Un hôtel dans le Silo no 5 ?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle au sujet du Silo no 5.

La bonne, elle est très bonne. Permettez que je commence par là ? Figurez-vous que Pierre Thibault, l'un des rares starchitectes québécois, a déposé un projet d'hôtel collé sur le silo du Vieux-Port, face au canal qui traverse la Pointe-du-Moulin.

Mieux encore, plusieurs promoteurs ont récemment déposé un projet de réaménagement du bon vieux silo lui-même. Manifestement, les anciens élévateurs à grains font encore rêver les créateurs !

Mais il y a une mauvaise nouvelle. Et elle est très mauvaise. Le Vieux-Port ne veut rien savoir de tous ces projets. Rien, nada.

Oui, les dirigeants de la Société immobilière du Canada, qui contrôle le Vieux-Port, ont accepté de rencontrer le promoteur qui travaille avec Pierre Thibault ces derniers mois. Ils ont aussi accueilli ses concurrents et leurs projets.

Mais seulement par « politesse », voyez-vous. Car le Vieux-Port n'est pas encore là dans sa tête. Là, il travaille sur un plan. Il prépare une consultation. Il souhaite dégager de grandes orientations pour le secteur.

Objectif : déposer un plan directeur... en 2017.

Juste un plan, rien de plus. Pour le 375e. Et une fois ce plan élaboré, seulement, on acceptera de recevoir les projets de réaménagement du silo. Puis on analysera, on consultera, on tranchera et, peut-être, ira-t-on de l'avant avec un projet. Un jour. Quelque part en 2025 ? Ou pourquoi pas en 2042, pour le 400e ?

***

C'est (presque) par hasard que je suis tombé sur le projet de Pierre Thibault. L'architecte a donné une conférence à Strasbourg, en mai dernier, et parmi ses diapositives s'en trouvait une égarée, intitulée « un hôtel près des silos ».

« Ah, ça, je n'en parle pas tout de suite, ce n'est pas annoncé encore. C'est un projet à Montréal », a expliqué M. Thibault au milieu de sa présentation... qui était filmée. Et qui s'est retrouvée sur YouTube.

Sans ça, je n'aurais pas appelé au Vieux-Port. Je n'aurais pas appris que les promoteurs sont nombreux à frapper à la porte. Et je n'aurais pas su qu'ils se font tous poliment éconduire. « Non, merci, on n'est pas prêts, revenez nous voir en 2017. Si d'aventure ça vous intéresse toujours... »

Suis-je le seul à trouver qu'il faut être drôlement au-dessus de ses affaires pour lever le nez sur des projets que le Vieux-Port qualifie lui-même de « très sérieux » ?

« C'est flatteur de voir l'intérêt de tous ces gens pour le silo, reconnaît le directeur immobilier de la Société immobilière du Canada, Aldo Sylvestre. Mais on n'est pas en position de les analyser ni de les recevoir. On est plutôt en mode plan directeur. Une fois que cela sera fait, on pourra regarder le Vieux-Port parcelle par parcelle. »

Je suis pour la planification du Vieux-Port, comprenez-moi bien. Je pense même qu'il en a cruellement besoin. Et je me réjouis d'apprendre qu'y participeront des gens comme Dinu Bumbaru (Héritage Montréal), Yves Lalumière (PDG de Tourisme Montréal) et Gilbert Rozon (commissaire du 375e).

Mais je ne vois pas ce qui nous empêche de réfléchir à l'avenir du Vieux-Port... tout en regardant les projets existants pour le silo. Je ne vois pas pourquoi on ne lance pas un appel d'intérêt PENDANT qu'on élabore le plan directeur. De façon à trouver une vocation RÉALISTE pour le silo. Qui suscite l'intérêt des promoteurs AUJOURD'HUI.

Ce n'est pas comme si le projet verrait le jour en six mois de toute façon. Ce n'est pas, non plus, comme si les consultations prochaines déboucheront sur une vocation très différente pour le Vieux-Port. Ce sera toujours un lieu d'activités, de tourisme et de mise en valeur du patrimoine portuaire, dans lequel devra cadrer le silo réinventé.

Si on n'est pas prêt à tout financer avec de l'argent public, il vaut donc mieux intégrer tout de suite à la réflexion les projets qui existent pour la Pointe et le silo, non ? Ça nous évitera de choisir une vocation idéale qui risque de ne jamais se concrétiser.

Je ne sais pas si le projet de Pierre Thibault est intéressant, pour tout vous dire. Il ne m'a pas rappelé. Et je n'ai vu ni son projet ni les projets concurrents. Mais je trouve néanmoins absurde qu'on les tablette d'emblée, quitte à ce qu'ils se volatilisent, sous prétexte qu'on doit encore réfléchir à une grande vision (j'ai soudainement une pensée pour feu la Société du havre...).

Rappelez-vous, une consultation avait déjà été lancée en 2011 pour le silo, une étude avait été entamée et des visites avaient été menées pour redonner vie au bâtiment pour le 375e. Et aujourd'hui, 20 ans après l'abandon du silo, on renvoie les promoteurs comme si on pouvait simplement se commander un projet pour ce mastodonte, au moment qui nous plaira.

Vivement l'accélération de ce dossier. Vivement le renouveau du silo. Vivement le rapatriement du Vieux-Port à Montréal, comme le demande le maire Coderre...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer