| Commenter Commentaires (24)

Brière: plus qu'un prix de consolation

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

Si Marc Bergevin avait eu le choix, je suis convaincu qu'il aurait préféré faire signer un contrat à Vincent Lecavalier plutôt qu'à Daniel Brière.

En fait, non! Bergevin aurait préféré jongler avec les millions pour les embaucher tous les deux. Mais à défaut d'y arriver, Lecavalier aurait obtenu priorité. Plus jeune, plus grand, plus costaud, avec plus de hockey à offrir, Lecavalier aurait hérité du poste de centre no 1 et aurait fait du Canadien un bien meilleur club de hockey.

Mais voilà! Lecavalier ayant préféré les 5 années et les 22,5 millions que lui offraient les Flyers de Philadelphie au contrat plus modeste présenté par le Canadien, Bergevin devait donc passer à un plan B. Un plan qu'il développait en parallèle avec Brière et plusieurs autres, au cas où.

Si Brière n'occupait pas la première place sur la liste des priorités du Canadien, je considère toutefois qu'il représente bien plus qu'un simple prix de consolation.

À bientôt 36 ans, Brière ne répétera pas l'an prochain ou dans deux ans la saison de 32 buts et 95 points qu'il a connue en 2006-2007 avec les Sabres de Buffalo. Il ne connaîtra pas non plus une saison de 72 points (31 buts) comme l'année suivante, sa première avec les Flyers. Du moins, ce serait surprenant. Et si cela arrive, Marc Bergevin passera pour un génie.

Mais je suis convaincu d'une chose: s'il évite les blessures, qu'il se présente en forme, qu'il affiche la combativité qui le caractérise depuis le début de sa carrière, le Gatinois fera oublier sa très (trop) modeste production - 16 points, dont 6 buts, en 34 matchs - de l'hiver dernier.

Faire oublier Ryder

Embauché pour deux ans, à un salaire décent - 4 millions par saison - dans la grande indécence salariale de la LNH d'aujourd'hui, Brière sera un atout pour Michel Therrien.

Je ne crois pas que Brière puisse déloger un des joueurs de centre actuels du Tricolore. Mais en l'employant à l'aile et lors des attaques massives, Therrien pourra compter sur sa touche de marqueur. En plus, Brière offrira une police d'assurance dans le cercle des mises en jeu lorsque le joueur de centre sera chassé par un juge de lignes impatient.

Oui! Brière sera toujours un joueur de petit gabarit. C'est comme ça. Mais pour 1 million de moins que son nouveau capitaine, il offrira autant, sinon davantage, au Canadien que Brian Gionta, qui a récolté 46 points à ses 2 meilleures saisons à Montréal. Il devrait aussi facilement faire oublier Michael Ryder, à qui le Canadien a offert sa pleine liberté à la fin de la saison dernière.

Fort de la double motivation de jouer à Montréal sous les projecteurs et l'oeil plus que critique des journalistes et des partisans et aussi de faire regretter aux Flyers leur décision de racheter son contrat, Daniel Brière devrait flirter avec une récolte de 50 points, voire 55, s'il demeure en santé.

C'est du moins ma prétention. Et c'est pour cette raison que je considère que son embauche fait du Canadien un meilleur club ce matin qu'il ne l'était hier.

Il restera à Daniel Brière à le prouver. Et à prouver à tous ceux qui le croient trop vieux et trop petit pour arriver à aider le Canadien qu'ils se fourvoient complètement.

Souvenirs de 2007

Daniel Brière aura beaucoup de travail à faire pour taire les critiques. Pour apaiser le vent d'hostilité soulevé par les premières rumeurs de son embauche par le Canadien la semaine dernière. Un vent d'hostilité qui s'est transformé en tempête dès la confirmation qu'il avait signé un contrat hier.

Pourquoi autant d'hostilité à l'endroit du Gatinois?

Le fait qu'il ait tourné le dos au Canadien en 2007 au profit des Flyers et des 52 millions pour 8 ans qu'ils lui offraient - le Canadien avait présenté un contrat similaire - explique certainement un grand pan de cette animosité qui flirte avec la haine.

Les fans du Canadien, c'est connu et reconnu, sont rancuniers. Ils ont aussi la mémoire longue. Mais sélective.

En 2007 lorsqu'il a décidé de se joindre aux Flyers après avoir longuement et très sérieusement songé à accepter l'offre du Canadien, Brière a choisi la meilleure des deux équipes.

Fait moins connu à l'époque, mais important, Brière avait dû accorder une grande considération aux préoccupations de son épouse qui était réticente à exposer ses fils à la réalité de Montréal. Les journaux, la télé et les tribunes téléphoniques sont parfois cruels à l'endroit des joueurs. Mais rien n'égale les jugements lapidaires dans les cours d'école.

À 35 ans, Daniel Brière est mieux équipé qu'il ne l'était en 2007 pour affronter les critiques. Sa réalité familiale a aussi beaucoup changé. Ses garçons sont plus vieux, et leurs parents ont réorienté leur vie conjugale. Ce qui a certainement permis à Brière d'accorder plus d'importance à l'offre du Canadien qu'il ne l'avait fait en 2007.

Ce complément d'information devrait aider à brosser un tableau plus complet de la réalité avec laquelle le Gatinois composait lorsqu'il a pris cette décision qui l'a rendu si impopulaire. Décision que plusieurs lui reprochent d'ailleurs toujours à la lecture des réactions hostiles qui ont salué son arrivée avec le Canadien sur les médias sociaux hier.

Sept ans plus tard, il me semble que Brière devrait avoir l'occasion de prouver sa bonne volonté. De prouver qu'il est vraiment heureux d'avoir préféré le Canadien aux nombreuses (de 12 à 15) équipes qui le courtisaient depuis une semaine. Et surtout de prouver qu'il peut contribuer aux succès du Canadien sur la patinoire, même s'il est petit, qu'il n'est plus jeune et que ses meilleures années sont derrière lui.

Partager

publicité

Commentaires (24)
    • Bonjour M. Gagnon,
      Damnée Prière fort d'une rente à versements déterminés constitue un choix logique pour entreprendre l'année 2014-2015 avec les Anciens Canadiens. Gionta et Kovy se joindront à lui.
      Il est temps que Bergevin cesse le ramassage coûteux de bois mort. Jagr fait partie du lot.
      Gorges à la défense est un excellent joueur de soutien... mais il est temps de l'échanger avant qu'il n'ait plus de valeur.
      Quant à George Paparosse, il se rapproche dangereusement de la ligue nord-américaine.

    • J'ignorais que Brière voulait protéger ses enfants qui auraient tellement souffert à Montréal. Quand on pense qu'il n'avait pas non plus les moyens de les mettre dans une école privée bien protégée. Quel bon papa, je pleure.

    • Si on savait l'auteur de l'article objectif, on y accorderait attention, ce n'est pas le cas. Biais Biais et...Biais.

    • Go Brière GO...

    • Contrairement à Brière, Lecavalier est un peureux qui n'a jamais eu l'intention de venir à MTL. Très très dommage.

    • Tiens, François, qui se transforme encore en relationniste du PQ. Ou en Réjean Tremblay, ce qui est la même chose. Croyez-vous vrament qu'il aurait sorti l'encensoir si le Ch avait signé nathan Gerbe ou Mikael Grabovski, deux autres poids-mouche? Il aurait crié au meurtre. Et pourtant, Grabovski est dans les 15 premiers pointeurs de la ligue au total des 3 dernières saisons!

    • Desharnais- Petit
      Gionta-Petit
      Gallager -Petit
      Plek-le plus grand des petit
      Brière-Petit
      Donc 5 de nos 9 premiers avant sont petit...la seule façon que ça fait du sens c'est avec un échange....
      Sinon nos résultats seront....petit

    • Salut Mr Gagnon ben t'avais vue juste je te lève mon chapeau le pti gars d'hull va jouer avec les canadiens ayoye comme dirais le journaliste du journal le droit nous sommes allés à la pêche au doré et ont reviens avec une barbotte. Danny essaie de nous faire acroire qu'il avait le canadien dans son pti coeur. Voyons mon pti gars prend nous pas pour des valises. Si les 3 autres équipes qui voulaient avoir tes services et pas les 15 autres comme tu dis tu serais allé là ou est l'argent fait nous pas pleurer.

    • Pour les "experts" qui trouvent que Plekanec disparait en série; Il est le joueur le plus sous-estimé du canadien. Il est "LA" brigade défensive en désavantage numérique. Vous regardez son utilisation et vous êtes surpris qu'il soit épuisé en Séries?
      Il est un petit joueur et en série les règlements changent. Si il était protégé ça irait pas mal mieux. Mais le Canadien croit seulement dans le "TEAM TOUGHNESS".Malgréqu'ils se font ramasser en séries depuis ????? d'années. Mais Brière est maintenant à Montréal, Plek. doit être fou de joie. Une vrai joke.....

    • Bah, j'espère qu'on se trompe et qu'il va avoir un impact positif..Une chose qu'on ne peut pas lui enlever: Ses statistiques en séries sont bien supérieures a n'importe quel autre joueur du CH.

    • il y a si SI pas à peu près dans votre texte. Rendu cartomancienne, ridicule
      Bernard Ouellet

    • MacCarron, 6 pi 5 pouces, sera prêt pour contribuer à faire gagner le Canadien en séries dans deux ou trois ans. En attendant, Bergevin et Therrien vont nous offrir une bonne petite équipe sympathique qui ne franchira pas la première ronde des séries parce que, comme nous l'avons vu encore cette année, les règlements changent au printemps. C'est le «boeuf» qui gagne. À moins que Bergevin ne réussisse à dégoter un monstre dont tout adversaire aura peur... inconnu à Montréal depuis... depuis qui, déjà?... ça fait tellement longtemps.

    • Sauf si Bergevin trouve le moyen d'échanger Plekaneck, ou Gionta, ou mieux, les deux, son "move" passera probablement comme sa pire décision depuis qu'il est DG du CHC.

      Gionta est fini, et Pleck disparait en séries....
      Trop de stroumpfs, et manque de gabarit...
      François, à lire ton article, on jurerait que tu as pensé plus à ses enfants qu'à l'argent; c'est tout à ton honneur mais, demeure que le joueur ne vaut pas 4 millions par année, même pour seulement deux ans; toutes ses dents mais tout de même rendu à 36 ans...
      Entéka, c'est surprenant, presqu'indécent, mais on va attendre de voir s'il reste du gaz dans sa base !

    • Ce que j'aime c'est l'euphémisme " leurs parents ont réorienté leur vie conjugale", à se péter la rate!

    • "Mais pour 1 million de moins que son nouveau capitaine, il offrira autant, sinon davantage, au Canadien que Brian Gionta, qui a récolté 46 points à ses 2 meilleures saisons à Montréal."
      Wow, ce raisonnement est stupéfiant : si les Canadiens ont fait, d'une manière ou d'une autre, une erreur avec Gionta, il faudrait récidiver une fois de plus à 4 millions $ pour Brière !!! Décidément, M. Gagnon devient de plus en plus, un agent de communication pour les Canadiens de Mtl.
      Soyons clair : Brière ne nuira pas au club, mais il n'apportera pas ce dont le club manque cruellement et que tout le monde sait déjà. La bonne nouvelle est que le contrat ne dure que 2 ans.

    • Je n'aime pas Briere depuis qu'il a choisi les Flyers avant le Canadien et ça ne changera pas. Il est un petit joueur doué mais égoiste, pensant à lui seulement. Je suis très surpris que Bergevin l'ait engagé. C'est un peu un manque de respect envers les amateurs considérant la reaction générale lorsque les rumeurs circulaient à cet effet. Ça me refroidit envers Bergevin et les Canadiens comme organisation.

    • Je suis plutôt surpris de voir Brière aboutir à Montréal, mais je crois qu'il va apporter beaucoup plus que Gionta. Donc, oui le Canadien est un meilleur club avec Brière, mais c'est quand même pas encore suffisant pour gagner la Coupe. Par ailleurs, il semble bien que les épouses des joueurs ont un grand mot à dire sur le choix de leur mari. C'est bien fini, heureusement quand même, le temps du: «Qui prend mari, prend pays».
      Je crois aussi que le Canadien est une meilleure équipe avec Stéphane Waite comme entraîneur des gardiens. De ce côté, il ne resterait qu'à remplacer Sylvain Lefebvre comme entraîneur à Hamilton pour compléter le tableau. Un retour de Guy Boucher peut-être?

    • Briere ne compteras meme pas le nombre de buts que Ryder compte,soit 30 a 35 buts par année et en plus c est asser les joueurs de petit gabarit.Le CH ne c est pas asser brasser contre les autres équipe et surtout en serie.Je regarde aller Bergevin et il accumule les mauvaises descisions,Desharnais,Moen,Briere et ne pas avoir signer PK Subban a long terme car ca va couter au moins 8 millions au CH pour 8 ans sinon bye bye CH.

    • Un peu beaucoup du folklore, en effet. Au cours des 6 saisons que Brière a passé à PHI:
      MTL 231-167-60 .570 1305bp-1253bc diff de 52 ou 9 par saison, 10 rondes de séries, manqué les séries une fois.
      PHI 244-162-52 .589 1404bp-1292bc diff de 112 ou 19 par saison, 11 rondes de séries, manqué les séries une fois.
      Différence de 3 points de classement par années entre MTL et PHI sur ces 6 années ( 18 pour PHI).

    • Ouf! Ce matin François vient de se transformer en préposer aux commucations du CH ou tout simplement protéger ses arrières. Le CH pourrait être une meilleur équipe si Lecavalier était venu avec lui et que Gionta Plekanec et Moen n'y soient plus. Brière n,en donnera pas plus qu'un Gionta en santé peut en donner et peut-être bien moins résistant physiquement.
      Avec Gionta c'est quatre trente sous pour une piastre sans plus, et tout comme lui il est maintenant toujours blessé et sur son déclin, mais tant qu'en prendre un des deux aussi bien Brière, mais si c'est las eul acquisition du Ch, il va se faire brasser pas à peu près et pas seulement en séries.
      Pour la question de son épouse et les enfants le problème c'est que c'est enfant ne parle pas français ou si peu et tous nés aux USA sauf le plus vieux, et en plus son épouse ne vouait pas aussi revenir vivre au Québec malgré qu'elle soit francophone, c'est la principale raison pourquoi qu'il n'est pas venu en 2007, pas une question d'argent.
      Mais bon il y est maintenant il faut au moins le respecter dans sa démarche, mais le CH n'est nullement plus fort ce matin, ça c'est de la propagande.

    • Je crois que quand tu engages quelqu un qui peut combler de tes lacunes , tu agis intelligemment. Briere vas nous aider sur l attaque à cinq,sur les mises au jeu et sur la production offensive. Et puis pour proteger ton derriere tu lui fais signer un contrat de 2 ans ce qui fait que si ca marche pas cette saison c est bye bye Charlie !
      Oui il va remplacer avantageusement Ryder mais il n est pas avec le CH pour 10 ans on s entends. Les jeunes ont besoin de temps pour grandir et bâtir leur confiance à Hamilton et d\'ici là, le CH doit combler ses lacunes. Mais si vous pensez que cette acquisition a pour but de faire gagner la coupe au CH , vous avez dormi sur la switch. Bâtir par la base ca prend du temps et le CH en a besoin .

    • Comment le CH peut il etre une meilleure equipe avec l'ajout d'un petit joueur sur le declin?Je la comprend pas celle la.

    • Je comprend aujourd'hui, que je comprend rien au hockey. Brière aurait été mon dernier choix après avoir vu le CH en séries, avec toute sa petitesse, se faire ramasser, brasser et dirais-je, humilier. Quand je regarde les 2 équipes qui ont participé aux finales, mon CH est bien loin de cela.

    • "En 2007 lorsqu'il a décidé de se joindre aux Flyers après avoir longuement et très sérieusement songé à accepter l'offre du Canadien, Brière a choisi la meilleure des deux équipes."
      Du folklore ça ! Peut-être vrai par la suite , mais la saison avant sa signature .....
      Phi - 22 v .... 56 pts
      Mtl - 42 v .... 90 pts

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer