Gomez: le rachat de contrat n'est pas si simple

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

Après avoir repêché des joueurs qui aideront son équipe dans deux, trois, quatre, voire cinq ans, Marc Bergevin doit maintenant dénicher des joueurs qui sortiront le Canadien du dernier rang de l'Association Est dès l'an prochain.

Avant de frapper à la porte du marché des joueurs autonomes le premier juillet, le directeur général du Canadien réglera les dossiers importants dès cette semaine.

Celui de Scott Gomez vient tout en haut de la liste.

Bien qu'il soit possible de le faire d'ici le premier juillet, il serait surprenant que le Canadien rachète le contrat du joueur le plus surpayé de la LNH.

Scott Gomez... (Photo: Bernard Brault, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Scott Gomez

Photo: Bernard Brault, La Presse

Gomez touchera un salaire de 5,5 millions $ l'an prochain. Il touchera 4,5 millions $ dans deux ans. Le Canadien pourrait donc le racheter en lui versant les 2/3 de cette somme soit 6,666 millions $.

Une fois libre comme l'air, Gomez, qui s'est contenté de deux buts - il a été un an sans marquer - et 11 points en 43 matchs l'an dernier, pourrait offrir ses services à toutes les équipes de la LNH.

Quant au Canadien, il verrait sa masse salariale amputée de 3,523 M $ l'an prochain, de 4,523 M $ dans deux ans et de sommes de 1,666 million $ dans trois et quatre ans en guise de pénalité administrative reliée à ce rachat.

Croisé après son premier repêchage à titre de directeur général du Tricolore, samedi, à Pittsburgh Marc Bergevin a convenu que ces boulets financiers rendaient difficile le rachat du contrat de Gomez.

Bouées de sauvetage

Quelles autres solutions s'offrent au Canadien? Une transaction, un renvoi dans les mineures ou la possibilité que le prochain contrat signé entre la LNH et ses joueurs offrent la possibilité à toutes les équipes de la LNH de se débarrasser d'un contrat sans avoir à subir les pénalités prévues à l'actuelle convention. Cela permettrait au Canadien de se débarrasser de Gomez et aux Islanders du gardien Rick DiPietro par exemple.

Bien que peu probable, une transaction est toujours possible dans l'éventualité où une équipe aurait besoin d'un riche contrat pour atteindre le plancher salarial. Bien qu'elle aurait à payer 5,5 et 4,5 millions à Gomez lors des deux prochaines années, l'équipe qui l'obtiendrait pourrait comptabiliser 7 357 143 millions $ sur sa masse.

Le renvoi dans les mineures demeure la meilleure solution pour le Canadien. Vrai qu'il devrait payer l'entièreté du salaire de Gomez pour les deux dernières saisons, mais il serait libéré des 7 357 143 millions $ sur sa masse.

Moen bientôt sous contrat

Le Canadien a entrepris des négociations avec ses deux jeunes joueurs-vedettes: le gardien Carey Price et le défenseur P.K. Subban.

Même s'il serait très surprenant que ces négociations se traduisent par des signatures de contrat avant le premier juillet, celles-ci vont bon train. À titre de joueurs autonomes avec compensations, Subban et Price pourraient recevoir des offres de contrat dès le premier juillet. En raison de compensations imposantes - plusieurs premiers choix au repêchage selon le salaire versé et la durée de l'entente devraient être offerts au Canadien -, cette menace est toutefois peu probable et les deux vedettes brilleront encore à Montréal l'an prochain.

Des quatre joueurs autonomes sans compensation encore sous contrat avec le Tricolore, seul Travis Moen est en voie d'en signer un nouveau avec l'équipe.

Âgé de 30 ans, le gros ailier vient de compléter un contrat de trois ans (4,5 millions) avec le Canadien. En 49 matchs disputés l'an dernier, il a offert neuf buts et 16 points au Tricolore. Le même total qu'il y a deux ans (six buts, dix passes) alors qu'il a connu une saison de 19 points (huit buts) lors de sa première saison à Montréal.

«Les négociations vont bon train et je m'attends à un règlement rapide», a indiqué Don Meehan, l'agent du gros attaquant, qui devrait se retrouver au sein de l'un des trios de soutien la saison prochaine.

Campoli s'en va

S'il est acquis que Moen sera de retour avec le Canadien l'an prochain, il en est tout autrement pour Chris Campoli, à qui le Canadien n'offrira pas de contrat.

Embauché en catastrophe l'automne dernier pour pallier la perte d'Andrei Markov, Campoli a été blessé dès la première rencontre disputée à Toronto. Ses deux buts et 11 points en 43 matchs, mais surtout ses piètres performances sont loin d'avoir répondu aux attentes du Tricolore, qui lui a consenti un salaire de 1,75 million même s'il attendait une offre de contrat à la maison.

Les deux autres joueurs autonomes sans compensation du Canadien, le Québécois Mathieu Darche et le dur à cuire Brad Staubitz, ne sont pas encore fixés sur leur sort.

La nouvelle direction du Canadien convient de l'importance de Darche dans l'organisation. Son expérience, le fait qu'il soit un travailleur acharné et qu'il soit québécois militent en sa faveur.

S'il est très possible que Darche signe finalement un contrat avec le Canadien, il est tout aussi possible que cette signature soit apposée après le premier juillet seulement.

Quant à Staubitz, le Canadien veut compter sur un joueur capable de jeter les gants lorsque la situation le commande. Mais ce joueur doit aussi être en mesure d'aider l'équipe sur le plan hockey. Ce que Staubitz n'est pas en mesure de faire sur une base régulière.

Bergevin et ses hommes de hockey quadrilleront la LNH pour tenter d'améliorer la banque de joueurs de soutien du Tricolore. Les résultats obtenus lors de ces recherches décideront du sort de Staubitz avec l'équipe.

Au chapitre des joueurs autonomes avec compensations, le Canadien a déjà déposé des offres qualificatives aux joueurs qu'il tient à garder.

On retrouve sur cette liste les Lars Eller, Alexei Emelin, Raphael Diaz, Ryan White, Brendon Nash, Frédéric St-Denis, Blake Geoffrion et Aaron Palushaj. Petteri Nokelaïnen et Mike Blunden sont libérés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer