Exclusif

Un Infoman culturel à ARTV

MC Gilles piloterait une émission culturelle selon la... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

MC Gilles piloterait une émission culturelle selon la recette éprouvée d'Infoman.

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Une version culturelle d'Infoman avec MC Gilles aux commandes mijote présentement à ARTV, rapportent des taupes dans la grande tour radio-canadienne.

Mes informateurs parlent quasiment d'un spinoff, en version culturelle, du très pertinent magazine de la SRC, que Jean-René Dufort pilote avec intelligence depuis presque 14 ans. MC Gilles, alias Dave-Éric Ouellet, collabore à Infoman depuis plusieurs années déjà, et il connaît très bien ce format fusionnant astucieusement l'humour et l'information. C'est d'ailleurs le producteur actuel d'Infoman, Richard Gohier, de Zone 3, qui chapeaute ce projet d'ARTV, dont le titre officiel n'a pas encore été choisi.

MC Gilles couvrirait donc l'actualité culturelle québécoise «de façon différente» et en y posant un «regard nouveau». Louis Morissette avait tenté cette approche grinçante avec VIP à Radio-Canada à l'automne 2004, mais il s'est cassé les dents.

Ni Richard Gohier ni MC Gilles n'ont commenté nos informations hier. Ils ont plutôt redirigé les questions vers ARTV, qui a confirmé l'avancement du nouveau magazine, sans toutefois préciser une date d'entrée en ondes. La mise à feu pourrait cependant se faire dès septembre prochain.

MC Gilles fait partie de la grande famille d'ARTV depuis l'automne dernier. Tous les vendredis soirs, il commente l'actualité du petit écran aux côtés de Marie-Soleil Michon, Anne-Marie Withenshaw et Jean-Michel Dufaux à C'est juste de la TV.

La dernière sortie de MC Gilles en solo, Boutique MC Gilles, une parodie des infopubs à la (feue) Shopping TVA, en a arraché sur les ondes de V et a été débranché en décembre 2011 après une courte saison.

Les magazines culturels ne pullulent présentement pas dans les programmations des chaînes québécoises. La SRC n'en offre plus depuis la fin de Six dans la cité, ARTV a torpillé La liste l'an dernier et Télé-Québec remplacera Voir en septembre par une nouvelle proposition, toujours animée par Sébastien Diaz. TVA a son Accès illimité et V s'appuie toujours sur le District V d'Herby Moreau.

Les records de Game of Thrones

Relayé dimanche soir, le premier épisode de la quatrième saison de Game of Thrones a décroché sa meilleure cote d'écoute à vie sur HBO: 6,6 millions d'Américains ont prié les sept dieux de Westeros et assisté à la revanche d'Arya Stark. L'an dernier, le début de Game of Thrones 3 avait réuni 4,4 millions de fidèles à Port-Réal.

Et ces chiffres impressionnants n'incluent même pas les visionnements de la chaîne soeur HBO Canada. Ce score de 6,6 millions est le deuxième meilleur résultat à vie pour HBO après l'épisode final - et très décevant - des Sopranos en juin 2007, qui avait alors réuni 11,9 millions de disciples de Tony et Carmela.

Il y avait tellement de trafic dimanche soir que les serveurs de HBO, qui hébergent le service sur demande HBO Go, ont sauté. Durant les 15 heures qui ont suivi sa diffusion, ce premier épisode a été téléchargé illégalement plus d'un million de fois, établissant une marque mondiale de piratage, rapporte le quotidien Variety.

Pourtant, le retour des familles Lannister, Baratheon et Targaryen a été plutôt relax et tranquille, comme si les créateurs de Game of Thrones avaient voulu bien réinstaller les pions sur l'échiquier avant de relancer les hostilités. Ne désespérons pas. Joffrey finira bien par payer.

Pour clore ce chapitre, HBO a donné hier le feu vert à l'échafaudage des saisons cinq et six de cette saga touffue.

Chiffres électoraux

Pas de gaffes ou de ratage majeur. TVA et SRC ont offert lundi à leurs téléspectateurs des couvertures de la soirée électorale bien équilibrées, efficaces et pertinentes.

De 20h à minuit, TVA et LCN ont attiré en moyenne 1 200 000 mordus de politique devant leur téléviseur. Pendant la même période, les chiffres combinés de la SRC et de RDI ont été légèrement inférieurs, avec une moyenne estimée à 1 026 000 téléspectateurs. L'écart de 349 000 personnes entre les deux stations rivales, calculé lors du dernier scrutin de 2012, s'est donc rétréci.

TVA/LCN a connu son meilleur score à 20h52 avec 1 621 000 de fidèles au poste. À Radio-Canada/RDI, l'écoute a été la plus intense entre 20h30 et 21h avec 1 234 000 de francophones assis devant Patrice Roy.

Les deux groupes médiatiques ont enregistré des baisses (218 000 pour TVA/LCN et 43 000 pour la SRC/RDI) par rapport à leurs auditoires récoltés aux élections provinciales de septembre 2012.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer