| Commenter Commentaires (6)

Gallagher, Eller et Galchenyuk enfin réunis!

Carey Price s'est montré plus rapide qu'Andrew Ladd... (Photo John Woods, PC)

Agrandir

Carey Price s'est montré plus rapide qu'Andrew Ladd en deuxième période. Le gardien du Canadien a gardé la mitaine sur la rondelle malgré une position peu orthodoxe.

Photo John Woods, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

Brendan Gallagher a finalement été réuni à Lars Eller et Alex Galchenyuk en troisième période hier soir à Winnipeg.

Depuis le temps que Gallagher traînait David Desharnais et Max Pacioretty au sein d'un trio très décevant et qu'Eller et Galchenyuk étaient les seuls autres attaquants à jouer du vrai hockey, il était temps de les voir évoluer au sein d'un même trio.

Cette décision prise au deuxième entracte a propulsé le Canadien vers une victoire non seulement importante pour la confiance et le moral du Tricolore et de ses fans, mais cruciale pour la course aux séries.

Bon! Le fait que les Jets de Winnipeg aient appris au cours du même entracte qu'ils venaient d'être exclus des séries en raison des victoires des Rangers de New York et des Sénateurs d'Ottawa a certainement aidé la cause du Tricolore. Tout comme la générosité du gardien Ondrej Pavelec.

Mais peu importe. Dès leur première présence, les trois jeunes ont ramené leur club dans le match. Gallagher a marqué au moyen d'un tir de loin.

Jusque-là, le Canadien se contentait une fois encore de bien peu. De trop peu. Des passes molles, des tirs hors cible ou bloqués (35), du jeu mou le long des bandes et devant le filet.

Après le but de Gallagher, quand le Canadien s'est retrouvé en avantage numérique, on aurait aimé les revoir ensemble. On espérait que Michel Therrien les récompenserait, qu'il se rendrait à l'évidence.

Eh bien non! Therrien a tenté une mise plus osée. Il a offert une autre chance à Desharnais et Pacioretty de sortir de la torpeur dans laquelle ils se complaisaient depuis trop longtemps. Pendant que plusieurs maudissaient cette décision sur les médias sociaux, le Tricolore s'est retrouvé à cinq contre trois et Desharnais a remercié son coach en donnant les devants pour la première fois à son équipe. C'était son premier but en 10 matchs, son deuxième seulement en 22 parties. Il était temps. Desharnais et Pacioretty ont uni leurs efforts pour doubler l'avance trois minutes plus tard.

Ces buts ont fait contrepoids à leur performance très ordinaire dans les 40 premières minutes. Il en faudra bien d'autres pour faire oublier les déboires des dernières semaines.

Un mot sur Carey Price. Avant l'éveil sonné par le trio des jeunes, il avait tenu son club dans le match, surtout en début de rencontre. Price devra répéter ce genre de performance pour faire oublier ses récents déboires. Mais sa sortie d'hier est encourageante, tout comme la performance de Jarred Tinordi, qui, à mes yeux, a été le meilleur défenseur du CH.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

Commentaires (6)
    • Encore une fois vous acceptez les commentaires des'' partisans-bipolaires'' que vous êtes tous mais pour ceux qui pensent autrement c'est différent ! Bravo !

    • Encore ce trio hier qui fait gagner le Canadien.
      Tinordi a changé la défensive complètement. On a deux recrues qui font le travail depuis le début de cette courte saison. Eller qui joue maintenant comme un centre no 1. Et Tinordi qui s'amène à cette défensive qui peinait depuis plusieurs matchs.
      Désormais le noyau de l'équipe tournera autour de ces joueurs; plus PK, Pacioretty, Prust et compagnie.
      Si Desharnais, Gionta, Ryder veulent rester là, il va falloir qu'ils se réveillent. Ça prend plus d'offensive de leur part.

    • Ce sera un trio intéressant à surveiller. Je commence enfin à apprécier Eller. Je suis sans doute en retard.
      Prust devrait etre promu avec Desharnais-Pax ou Plekanec-Gionta. Ryder ou Bourque (selon leur niveu de jeu) combleraient la dernière place sur un de ces deux trios.

    • Gilles-P. Delorme
      Ouf! Il était temps. Il n'appartient pas à un seul joueur de venir "tirer" un trio en manque; c'est plutôt au meilleur trio de "fouetter" les autres. On l'a encore vu hier. Il y a aussi une question de gabarit: Gallagher et Desharnais ensemble, ça fait plutôt léger si on additionne le poids des deux, même "mouillés". Le CH peut se permettre un "schtroumph" (Gionta, Desharnais, Gallagher) par trio: ils ont la hargne, mais il faut leur créer un peu d'espace. Plekanec, lui, est dans une classe à part. Avec Plekanec, Ryder, Gionta, puis Desharnais, Pacioretti, Bourque, et Eller, Gallagher, Galchenyuk, chacun peut s'imaginer qu'il jour sur le premier trio...

    • Gilles-P. Delorme (ajout)
      Gionta, lui, semble vouloir "garder ses jambes de vétéran" pour les séries...

    • La meilleur partie de la saison de Carey Price et peut-être bien en deux saisons, surtout en 1er période, pour moi ce fut très décevant la performance du trio de Plekanec-Ryder-Gionta, et quelle surprise la performance de Tinordi, malgré le fait que les Jets ont appris leur élimination entre la 2è et la 3è, tout de même le Ch a joué avec plus de conviction.

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer