| Commenter Commentaires (3)

Bazzo remplace Homier-Roy

Ici Bazzo Canada! Sept ans après avoir claqué la porte du 95,1 FM en plus ou... (Photo: Olivier Pontbriand, archives La Presse)

Agrandir

Photo: Olivier Pontbriand, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ici Bazzo Canada! Sept ans après avoir claqué la porte du 95,1 FM en plus ou moins bons termes avec la direction de l'époque, Marie-France Bazzo revient à la maison, la radio de Radio-Canada, et empoignera le micro de René Homier-Roy à la fin de l'été.

L'émission phare de la Première Chaîne ne s'appellera plus C'est bien meilleur le matin (le nouveau titre n'a pas encore été choisi) et l'équipe de collaborateurs risque de bouger énormément. Marie-France Bazzo désire se coller davantage sur la salle des nouvelles et augmenter la présence en ondes des journalistes de la grande tour.

Selon nos informations, des discussions sérieuses ont été entamées pour que la nouvelle morning woman n'ouvre son microphone qu'à partir de 7h, comme le font plusieurs stations en Europe, qui scindent la plage matinale en deux portions égales. Le projet d'avoir un deuxième animateur de 5h à 7h a finalement été torpillé, car il aurait coûté trop cher.

Mince compromis? Marie-France Bazzo nous réveillera à partir de 5h30. René Homier-Roy le fait aux aurores, dès 5h. «Je suis fondamentalement matinale. Je suis quelqu'un qui n'a besoin que de cinq heures de sommeil. Je me lèverai à 3h30 et je me coucherai à 22h30», a glissé Marie-France Bazzo lors d'un point de presse très achalandé, hier après-midi.

Depuis plusieurs jours, la rumeur galopait que René Homier-Roy, dont le contrat avec Radio-Canada expire en juin, ne reviendrait pas à l'automne. Le timonier de C'est bien meilleur le matin, qui a eu 73 ans cette année, l'a officiellement confirmé dans son émission hier matin et l'a répété chez Catherine Perrin autour de 9h.

Presque en même temps, Marie-France Bazzo annonçait hier à son collègue Paul Arcand, du 98,5 FM, qu'elle mettait fin à sa collaboration à l'émission Puisqu'il faut se lever, où elle débattait avec Mario Dumont depuis près de cinq ans. La fameuse Commission Bazzo-Dumont a donc pris fin de façon définitive hier. Marie-France Bazzo n'était plus à son poste ce matin.

«C'est certain que l'émission (C'est bien meilleur le matin) va changer. Mais il y a des habitudes et une routine que nous allons respecter», précise Marie-France Bazzo, question de rassurer les auditeurs habitués à René depuis tant d'années.

En larguant Indicatif présent au printemps 2006, après 11 ans à l'antenne du 95,1 FM, Marie-France Bazzo avait déclaré qu'elle avait placé la barre très haut dans son créneau et qu'elle plaignait sa remplaçante (Christiane Charrette). Cette affirmation a évidemment été ramenée sur le tapis hier, puisque l'animatrice - et twitteuse compulsive - atterrit dans une plage horaire très prestigieuse, où de grandes voix ont résonné avant la sienne.

«René (Homier-Roy) est quelqu'un de très inspirant. Et la barre est haute, René l'a placée très haut. Il a effectué un travail remarquable», note Marie-France Bazzo, bonne joueuse.

Juchée sur des escarpins vertigineux et moulée dans une robe courte très colorée, Marie-France Bazzo a été accueillie hier par à peu près tous les patrons de la SRC. Tous les cadres y étaient, sauf celui qui a planifié et orchestré son embauche, Patrick Beauduin, directeur général de la radio de Radio-Canada.

M. Beauduin soigne présentement un cancer de la glande thyroïde, d'où son absence. «J'ai l'impression du devoir accompli. Ce fut un travail de longue haleine afin de créer la confiance. Si Marie-France a accepté de revenir, c'est avec la direction d'aujourd'hui. L'émission du matin est très importante, c'est elle qui donne la couleur et le ton à tout le reste de la grille», souligne Patrick Beauduin, joint par La Presse hier.

La relation professionnelle entre Marie-France Bazzo et Patrick Beauduin remonte à Indicatif présent, où M. Beauduin, alors publicitaire, a tenu une chronique d'analyse d'image pendant cinq ans. Quand Marie-France Bazzo a claqué la porte de la radio pour passer à Télé-Québec, elle a gardé Patrick Beauduin dans son cercle de collaborateurs.

Le nouveau travail de Marie-France Bazzo ne l'empêchera pas de poursuivre l'animation et la production de Bazzo.TV les jeudis soir sur les ondes de Télé-Québec. Pendant Indicatif présent, elle pilotait aussi, en plus de son émission de radio quotidienne, Il va y avoir du sport à Télé-Québec.

De son passage au secteur privé, Marie-France Bazzo retient notamment «la légèreté» des moyens de production. Elle dit également avoir beaucoup appris de la manière de Paul Arcand de mener des entrevues serrées.

L'arrivée de Marie-France Bazzo a causé une petite panique à Radio-Canada: cette nouvelle ne devait sortir que jeudi et les rumeurs ont inondé les réseaux sociaux, forçant la société d'État à sortir de son mutisme.

Une de ces rumeurs ramenait Paul Houde à la SRC. «J'ai failli être le morning man de Radio-Canada, mais il y a 20 ans. J'avais une entente verbale et c'est finalement Michel Lacombe qui a eu le poste. Je suis honoré de faire partie des rumeurs, mais on ne m'a jamais approché. Je suis très heureux au 98,5 FM. Le bonheur, c'est de pouvoir mener une vie normale. Je ne m'ennuie pas des horaires du matin. Personnellement, je ne me suis jamais adapté. Et en plein mois de janvier, il faut être fait fort. Pour être morning man, ça prend une discipline extrême», constate Paul Houde, animateur de Montréal Maintenant au 98,5 FM.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

Commentaires (3)
    • Et un auditeur en moins...Au profit de Paul Arcand!
      -Eric Joubert

    • malheureusement on échange mercedez contre un basou

    • La "Bazzo" revient à Radio Canada,quelle erreur!!! Alors qu'il y a de meilleurs animateurs!En plus d'être une souverainiste!!! Pourquoi? Je suis très déçue.

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer