Taxi 0-22 en route pour CBS

Patrick Huard a incarné le chauffeur Rogatien dans... (Photo: fournie par TVA)

Agrandir

Patrick Huard a incarné le chauffeur Rogatien dans Taxi 0-22 à TVA. Son personnage pourrait parcourir les rues de New York sur les ondes de CBS.

Photo: fournie par TVA

Là, c'est du sérieux. La comédie québécoise Taxi 0-22, imaginée par l'humoriste Patrick Huard, est à deux doigts d'une lucrative carrière américaine.

Le réseau CBS, le plus regardé des généralistes aux États-Unis, a commandé mardi le tournage d'une émission pilote de Taxi 0-22. La production de cette demi-heure de télévision a été confiée à un vétéran, Tad Quill, qui a écrit et supervisé le contenu de sitcoms comme Scrubs, Samantha Who? et Spin City.

Le pilote, qui dénote un vif intérêt de la part du diffuseur, est l'ultime étape dans la mise au monde d'une émission de télévision. Peu de projets s'y rendent. C'est en visionnant ces pilotes que les réseaux bricolent ensuite leurs grilles de programmation.

Patrick Huard et son imprésario François Flamand demeurent associés au remake américain de Taxi 0-22 à titre de coproducteurs.

«C'est extraordinaire. On est contents. Mais on parle ici d'un pilote, et comme dirait Jean Perron, il y a encore loin de la coupe aux lièvres. On a l'habitude de s'emballer très vite quand une chose comme ça se passe. Or, il ne faut pas trop s'exciter ou partir en peur. Il se fait beaucoup de pilotes aux États-Unis et il y a encore beaucoup de pain sur la planche: trouver le format, la distribution. Si tout va bien, le pilote devrait être tourné dans les trois mois qui viennent», a confié Patrick Huard au collègue Franco Nuovo mercredi.

C'est l'acteur James Gandolfini, alias le mafieux Tony Soprano dans la série Les Soprano, qui a pris Taxi 0-22 sous son aile au printemps 2010. À l'époque, la comédie germait dans les plates-bandes de la chaîne câblée HBO et Gandolfini devait lui-même porter la casquette de Rogatien Dubois, ce chauffeur de taxi dont le filtre à paroles ne fonctionne plus.

HBO ayant descendu de la voiture, James Gandolfini, 51 ans, aurait finalisé la transaction avec CBS deux semaines avant sa mort, fin juin 2013. Il a été foudroyé par une crise cardiaque alors qu'il prenait des vacances en Italie.

CBS diffuse présentement des sitcoms parmi les plus suivies aux États-Unis comme The Big Bang Theory, Two and a Half Men et 2 Broke Girls.

Parmi les autres pilotes achetés par CBS, il y a celui du dérivé (le bon vieux spinoff) de How I Met Your Mother, qui s'intitule How I Met Your Dad. Solide concurrence pour Taxi 0-22, dont l'action a été transplantée dans les rues de New York.

Fabienne Larouche, dont la série Trauma suscite également de l'intérêt aux États-Unis, l'a dit dans nos pages mercredi: le Québec devrait être reconnu à l'international pour la qualité de ses fictions. L'année 2014 débute donc très bien pour nos Québécois à ce chapitre.

Autre bonne nouvelle: l'actrice Karine Vanasse a obtenu une grosse promotion en prévision de la quatrième saison du soap de fin de soirée Revenge du réseau ABC. De rôle secondaire, elle passera à personnage principal dans le luxueux feuilleton que Radio-Canada diffuse, en français, sous le titre de Vengeance.

Conséquence? La Margaux LeMarchal incarnée par Karine Vanasse, une mystérieuse héritière d'origine française qui souhaite relancer le magazine Voulez aux États-Unis, apparaîtra dans presque tous les épisodes la saison prochaine.

En principe, la troisième saison de Vengeance, celle où Karine Vanasse débarque, sera au programme de Radio-Canada au printemps 2015. Patience.

C'est ma fureur!

La filiation entre C'est ma toune et La fureur est évidente. Le producteur Louis Morissette de KOTV ne s'en cache pas. Les gars contre les filles, le public divisé par sexes, les supporteurs qui hurlent les réponses, l'énergie contagieuse en studio, tout ça rappelle le plateau chauffé par Véronique Cloutier au tournant des années 2000.

Le gros avantage de C'est ma toune par rapport au Choc des générations de Gregory Charles, c'est que le téléspectateur peut jouer beaucoup plus souvent dans son salon. C'est ce qu'on aime dans ce type d'émission: crier les réponses et s'amuser avec les concurrents.

Présentée en direct du studio 42 de Radio-Canada, C'est ma toune a connu un joli départ vendredi dernier, offrant à ses 682 000 téléspectateurs un divertissement fort agréable. À l'écran, la facture visuelle très glam impressionne. Marie-Ève Janvier semblait parfaitement à l'aise dans cet univers de fête. Son coanimateur Jean-François Breau, un petit peu moins. Rien de bien alarmant, cependant.

La chanson thème de C'est ma toune, qui évoque la pièce Home de Phillip Phillips, a été composée spécialement pour l'émission par Jean-François Breau.

Demain soir, Julie Perreault, Pénélope McQuade et Maripier Morin affronteront André Robitaille, Stéphane Bellavance et Rémi-Pierre Paquin. En prestation: Corneille et Sally Folk, l'interprète des Heureux infidèles. C'est ma toune ne se retrouve pas sur Tou.TV en raison des droits d'auteur liés aux chansons.

De l'action aux audimètres

Le retour d'Unité 9 était attendu: pas moins de 1 702 000 téléspectateurs ont assisté à la révolte des détenues de Lietteville mardi soir. Le téléroman-vedette de Radio-Canada a facilement écrasé Destinées à TVA (890 000). À 21h, les émissions O' et Mémoires vives ont obtenu exactement la même cote d'écoute: 875 000 fidèles. À 19h, 30 vies a grimpé à 836 000 fans. La facture a été vue par 875 000 personnes.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer