemps (les mardis à 20 h) la diffusion de la quatrième saison de Vengeance, et les nouveaux épisodes devraient vous amener jusqu'à la rentrée d'automne.

Si vous suivez Revenge en anglais, vous vous doutiez sûrement que la fin approchait. Alerte au divulgâcheur, ici : deux personnages principaux ont été éliminés récemment, ce qui dénote souvent une panne d'idées et d'inspiration chez les scénaristes.

Comme Karine Vanasse déborde de talent et que sa carrière décolle aux États-Unis, je ne m'inquiète pas pour elle. Les Américains seraient fous de s'en priver.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer