Les campagnes électorales permettent aux partis politiques de soumettre leur programme à la population dans le but de se faire élire, mais elles sont aussi une occasion importante pour toute la société d’avoir des échanges d’idées sur les grands enjeux qui façonnent notre avenir collectif.

Liza Frulla et Valérie Beaulieu Respectivement présidente et directrice générale de Culture Montréal

Il est essentiel que les enjeux culturels occupent une place significative pendant la campagne électorale actuelle et celles à venir. Au fédéral comme au municipal. Pour le secteur culturel, sortir de la crise sanitaire sera déjà un défi considérable. Mais c’est loin d’être le seul.

Au fédéral

Après des années de pressions, le gouvernement du Canada doit remettre au programme le projet de loi C-10 et accélérer son adoption par le Sénat de manière à pouvoir imposer le plus rapidement possible aux services de programmation en ligne une contribution à la mise en valeur et au financement des contenus canadiens. Il en va de même pour l’examen de la Loi sur le droit d’auteur afin d’assurer enfin une juste rétribution à nos créateurs et créatrices.

D’autres enjeux nécessiteront aussi une action énergique du gouvernement qui sera élu le 20 septembre. Pensons à la dotation adéquate de l’Office national du film, de Téléfilm Canada et du Fonds des médias du Canada, ainsi qu’au programme des infrastructures culturelles de Patrimoine canadien.

L’action fédérale est également visible à l’échelle montréalaise. En dépit d’une annonce le 13 août dernier, à quand une intervention structurée sur la mise en œuvre du Plan directeur du Vieux-Port et du Silo 5 ?

Au municipal

La culture doit également s’inscrire à l’ordre du jour des élections municipales du 7 novembre. La diffusion culturelle post-pandémie, le déboulonnement de la statue de John A. Macdonald, la fiscalité des ateliers d’artistes, la vocation future des grands ensembles patrimoniaux, l’avenir culturel de l’Est : cette courte liste n’est qu’un échantillon de questions importantes directement liées à l’actualité.

La culture : un enjeu prioritaire

Faire de la place à la culture dans les débats électoraux, c’est nous assurer que les prochains mandats, fédéral comme municipal, contribueront activement à inscrire les arts et la culture au cœur de la relance de Montréal ; une relance incarnée dans une vision du développement culturel qui se déploie à l’aune de l’inclusion et de l’exigence écologique.

Fidèle à ses habitudes, Culture Montréal veillera par de multiples actions à ce que nous parlions de culture dans les prochaines semaines. D’abord en lançant sa plateforme « La culture fait campagne » pour la relance pour les élections fédérales et celle consacrée aux élections municipales le 7 septembre prochain.

Mais les enjeux culturels appartiennent à tout le monde. N’oublions pas que la culture est aussi un puissant instrument qui contribue à atteindre des objectifs sociétaux. Personnes candidates, population et médias : abordons les enjeux culturels au cours des prochaines semaines. Il y va de notre qualité de vie pour les années qui viennent.

Consultez la plateforme de Culture Montréal