| Commenter Commentaire (1)

Les bobos a allumé Christiane Charette

Christiane Charette... (Photo: Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Christiane Charette

Photo: Ivanoh Demers, archives La Presse

Partager

Christiane Charette, après cinq ans de radio quotidienne au 95,1 FM et une saucette rapide dans sa Cabine C à ARTV, se questionnait sur un éventuel retour à la télévision. Puis, un appel de la production de la comédie Les bobos à Télé-Québec l'a électrisée. Ça vous intéresserait de participer à un sketch avec Marc Labrèche et Anne Dorval?

«Je ne me voyais pas trop refaire de la télé. Je n'étais pas prête. Puis, il y a eu cet appel. J'aime tellement le travail de Marc Labrèche. J'aime Les bobos, j'aime l'esprit qu'il y a là-dedans, ça me fait rire. J'ai été incapable de refuser. J'ai dit oui et ç'a m'a débloquée. J'ai rencontré la productrice Marie Brissette et les choses se sont accélérées», confie Christiane Charette, en entrevue à La Presse.

Paf!, le goût des caméras lui est revenu. Vous le savez sans doute, car la nouvelle a été claironnée abondamment hier: la dame en noir effectuera un grand retour au petit écran à Télé-Québec au printemps dans une série de dix émissions présentées en direct, une rareté de nos jours. Début: en avril 2013. Durée du format: indéterminé. Titre de l'émission: à trouver. Sujets traités: tout!

«Je ne me réinvente pas en animatrice de quiz. Cette émission sera dans le prolongement de ce que j'ai fait Chez Roger ou aux Bobards», révèle Christiane Charette, qui coproduira son émission avec Marie Brissette (Les Appendices, Livraison d'artistes).

Depuis son départ de la Première Chaîne de Radio-Canada en juin 2011, Christiane Charette a été extrêmement discrète dans les médias. Nous l'avons aperçue en coup de vent au manoir de Star Académie (avec ses verres fumés) cet hiver, ainsi que dans Les bobos cet automne, où elle recevait à son émission de radio Étienne et Sandrine Maxou. Qu'a-t-elle fait pendant cette éclipse?

«J'ai vu mes amis, ma famille, j'ai fait des choses avec mon chum. J'ai pris du recul. J'ai beaucoup observé, notamment ce qui se passe avec les médias sociaux. En tant que personne privée, twitter, ce n'est pas vraiment dans ma nature. Je suis plus discrète. Mais ça ne veut pas dire que ça ne m'intéresse pas», détaille Christiane Charette.

L'animatrice poursuit: «Il y a des gens qui réussissent à avoir une vie équilibrée. Moi, je travaille comme une folle quelques années et j'ai besoin de retrait par la suite. Je me donne le temps de choisir à nouveau mon métier», dit-elle.

Décidément, la nouvelle directrice des programmes Dominique Chaloult multiplie les grosses prises. Après Marc Labrèche et Anne Dorval, place à Mme C. À propos des Bobos, l'auteur Marc Brunet a entendu l'appel de Louis-José Houde au dernier gala de l'ADISQ, où il avait déclaré vouloir jouer gratuitement dans la série pour que Marc Labrèche et Anne Dorval le méprisent dans son salon.

Chose demandée, chose due: l'humoriste fera partie de l'épisode du 15 mars. Normand Brathwaite, Pierre Lapointe et Andrée Lachapelle participeront à l'épisode du 11 janvier, tandis que Pascale Bussières, Marc Béland, Édith Cochrane, Emmanuel Bilodeau et Sébastien Benoît y apparaîtront à divers moments après les Fêtes.

Avec une moyenne de 313 000 téléspectateurs (en incluant les enregistrements), Les bobos trône en première place des émissions les plus populaires de Télé-Québec, toutes catégories confondues.

Deux gars en or à Télé-Québec?

Jean-Philippe Wauthier et Patrick Lagacé ont enregistré mardi soir, au Monument-National, l'émission-pilote d'un talk-show grinçant destiné à Télé-Québec. Son titre de travail? Deux gars en or, un clin d'oeil au film classique de Claude Fournier. Devant public, les deux têtes d'affiche de la chaîne publique (aux Francs-tireurs et à La une qui tue) ont notamment reçu Gabriel Nadeau-Dubois, l'avocate Anne-France Goldwater, le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, et la collègue Nathalie Petrowski.

Ce projet, développé par La Presse Télé, n'a pas encore été acheté par Télé-Québec. L'équipe de Deux gars en or s'affaire présentement au montage de ce pilote, sur lequel la patronne Dominique Chaloult se basera pour prendre sa décision. Les deux animateurs baveux y recevraient des gens qui ont été au coeur de l'actualité de la semaine. L'arrivée de Deux gars en or ne sonnerait pas la mort des Francs-tireurs, nous dit-on.

Fin de Tu m'aimes-tu?

Les auteurs Steve Laplante et Frédéric Blanchette l'ont confirmé hier matin: leur série Tu m'aimes-tu? n'a pas été renouvelée pour une deuxième saison à Radio-Canada. L'épisode diffusé hier soir a donc mis un point final à cette comédie romantique douce-amère. Selon la SRC, Tu m'aimes-tu? était «une série de qualité au propos original, qui n'a pas su trouver sa place auprès de l'auditoire». Le premier épisode a été suivi par 700 000 personnes et le 10e par 339 000, pour une moyenne de 448 000 adeptes.

Quant à Adam et Ève, la série mal-aimée de Claude Meunier, Radio-Canada réfléchit toujours à l'avenir du couple campé par Pierre-François Legendre et Sophie Cadieux.

Partager

publicité

Commentaire (1)
    • J'admire le culot de Christiane Charette de se prêter au jeux des Bobos car, de semaine en semaine, Marc Labrèche et Anne Dorval rient exactement des gros égos et des autres 'm'as-tu vu' du Plateau... dont elle fait partie.

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer