Triple 9: en pause avec Norman Reedus

Le plateau de tournage de Triple 9, dans... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Le plateau de tournage de Triple 9, dans lequel Norman Reedus joue un policier corrompu, était non loin de celui de The Walking Dead à Atlanta, ce qui lui permettait d'aller de l'un à l'autre.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

(Los Angeles) Bien que terrassé par la grippe, l'acteur a accordé une entrevue à La Presse à quelques jours de la sortie de Triple 9 de John Hillcoat, un thriller hyper violent où il interprète un policier véreux qui participe à un hold-up de haut vol commandité par la mafia russe juive.

Vous êtes de ce long métrage et vous êtes au coeur de la nouvelle série documentaire Ride with Norman Reedus. Est-ce que vous préparez votre sortie de The Walking Dead?

J'espère bien que non! Le tournage de Triple 9 s'est fait à Atlanta, comme celui de The Walking Dead. À un moment donné, nous tournions cette scène où Carol et moi sommes dans une camionnette, sur un pont... et de là où j'étais, je pouvais voir le plateau de Triple 9. Et vice-versa. Pour passer de l'un à l'autre, je mettais les tatouages, le sang, je lissais mes cheveux... et voilà.

Et Ride?

C'est une idée d'AMC. Ils connaissent ma passion pour la moto [qu'il partage avec le personnage de Dixon] et ils ont construit une série à partir de ça. On visite différents coins du pays à moto. Nous sommes allés en Géorgie, en Alabama, en Floride et nous arrivons de Vegas. On tourne en ce moment puisque The Walking Dead est en pause. On reprend en mai.

Ce qui veut dire que vous serez de la prochaine saison?!

(Rires) Je serai de la prochaine saison. Enfin, je le souhaite.

Si ce n'était pas le cas, vous le sauriez? La production vous avertit à l'avance de votre «mort»?

Ils sont très gentils sur cette série et ils s'arrangent toujours pour que l'acteur incarnant un personnage soit le premier à savoir. Et qu'il ne le découvre pas en lisant le scénario. Ce serait cruel.

Dixon n'existant pas dans les comic books, on est encore plus dans le brouillard quant à son destin que pour les autres personnages... même si la série diverge des livres. Comment et pourquoi ce personnage s'est-il ajouté à ceux - nombreux - des bouquins?

J'ai auditionné pour le rôle de Merle Dixon, tout en sachant que Michael Rooker était déjà engagé. Mais ils m'ont rappelé, et je me suis dit que Michael n'était peut-être finalement pas libre. Plus tard, j'ai reçu un coup de fil et on m'a dit que Frank Darabont [qui a conçu la série] avait décidé de créer un personnage pour moi.

En quoi ressemblez-vous à Dixon et en quoi êtes-vous différent de lui?

En fait, je lui ressemble beaucoup... et, à la fois, je suis très différent de lui. Il dit ce qu'il pense; avec lui, pas de bullshit. Je suis comme ça. Mais il a aussi l'air d'en vouloir au monde entier - même s'il change tranquillement sur cet aspect-là - et je ne suis pas comme ça.

Qu'est-ce que les gens, qui vous identifient tellement à lui, seraient surpris d'apprendre à votre sujet?

Que je suis un maniaque de la propreté. Mon appartement est super, super propre. J'adore mon chat. Et même si j'ai un visage qui donne l'impression que je suis perpétuellement fâché, je suis un type vraiment gentil.

Selon un article paru dans le Time Magazine, vous êtes également un... genre de collectionneur?

Ah oui, ça! C'est vrai, j'ai la barbe qu'Andrew Lincoln a rasée et la queue de cheval de Scott Wilson dans des sacs de plastique, dans mon frigo. Je ne sais même pas pourquoi, ça me plaît de les avoir. Tout comme les arbalètes, que j'ai commencé à piquer sur le plateau à la fin de chaque saison (Rires).

C'est tellement associé à votre personnage...

Au point où je me sens nu quand je ne l'ai pas, même si c'est très encombrant et extrêmement lourd. Mais, bon, chaque personnage est «attaché» à quelque chose. Dixon a son arbalète, Michonne a son katana, Glenn a Maggie et Maggie a Glenn...

Vous avez déjà dit que vous pourriez jouer dans cette série jusqu'à 80 ans.

Et je le pense. C'est cliché, mais on est vraiment une famille. Regardez, Andrew vient de me «texter» [Il montre son téléphone] pour voir si j'allais mieux. Et pour me rappeler la première de la demi-saison de la série, demain [le 14 février].

Et vous allez la regarder?

Hell, yeah! 

Quelques faits sur Norman Reedus

• Sa mère, Marianne, a été une Bunny de Playboy, a vendu des cercueils et a enseigné au Kurdistan et au Japon (où Norman l'a suivie, quand il avait 17 ans).

• Artiste multidisciplinaire, il est aussi sculpteur, peintre, photographe, réalisateur (de courts métrages plus bizarres les uns que les autres) et mannequin «réticent»: il a posé pour des campagnes de Gap, H & M, Levi's, etc. - et dit avoir détesté l'expérience.

• Il a un fils de 16 ans, Mingus, dont la mère est le mannequin Helena Christensen. Ils en ont aujourd'hui la garde partagée.

• En 2005, après avoir assisté à un concert de R.E.M., il est victime d'un terrible accident de voiture à cause d'une mauvaise manoeuvre effectuée par son chauffeur. Il passe à travers le pare-brise et est défiguré. La moitié gauche de son visage ressemblait, dit-il, «à du hamburger». Il pense alors que sa carrière est terminée. Par chance, il se trompait.

_________________________________________________________________________________

Triple 9 (Triple 9 en version française) prend l'affiche le 26 février.

The Walking Dead est diffusée le dimanche, à 21 h, sur AMC.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer