Pour vous aider à choisir ce que vous mettez dans votre panier, des nutritionnistes analysent quatre aliments.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Boisson d’avoine biologique Earth’s Own Naked

6,49 $ pour 1,75 l

Promesse

« Juste 4 ingrédients », dit Earth’s Own.

Réalité

C’est vrai, cette boisson ne contient que de l’eau, de l’avoine, du sel et de l’amylase. Cette dernière est « une enzyme digestive, pour rendre le produit plus facile à digérer », explique Émilie-Julie Dumontier, nutritionniste chez Nutrition performance.

« Comparé au lait de vache, le lait d’avoine contient moins de protéines [4 g versus 9 g pour 1 tasse] et légèrement plus de glucides [20 g versus 12 g pour 1 tasse] », analyse la nutritionniste. Autres désavantages de la boisson d’avoine : elle n’est pas enrichie en calcium et elle contient quatre fois moins de potassium.

Est-ce un choix vert ? « La boisson d’avoine est définitivement un choix plus écologique que le lait de vache, mais aussi en comparaison avec le lait d’amande et de soya, répond Mme Dumontier. Elle requiert peu d’eau potable pour sa production et émet très peu de gaz à effet de serre. »

Peu goûteuse, cette boisson d’avoine « peut être [une boisson] intéressante avant ou après un entraînement, suggère la nutritionniste. On peut l’ajouter à un smoothie, pour augmenter la valeur en glucides et donc en énergie. »

Tunah Végane d’Urbani Foods

PHOTO FOURNIE PAR URBANI FOODS

Tunah Végane d’Urbani Foods

3,99 $ pour 110 g

Promesse

« Thon simulé », dit Urbani Foods.

Réalité

Fait avec de la protéine de soya, de l’huile, du sel, des épices, du sucre, etc., ce faux thon en conserve est une déception. « Ce produit est un peu moins protéiné que du véritable thon, analyse Isabelle Thibault, nutritionniste et membre du regroupement Nutritionnistes complètement NUT. Il est modéré en sodium, mais tout de même plus salé que du thon en conserve dans l’eau ou dans l’huile. »

Le plus surprenant est toutefois sa forte teneur en gras (7 g par portion de 1/2 conserve), particulièrement en gras trans (3,5 g). « Ces gras sont les pires pour la santé cardiovasculaire et ils sont bannis au Canada depuis 2018 », indique Isabelle Thibault. Bref, ce produit végane importé par Urbani Foods n’est pas une bonne solution de rechange au thon.

Oignons en dés surgelés d’Arctic Gardens

PHOTO FOURNIE PAR ARCTIC GARDENS

Oignons en dés surgelés d’Arctic Gardens

4,59 $ pour 350 g

Promesse

« Grâce à une nouvelle méthode de préparation qui retire l’excès d’eau des légumes, nous saisissons ce qu’ils ont de meilleur à vous offrir. Jamais la caramélisation n’aura été aussi rapide ! », dit Arctic Gardens.

Réalité

C’est vrai, ce sachet surgelé ne contient que des oignons, un peu déshydratés. C’est pratique, surtout si couper des oignons nous fait pleurer.

« Les produits surgelés sont de bons dépanneurs, car ils conservent une bonne partie de leurs nutriments, observe Émilie-Julie Dumontier. Avec la pandémie de COVID-19, il peut être intéressant de prendre quelques provisions de légumes congelés, puisque la fréquence des visites à l’épicerie diminue. Cela permet d’avoir des légumes à portée de main, lorsque les produits frais sont épuisés. »

Thé infusé à froid Oolong ananas jasmin d’Impress

PHOTO FOURNIE PAR IMPRESS

Thé infusé à froid oolong ananas jasmin d’Impress

3,99 $ pour 354 ml

Promesse

« À mi-chemin entre le thé vert et le thé noir, le oolong est de tradition chinoise. Il contient des propriétés antioxydantes », selon Impress.

Réalité

Cette boisson rafraîchissante préparée à Québec contient de l’eau, du thé vert au jasmin, du thé oolong, du jus d’ananas et du sirop d’érable.

Bonne nouvelle : « Elle fournit certes deux fois moins de sucres ajoutés qu’un thé glacé de type Brisk et quatre fois moins qu’une boisson gazeuse de type cola, calcule Isabelle Thibault, nutritionniste. Néanmoins, elle apporte 9 g de sucres par bouteille de 354 ml [issus de sucres ajoutés et des sucres libres, que l’on cherche tous deux à limiter], contre zéro pour une quantité infinie de thé nature. »

Est-ce une source intéressante d’antioxydants ? « Le thé est effectivement une source d’antioxydants, dit la nutritionniste. Mais compter sur [une boisson] sucrée pour en obtenir, selon moi, ça n’a pas de sens. C’est en consommant des aliments frais et peu ou pas transformés que l’on va y arriver, en commençant par un apport généreux en légumes et fruits entiers. »