Faut-il avoir peur pour Megan?

Megan et son époux de Don Draper dans... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Megan et son époux de Don Draper dans une scène de la cinquième saison de Mad Men.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Une théorie extrêmement morbide circule présentement à propos de l'avenir (pas très rose) du personnage de Megan Draper, jouée par la Montréalaise Jessica Paré, dans la septième saison de la superbe série Mad Men.

Vous allez voir, c'est loin d'être complètement farfelu. Par précaution, si vous désirez garder intacte votre virginité télévisuelle ou votre belle innocence, sautez cette page et coulez-vous un deuxième café. Voilà. Nous pouvons plonger dans le glauque, maintenant.

Les mordus de Mad Men collectionnent les indices macabres depuis plusieurs épisodes déjà et prétendent que la sexy Megan Draper mourra entre les griffes des amis du fou furieux Charles Manson, qui a commandé les meurtres crapuleux de la jeune actrice Sharon Tate ainsi que de quatre de ses amis.

Rappel historique éclair, ici. Des disciples de la secte occulte de Charles Manson ont défoncé, en août 1969, la maison de Sharon Tate et massacré tous ses occupants. Sharon Tate, 26 ans, a été poignardée la dernière. Les assassins ont ensuite utilisé le sang de Tate pour écrire le mot «pig» (cochon) sur la porte de sa résidence.

En lisant les nombreuses preuves accumulées par ces théoriciens du complot, on ne peut que craindre le pire pour Megan Draper, qui serait, en quelque sorte, l'alter ego de Sharon Tate.

D'abord, les deux sont de jolies actrices dont la carrière commence à décoller. Les deux sont également mariées à des hommes plus vieux qu'elles (Tate était l'épouse du réalisateur Roman Polanski). Ensuite, Megan Draper a porté, dans la sixième saison de Mad Men, un t-shirt à étoile rouge identique à celui enfilé par Sharon Tate dans le magazine Esquire en 1967. Toujours dans ce sixième chapitre, Sally Draper, fille de Don et Betty, a lu le livre d'horreur Un bébé pour Rosemary d'Ira Levin, qui a été porté au grand écran par... Roman Polanski.

Dimanche soir, dans le tout premier épisode de la septième saison de Mad Men relayé par AMC, il a été révélé que Megan Draper passera une audition pour Bracken's World, un téléroman qui a vraiment existé sur NBC et qui décrivait le quotidien de starlettes tentant de gravir les collines de Hollywood.

Sharon Tate a été propulsée au sommet grâce au film Valley of the Dolls, qui racontait sensiblement la même histoire que Bracken's World. Et Bracken's World, qui n'a connu que deux saisons, a été créé par Dorothy Kingsley, qui a coscénarisé Valley of the Dolls.

Toujours dans l'épisode de dimanche, Peggy et Ted ont eu une longue discussion sur le café tandis que la caméra montrait une boîte métallique de Folgers. Et qui était une des copines de Sharon Tate, qui a aussi été tuée par les apôtres de Charles Manson? Abigail Folger, 25 ans, une des héritières de l'empire du café du même nom.

Quand on connaît le souci du détail apporté à la confection de Mad Men, cette compilation de coïncidences ne peut pas être anodine ou fortuite. Et Mad Men a toujours incorporé des événements réels dans ses scénarios, comme l'assassinat du président John F. Kennedy ou la crise des missiles à Cuba.

Je ne brûle pas un gros punch en vous révélant que Megan Draper déménage à Los Angeles dans la septième saison de Mad Men pour y poursuivre ses rêves d'actrice. Nous sommes alors en janvier 1969, huit mois avant les meurtres de Manson. Lorsqu'il rend visite à Megan au premier épisode, Don Draper se plaint du cri des coyotes à l'extérieur. Où ont mangé Sharon Tate et ses amis avant leur mort? Au El Coyote Café.

Dernier parallèle: Sharon Tate était enceinte de plus de huit mois quand elle a été brutalement exécutée. Si Megan annonce à Don qu'elle attend un enfant dans les prochains épisodes de Mad Men, la valeur de cette théorie funeste montera en flèche. Sur le calendrier, tout concorde: Megan pourrait effectivement en être à huit mois de grossesse en août 1969.

La sixième saison de Mad Men débarquera sur les ondes de Télé-Québec le mercredi 11 juin à 20 h. En anglais, AMC présente les nouveaux épisodes les dimanches à 22 h. La septième saison de Mad Men sera la dernière. À vie. Megan se rendra-t-elle jusqu'à l'épisode ultime? Si un personnage d'héritière entre dans sa vie, ça risque de très mal finir, tout ça.

JE LÉVITE

Avec West Coast de Lana Del Rey

Le nouvel extrait de la chanteuse américaine controversée évoque autant les plages ensoleillées de la Californie que Stevie Nicks ou les films noirs. C'est mélancolique, langoureux et vaguement rétro. Bien hâte de voir comment la belle Lana se débrouillera au Centre Bell le 5 mai.

JE L'ÉVITE

Le ver d'oreille Fou d'Olivier Dion

Cela fait une semaine que cette ritournelle du diplômé de Star Académie est solidement coincée dans ma tête. «Oh, oh, oh, c'est fou comme j'me fous de tout.» Ce n'est pas mauvais, au contraire. Mais c'est légèrement agaçant. Marc Dupré a le don de composer des musiques qui s'impriment très (trop?) longtemps dans nos cocos.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer