Juste avant le week-end, tous les lecteurs qui cuisinent se posent cette sempiternelle question : qu’est-ce qu’on va manger ? Afin de vous inspirer, La Presse vous suggère quelques propositions de recettes de saison qui vous donneront l’eau à la bouche.

Publié le 25 février
La Presse

Santé ! : lait d’avoine maison

Gina Seaton, directrice de la section « aliments et boisson » au café Crew Collective, et Gabriela Ferreira, la barista de l’endroit, vous proposent une recette de lait d’avoine facile à réaliser à la maison.

Gita et sa barista en chef, Gabriela, ont testé plusieurs recettes avant d’arriver à un résultat satisfaisant. Le défi principal ? Trouver l’ingrédient magique qui empêcherait le lait d’épaissir lorsqu’on le fait chauffer. Si vous n’avez pas l’intention de faire mousser votre lait, vous pouvez donc laisser tomber la lécithine et l’huile.

Ingrédients

  • 1 tasse d’avoine en flocons
  • 1 L d’eau filtrée (réduire à 3 tasses pour un lait plus crémeux)
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à soupe de sirop d’érable
  • 2 c. à thé de lécithine liquide (soya, tournesol)
  • 2 c. à thé d’huile neutre (pépin de raisin, canola, etc.)

Préparation

  • 1. Verser les quatre premiers ingrédients dans un mélangeur et activer à vitesse moyenne pendant environ une minute.
  • 2. Ajouter la lécithine et l’huile uniquement si vous avez l’intention de faire chauffer le lait. Vous pourrez ainsi faire de l’art latté à votre guise !
  • 3. Filtrer le lait avec un tamis fin, un sac à lait de noix, de l’étamine (ou même un vieux t-shirt propre !).
  • 4. Utiliser la pulpe pour faire une des recettes suivantes. On peut également la congeler pour la garder pour un usage ultérieur.

Publié sur lapresse.ca le 1er mai 2019.

Petit creux : baklava déjeuner

PHOTO MARIE-ÈVE CAPLETTE, FOURNIE PAR GUY SAINT-JEAN ÉDITEUR

Baklava déjeuner

Pour une grosse portion ou deux portions modérées

Ingrédients pour la purée au sésame

  • 6 dattes dénoyautées
  • 1 c. à soupe de beurre de sésame (tahini)
  • 3 c. à soupe d’eau
  • 1 pincée de cannelle moulue

Ingrédients pour le yogourt

  • 250 g (1 tasse) de yogourt grec nature
  • 1 datte, dénoyautée et coupée finement
  • 1 c. à soupe de graines de grenade
  • 1 c. à soupe de pistaches hachées
  • 1/2 c. à thé de graines de sésame
  • 1/2 c. à thé de miel

Préparation

  • 1. Mettre les dattes, le beurre de sésame, l’eau et la cannelle dans un petit bol allant au micro-ondes. Cuire 45 secondes à intensité maximale. Battre à l’aide d’une fourchette jusqu’à l’obtention d’une purée. Réserver.
  • 2. Dans un bol, à l’aide d’une fourchette, mélanger le yogourt et la purée au sésame. Garnir du reste des ingrédients.

Source : Bien manger c’est tout simple !, de Marie-Ève Caplette, nutritionniste, Guy Saint-Jean éditeur.

Publié sur lapresse.ca le 10 avril 2021.

Vite fait bien fait : courge spaghetti à la bolognaise

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Courge spaghetti à la bolognaise

De la courge spaghetti, une sauce bolognaise et du fromage, tous les ingrédients y sont pour faire de ce gratin un repas chaud et complet.

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 1 courge spaghetti d’environ 850 g
  • 760 g de sauce bolognaise maison ou du marché
  • 200 g de cheddar fumé Cows Creamery
  • Pour la crème sure au basilic
  • 250 g de crème sure
  • 6 feuilles de basilic ciselées
  • 1 petit oignon vert ciselé
  • Filet d’huile d’olive
  • Le jus de 1 lime
  • Sel et poivre, au goût

Préparation

  • 1. Préchauffer le four à 190 °C (375 °F). Tailler la courge en deux, puis retirer les pépins. Saler, poivrer et déposer sur une plaque, chair vers le bas. Cuire environ 40 minutes ou jusqu’à ce que la chair se défasse à la fourchette.
  • 2. Retirer toute la chair de la courge et déposer dans un plat allant au four. Garnir de la bolognaise, puis du cheddar.
  • 3. Cuire au four 35 minutes.
  • 4. Pour la crème sure au basilic, mélanger tous les ingrédients, puis servir en accompagnement.

Publié dans La Presse+ le 29 décembre 2018.

Appelez-moi chef ! : gâteau chiffon à la cassonade et à l’orange

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Gâteau chiffon à la cassonade et à l’orange

N’ayez pas peur de vous lancer, la recette du magnifique gâteau de Patrice Demers n’a rien de sorcier. Munissez-vous des bons ingrédients, et d’une balance pour calculer les quantités exactes, et le tour sera déjà presque joué !

Par Patrice Demers

Pour 8 convives

Cuisson : 1 heure

Ingrédients

  • 5 gros œufs, blancs et jaunes séparés, à température ambiante
  • 160 g + 70 g de cassonade
  • Le zeste de 1 orange
  • 60 g d’huile de canola
  • 60 g d’eau
  • 130 g de farine
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de sel

Préparation

  • 1. Préchauffer le four à 165 °C (325 °F).
  • 2. Dans un bol, à l’aide d’un fouet, bien mélanger les jaunes avec les 160 g de cassonade et le zeste d’orange.
  • 3. Ajouter l’huile de canola et l’eau ; bien mélanger.
  • 4. Tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel ; les incorporer au premier mélange à l’aide d’un fouet.
  • 5. Au malaxeur, fouetter les blancs d’œufs à vitesse moyenne. Lorsqu’ils sont bien mousseux, ajouter le reste de la cassonade et fouetter jusqu’à l’obtention d’une meringue ferme et brillante.
  • 6. Plier le mélange à l’aide d’une spatule pour incorporer les blancs montés en neige en 2 fois dans la pâte.
  • 7. Verser l’appareil dans un moule à cheminée de 10 po (25 cm). Il est important d’utiliser un moule non antiadhésif et non graissé. Ainsi, quand le moule sera retourné, la pâte collera aux parois alors que la gravité attirera le gâteau vers le bas, ce qui permettra d’obtenir une pâte encore plus aérée.
  • 8. Enfourner pour environ 60 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre en ressorte propre.
  • 9. Sortir le gâteau du four, renverser le moule et laisser le gâteau tempérer à l’envers pour 2 heures.
  • 10. Décoller le gâteau du moule à l’aide d’une petite spatule ou d’une lame de couteau et le renverser sur une assiette.

Bon à savoir : le gâteau se conserve 2 jours à la température ambiante, enveloppé de pellicule plastique. Il peut aussi être congelé, bien emballé.

Ingrédients pour la chantilly au chocolat blanc et au thé chai

  • 250 g + 500 g de crème 35 % à fouetter
  • 1/4 c. à thé de sel
  • 4 c. à soupe de Thé chai
  • 250 g de chocolat blanc (le préféré de Patrice Demers est l’Opalys de Valrhona)

Préparation de la chantilly au chocolat blanc et au thé chai

  • 1. Dans une casserole, porter à ébullition 250 g de crème, le sel et le thé chai. Retirer du feu, couvrir et laisser infuser 5 minutes.
  • 2. Déposer les pastilles de chocolat dans un bol. Verser la crème au thé dans un tamis fin directement sur les pastilles ; laisser reposer 30 secondes.
  • 3. À l’aide d’un fouet ou, encore mieux, d’un mélangeur à immersion, émulsionner la crème et le chocolat jusqu’à l’obtention d’une texture parfaitement lisse.
  • 4. Tout en mélangeant, verser les 500 ml de crème froide restants et bien émulsionner.
  • 5. Transférer dans un contenant qui ferme hermétiquement et laisser figer au réfrigérateur pendant au moins 12 heures.

Montage

Fouetter la chantilly à vitesse moyenne jusqu’à l’obtention de pics mous. Il est important de ne pas trop fouetter la crème, elle risquerait d’être trop ferme et granuleuse. Servir le gâteau accompagné de chantilly — vous pouvez le décorer à la douille ou à l’aide d’une spatule —, de la salade de clémentines et des pistaches. Pensez à laisser un peu de chantilly en extra dans un joli bol de service, pour les gourmands qui voudraient un petit extra sur leur part de gâteau.

Un petit plus

Les plus zélés pourront préparer pour la touche finale des zestes de citron légèrement confits. Pour ce faire : retirer à l’aide d’un économe les rubans d’écorce de 2 citrons biologiques. Couper les rubans en zestes fins, puis blanchir par trois fois : placer les écorces dans l’eau froide, porter à ébullition puis retirer du feu et rincer, répéter. Préparer ensuite un sirop avec 100 g de sucre, 100 ml d’eau et 50 g de jus de citron : porter à ébullition, ajouter les zestes et reporter à ébullition, puis retirer du feu et réserver dans le sirop jusqu’à utilisation. On en déposera quelques brins sur le gâteau : c’est beau, c’est bon et c’est un effet « wow » assuré.

Le détail de Patrice

Après avoir glacé le gâteau, Patrice Demers saupoudre, à l’aide d’un tamis, de la poudre de thé noir ou chai : un détail du plus bel effet.

Publié sur lapresse.ca le 5 décembre 2017.

Plaisir coupable : muffins aux poires et au chocolat blanc

PHOTO SIMON PÉRUSSE, FOURNIE PAR SOPHIE DUCHARME

Muffins aux poires et au chocolat blanc

Ces muffins sont parfaits pour passer des poires devenues un peu trop mûres. Avec le chocolat blanc et la vanille, ils sont tout simplement parfaits !

Rendement : 12 muffins

Ingrédients secs

  • 1 1/4 tasse de flocons d’avoine
  • 3/4 de tasse de farine tout usage (ou de blé entier)
  • 1/2 tasse de poudre d’amandes
  • 1 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 tasse de pépites de chocolat blanc
  • 2 petites poires mûres pelées, en petits dés

Ingrédients humides

  • 1 œuf
  • 3/4 de tasse de yogourt grec nature
  • 1/3 de tasse de sirop d’érable
  • 1/4 de tasse d’huile végétale
  • 2 c. à thé d’extrait de vanille

Préparation

  • 1. Préchauffer le four à 350 °F et chemiser 12 moules à muffins de caissettes en papier.
  • 2. Dans un bol, mélanger la farine, l’avoine, la poudre d’amandes et la poudre à pâte. Terminer avec le chocolat et les poires. Réserver.
  • 3. Dans un second bol, fouetter tous les ingrédients humides jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Ajouter les ingrédients secs et mélanger délicatement.
  • 4. Remplir les moules à muffins, puis enfourner pour environ 35 minutes, ou jusqu’à ce qu’un cure-dents ressorte propre du centre des muffins (il est normal que les muffins soient un peu humides à leur sortie du four). Laisser refroidir et déguster.

Source : Sophie Ducharme

Publié dans La Presse+ le 9 novembre 2017.