Montréal a du poids au Cabinet, enfin...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mélanie Joly au Patrimoine. Stéphane Dion aux Affaires étrangères. Très bon pour la métropole, qui a enfin sa place au Cabinet. Mais c'est Marc Garneau qui pourrait faire une vraie différence.

L'ancien astronaute sera responsable d'un gros ministère, d'abord, qui risque de lui donner de l'influence dans le cabinet Trudeau. Le titulaire des Transports pèse lourd sur la colline parlementaire, car il est très sollicité. D'un océan à l'autre.

Ses responsabilités, ensuite, le rendront incontournable à Montréal, car il en mènera large. Deux dossiers me viennent spontanément en tête : l'avenir de Bombardier et celui de Postes Canada. Les deux tombent dans sa cour, les deux ont une très grande importance pour la métropole.

Dernière chose, il représente le centre-ville de Montréal, en plus d'avoir déjà été le collègue du maire Coderre. Cela risque d'en faire le représentant de la métropole à Ottawa, et le représentant de Justin Trudeau à Montréal.

Cela dit, soyons honnêtes, le lieutenant officieux de la métropole aura du poids au Cabinet... parce que le Québec a désormais du poids au Cabinet avec ses six ministres.

Comme me l'a précisé l'ancien ministre des Transports Benoit Bouchard, mercredi, dans un échange par écrit, c'est la présence du Québec au sein du Conseil des ministres qui est la meilleure garantie d'être entendu.

« Il faut se battre au sein du Conseil des ministres, m'a-t-il confié. C'est en quelque sorte un champ de bataille où chacun défend l'intérêt général, oui, mais aussi ses propres dossiers régionaux. Le secret ? Les alliances régionales. »

Rien de plus important que la solidarité des membres du caucus, qui peuvent ainsi faire contrepoids aux autres caucus. C'est là où l'on choisit ses batailles, là où l'on échange les appuis et les faveurs.

« C'est un défi extraordinaire, m'a expliqué Benoit Bouchard. Je parle par expérience personnelle. Imaginez ! Nous étions 12 ministres québécois, à l'époque, plus le premier ministre ! Ne vous demandez pas pourquoi l'Agence spatiale est située à Saint-Hubert... »

Pas sorcier, sans présence, pas d'influence. Et Montréal est désormais présent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer