Parfois, il suffit de franchir un pont pour se retrouver dans un autre monde. Ça tombe bien, il y a plusieurs beaux ponts tout autour de l’île de Montréal et de l’île Jésus. On peut ainsi faire de belles découvertes à vélo sans même quitter la grande région métropolitaine. Voici quelques suggestions susceptibles d’inspirer les cyclistes curieux.

Marie Tison Marie Tison
La Presse

Pont Samuel-De Champlain

> Virée au site historique de La Prairie

Attraits particuliers : 

Le pont Samuel-De Champlain est un attrait en soi, avec sa piste multifonctionnelle qui offre une vue spectaculaire sur le centre-ville de Montréal.

Le centre historique de La Prairie est un secret bien gardé, un des 12 sites patrimoniaux du Québec. On y trouve de nombreuses résidences en bois et en pierre datant du milieu du XIXsiècle qui forment un agréable cœur de village.

Un aperçu de l’itinéraire :

Traverser le pont Samuel-De Champlain à partir de l’île des Sœurs, prendre la piste cyclable qui suit le fleuve vers le sud, traverser le parc Radisson et revenir vers le fleuve pour atteindre La Prairie.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le centre historique de La Prairie

Distance :

Aller-retour d’environ 30 kilomètres à partir de l’entrée du pont Samuel-De Champlain sur l’île des Sœurs.

Pont de la Concorde (estacade)

> Approcher les gros bateaux sur la Voie maritime

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Le pont de la Concorde

Attraits particuliers : 

Avant même de quitter Montréal et d’emprunter le pont de la Concorde, c’est intéressant de jeter un coup d’œil au passage à Habitat 67, une œuvre architecturale de Moshe Safdie.

Sur le chemin, l’écluse de Saint-Lambert donne l’occasion de s’arrêter et, si on est chanceux, de voir de près de gros bateaux. Et la piste de la Voie maritime donne l’impression de rouler au beau milieu du fleuve, une balade plaisante sur de la poussière de roche.

Le RécréoParc de Sainte-Catherine est un bel endroit naturel pour prendre un goûter ou faire une petite baignade lorsque la météo le permet. Attention, en raison de la COVID-19, le RécréoParc est actuellement fermé. Il faut s’informer avant de s’y rendre dans les prochaines semaines.

Le retour peut se faire par l’estacade, pour avoir l’impression de rouler sur l’eau.

Un aperçu de l’itinéraire :

Suivre la piste cyclable de l’avenue Pierre-Dupuy pour traverser le pont de la Concorde, parcourir la piste cyclable de l’île Notre-Dame jusqu’à l’écluse de Saint-Lambert et suivre la piste de la Voie maritime jusqu’au RécréoParc. Au retour, prendre l’estacade et suivre la piste cyclable principale jusqu’au canal Lachine.

Distance :

Circuit d’environ 45 kilomètres

Pont Jacques-Cartier

> Visiter l’histoire au fort Chambly

PHOTO FOURNIE PAR TOURISME MONTÉRÉGIE

Le fort Chambly

Attraits particuliers : 

Le pont Jacques-Cartier demeure un des ponts les plus spectaculaires de la région.

Lorsque la météo le permet, il est agréable de prendre un goûter sur le bord du bassin de Chambly, avec une très belle vue sur le mont Saint-Hilaire.

Le fort Chambly est un site historique de Parcs Canada, un des plus anciens vestiges de l’architecture militaire des XVIIe et XVIIIsiècles. Attention, en raison de la COVID-19, il est impossible de visiter le fort Chambly, mais le site extérieur demeure accessible.

Il est aussi possible de poursuivre la balade le long du Richelieu.

Un aperçu de l’itinéraire :

Traverser le pont Jacques-Cartier et suivre la Route verte 1 jusqu’à Chambly.

Distance :

Aller-retour d’environ 60 kilomètres

Pont Pie-IX (et pont de l’île Perry)

> Villages historiques et fermes agricoles dans l’est de Laval

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Le pont de l’île Perry, qui mène à Laval, surplombe la rivière des Prairies.

Attraits particuliers : 

Le Sault-au-Récollet, un village historique avec de belles demeures anciennes. C’est ici qu’on a célébré la première messe sur l’île de Montréal, en 1615.

Le vieux Saint-Vincent-de-Paul, un des plus vieux quartiers de Laval. Le vieux pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul, un lieu historique national construit en 1873, a notamment accueilli Jacques Mesrine et Richard Blass.

La Berge Olivier-Charbonneau, tout au bout de l’île Jésus, permet de voir se mêler les eaux de la rivière des Prairies et de la rivière des Mille-Îles.

L’église Saint-François-de-Sales, bâtie en 1847, vaut le détour avec son cimetière adjacent, ceint d’une clôture de pierres et de fer forgé.

Des fermes et d’anciens chalets se succèdent le long du boulevard des Mille-Îles.

Le pont de l’île Perry est court, mais inoubliable compte tenu de l’étroitesse de la piste cyclable et de la vue sur la rivière des Prairies.

Un aperçu du trajet :

Suivre la piste cyclable du boulevard Gouin jusqu’au pont Pie-IX. Traverser le pont. Suivre la piste cyclable du boulevard Lévesque, puis le boulevard lui-même jusqu’à la Berge Olivier-Charbonneau. Prendre le boulevard des Mille-Îles et l’avenue des Terrasses jusqu’à la Route verte 1, qui traverse toute l’île Jésus jusqu’au pont de l’île Perry.

Distance :

Environ 60 kilomètres

Autres ponts, autres attraits

> Barrage du Grand moulin

Ce petit lien entre l’ouest de Laval et Deux-Montagnes donne accès à la piste cyclable La Vagabonde, qui visite le parc national d’Oka et sa fameuse plage. Le parc étant fermé en raison de la pandémie, il faudra surveiller sa réouverture.

> Pont Arthur-Sauvé

Ce pont relie l’ouest de Laval et Saint-Eustache. On y trouve des bâtiments historiques comme le moulin Légaré, le plus vieux moulin à farine actionné par l’eau encore en activité au Canada, et l’église de Saint-Eustache, qui porte encore les marques d’une des grandes batailles de la rébellion des Patriotes, en 1837.

> Pont Sophie-Masson

Ce pont établit un lien entre l’est de Laval et Terrebonne. Il donne surtout accès au Vieux-Terrebonne et au site historique de l’île des Moulins. On y trouve un très beau parc naturel et cinq bâtiments restaurés, dont une ancienne boulangerie et trois moulins.

Voici le lien pour télécharger la carte des voies cyclables de Montréal. On y trouve la carte principale et des sections plus détaillées. On peut aussi se procurer gratuitement la carte chez les marchands de vélo.

> Téléchargez la carte des voies cyclables de Montréal