| Commenter Commentaires (13)

Oyez, oyez, preux chevaliers!

Les médiévalistes pratiquent un «loisir immersif». Ils formeraient... (Photo: fournie par Historia)

Agrandir

Les médiévalistes pratiquent un «loisir immersif». Ils formeraient un groupe de 50 000 mordus au Québec.

Photo: fournie par Historia

On a tous croisé - sur le mont Royal ou dans un autre grand parc public - ces «damoiselles» jouant de la vielle à roue et ces valeureux amis de la Table ronde armés d'épées taillées dans des restants de patio.

On s'est tous posé la question: pourquoi être nostalgique à ce point d'une époque marquée par la peste bubonique et un manque total d'hygiène personnelle? Ça surchauffe sous le casque métallique, ou quoi?

On appelle ces gens des médiévalistes. Ils pratiquent un «loisir immersif» et ils formeraient un groupe de 50 000 mordus au Québec. Imaginez. Près de 50 000 personnes qui passent leurs week-ends les pieds dans la bouette à manger sans ustensiles, à suer dans leurs jupes épaisses et à astiquer leurs armures en métal. C'est assez intense comme passe-temps.

Vous découvrirez qui se cache sous ces cottes de mailles dans Moyen Âge Québec, une série documentaire de neuf épisodes d'une heure que lance la chaîne Historia le lundi 25 août à 20h.

Saviez-vous qu'il existe un festival médiéval à Saint-Marcellin, près de Rimouski, qui attire près de 10 000 rôlistes bon an, mal an? Je gagerais que plusieurs d'entre eux ont appelé leurs enfants Guenièvre ou Lancelot. Vous pouvez maintenant me lancer des roches (à la catapulte?). Je ne sors plus sans mon bouclier.

Même si Historia ne figure pas dans votre forfait télé, vous pourrez quand même «zyeuter» Moyen Âge Québec, car Corus Média, qui exploite aussi Télétoon, Télétoon Rétro et Séries+, débrouillera ses quatre chaînes du 25 août au 30 septembre.

Autre nouveauté digne de mention à Historia: Chasseurs d'épaves, qui suit Samuel Côté, un passionné de bateaux qui ont coulé un peu partout dans le fleuve Saint-Laurent.

Samuel Côté, un tatoué à casquette, ne plonge pas lui-même (il a une peur bleue de l'eau), mais il dirige une équipe très hétéroclite, dont un caméraman qui fume la pipe. Ça commence le mardi 26 août à 20h30. Dix émissions d'une demi-heure ont été tournées. La première s'articule autour de la carcasse de la drague Manseau 101, qui a sombré près du pont Pierre-Laporte à Québec en 1966.

Du côté de Séries+, vous renouerez avec des émissions classiques comme CSI, Bones, Castle, Une femme exemplaire, Blue Boods et Zoe Hart à partir du 25 août. Surveillez vos horaires.

Séries+ a également acheté La reine, version française de Reign de la chaîne CW. Il s'agit d'une télésérie inspirée de la reine d'Écosse Marie Stuart, mais remixée à la sauce Gossip Girl. Honnêtement, Vrak.TV aurait été un diffuseur plus logique pour cette production manifestement destinée à un public adolescent.

Ne vous attendez pas à un cours d'histoire en accéléré avec La reine. Car Mary Stuart (jouée par Adelaide Kane) et ses copines ne cherchent qu'à avoir du plaisir. Et elles en pincent pour différents membres de la cour. Même Nostradamus - et non Nostradumas, qui fuit toute apparition publique - a été intégré au récit. Jugez-en par vous-même à partir du mercredi 27 août à 20h.

Les premières images de la minisérie québécoise Le berceau des anges de Ricardo Trogi annoncent de belles choses. Il faudra cependant patienter jusqu'à l'hiver pour en dévorer les cinq épisodes d'une heure. Nous sommes à Montréal, en 1954. De riches Juifs américains viennent y acheter illégalement des bébés illégitimes. Les prix grimpent jusqu'à 10 000$ par enfant, ce qui comprend les faux papiers.

Basée sur des faits réels, Le berceau des anges met en vedette Sébastien Delorme, Isabelle Blais, Marianne Fortier, Gildor Roy, Sandrine Bisson et Gaston Lepage. Jacques Savoie (Les Lavigueur, Les soeurs Elliot) signe cette oeuvre.

Chez Télétoon, la programmation de soirée, donc plus adulte, démarrera désormais à 20h. De nouveaux épisodes de Slaque la cravate avec Mat, Les Simpson, Family Guy, South Park et Archer débouleront dans vos salons à partir du 1er septembre. Télétoon présentera aussi Bob's Burgers, un dessin animé irrévérencieux sur une famille exploitant un casse-croûte.

Les matins de V

La grille en matinée de V vient enfin de se préciser. À partir du 8 septembre, Jean-François Baril, Alex Perron, Lisa-Marie Blais, Andy Mailly-Pressoir et Chéli Sauvé-Castonguay piloteront désormais Ça commence bien. À 9h, les cinq animateurs resteront en ondes pour Ça commence bien Plus (tiens, tiens, comme La Presse+), une sorte de «quatrième heure» inspirée vraisemblablement du Today Show.

À 10h, du lundi au vendredi, deux anciens de Ça commence bien, Maripier Morin et Patrick Langlois, seront à la barre de Ménage à trois, où ils passeront une heure avec une vedette afin de découvrir son univers. À 11h, Marie-Ève Janvier tiendra les rênes de la quotidienne Au-delà du clip, qui se servira d'un vidéoclip connu pour parler d'une foule de sujets qui s'y rattachent. Toutes ces émissions proviendront en direct des studios de MusiquePlus, une station que V a rachetée récemment avec MusiMax.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer