1-900-APPELLE-TQS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Evelyne Audet, 26 ans, boucle ses valises et décolle la semaine prochaine pour Vienne, en Autriche, où elle animera en alternance avec trois autres candidates d'ici la version québécoise de Call-TV - la télé-tirelire - pour TQS.

La galère 2 devrait être diffusée à partir... (Photo: Yan Turcotte) - image 1.0

Agrandir

La galère 2 devrait être diffusée à partir du mercredi 9 septembre, deux ans après la fin de la première saison en mai 2007.

Photo: Yan Turcotte

«Je ne m'en vais pas faire la tarte là-bas. Je veux que ça soit bien clair. Ce projet m'emballe. C'est une belle vitrine. Oui, il y a des pays où c'est très mauvais. Il y aussi des versions de Call-TV très bonnes, animées par des gars en complet et cravate. Moi, je fais confiance à la production. J'ai passé une audition en restant très sobre. Nous ne sommes pas censées faire les fofolles à la télé», précise Evelyne Audet, une animatrice originaire de Québec, qui remplace parfois à Énergie 98,9 et qui bosse aussi pour Télé-Mag, le compétiteur de Vox.

Très populaire en Europe et en Asie, la télé-tirelire, une infopub qui démarrera sur les ondes du Mouton noir le lundi 1er juin à 23 h, repose sur le bon vieux principe de Ciné-Quiz, mais en version allongée à 90 minutes. Des téléspectateurs contactent une jolie et pétillante animatrice, plantée dans un décor dépouillé, qui répète inlassablement les numéros pour la joindre. TQS engrange les frais attachés aux appels et aux textos qui entrent. Et quelques chanceux raflent des prix en argent, après avoir joué à des quiz et jeux très simples.

Selon nos espions, trois des quatre candidates sélectionnées par TQS ont changé d'idée et ne désirent plus passer l'été à Vienne, où le producteur européen Mass Response, filiale d'Austria Telekom, tourne toutes les éditions de Call-TV. Ex-VJ de MusiquePlus, Valérie Roberts a tergiversé hier avant de finalement décliner l'offre. Elle n'a pas rappelé La Presse hier.

«Ils ont beaucoup fait miroiter la beauté de Vienne aux candidates et leur ont envoyé des superbes photos des appartements très design, avec terrasse, où elles seront logées et nourries. Certaines ont posé des questions sur les salaires, mais n'ont pas encore obtenu de réponses», confie une source ayant participé au casting.

Vrai, la question de la paie n'a pas encore été finalisée, répond Douglas Honegger, le représentant nord-américain de la boîte Mass Response et grand ami du superagent sportif Pat Brisson de la Creative Artists Agency (CAA).

Selon le site web officiel calltv.com, cette infopub est présentement diffusée en 30 langues dans 40 pays différents: Chine, Russie, France, Hongrie, Israël, Algérie, Inde, Afrique du Sud, etc. But avoué de l'entreprise: permettre aux chaînes de renflouer leurs coffres avec zéro investissement. Dans le lot, il existe des éditions de télé-tirelire tournées avec beaucoup de classe, mais aussi des versions plus trash avec des animatrices déguisées en mère Noël dignes d'un film porno du type Jiggle Balls.

La question de l'habillement - sexy ou non? - a d'ailleurs fait tiquer certaines postulantes québécoises, qui ont fait leur test à la caméra dans les anciens studios de 2 laits, 1 sucre, chez Remstar, dans le Vieux-Montréal.

Informée des réticences de ses camarades d'audition, Evelyne Audet réplique: «Pour les premières émissions, les producteurs nous ont dit que l'on pourrait porter nos propres vêtements. Ensuite, c'est un commanditaire qui nous habillera. Mais rien qu'on ne voudra pas mettre. Ce show-là ne va pas nuire à ma crédibilité. Je vais rester moi-même».

Si TQS diffuse Call-TV en direct entre 23 h et 00 h 30 tous les soirs, cela signifie que les animatrices bosseront entre 5 h et 6 h 30 du matin en Autriche. Bon matin les filles.

La galère 2 en septembre

Bonne nouvelle: les 10 nouveaux épisodes de La galère 2 ont été tournés, assemblés et mixés pour une diffusion qui démarrerait le mercredi 9 septembre. C'est plus de deux ans après la fin de la première saison en mai 2007. Combien de téléspectateurs se souviennent de la conclusion de cette décoiffante émission? Très peu.

«Pour moi, deux ans, c'est une éternité», note Renée-Claude Brazeau, auteure et coproductrice de La galère. Selon Hélène Florent, qui campe la brouillonne Stéphanie, Mimi, Steph, Claude et Isa galéreront plus que jamais cet automne. «Ça s'en va en dégradant pour les quatre filles, qui vont se souder ensemble», note la comédienne, rencontrée sur le plateau de Ni plus ni moi.

De son côté, Renée-Claude Brazeau note: «Je suis très contente de cette deuxième année. Les filles sont meilleures. La réalisation est meilleure. Et les textes aussi. Tout le monde a trouvé sa place là-dedans.»

Autre info réjouissante: la chaîne France 2 diffusera cet été une version doublée de La galère. «Le doublage a été fait par les Beautés désespérées. Honnêtement, je ne m'attendais à rien et j'ai vraiment été impressionnée», raconte Renée-Claude Brazeau, qui a accouché, il y a deux mois, d'une petite fille (son quatrième enfant).

Et avis aux admiratrices de Rachida Dati, la ministre française qui a enfilé ses escarpins et repris le boulot cinq jours après avoir accouché de sa fille Zohra, Renée-Claude Brazeau a, pour rigoler avec ses copines, tenté elle-aussi de trottiner en talons hauts cinq jours après avoir subi une césarienne. Résultat? «C'est impossible», conclut-elle en riant.

 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer