En 1896, Sir Herbert Brown Ames a interrogé 38 000 ménages dans un quartier ouvrier de Montréal. Il est allé de maison en maison et a posé des questions aux gens concernant leur emploi, leur revenu, leur loyer et leurs conditions de logement. Certains étaient probablement surpris, et un peu méfiants, de voir un inconnu à leur porte. Mais les réponses qu’ils ont données ont permis de dresser un précieux portrait de leur vie et de leur communauté, ce qui a mené à des solutions pratiques et éclairées à leurs problèmes.

François-Philippe Champagne François-Philippe Champagne
Ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

Nous sommes sur le point, 125 ans plus tard, de lancer un effort semblable : le Recensement de 2021. Cela peut sembler surprenant, mais le rétablissement du questionnaire détaillé obligatoire du recensement compte parmi les principales réalisations de notre gouvernement. Pourquoi ? Parce que le questionnaire détaillé est essentiel pour obtenir des données importantes sur la vie et le quotidien des Canadiens. Cela nous permet de prendre de bonnes décisions fondées sur des données fiables.

Cet intérêt pour les données est intuitif. Si vous faites un gros achat pour votre maison, ou si vous rédigez une nouvelle stratégie pour votre entreprise, vous voudrez prendre une décision éclairée. Nous recueillons tous des renseignements pour prendre les meilleures décisions possible. Il devrait en être ainsi pour le gouvernement. En tant que ministre responsable de Statistique Canada, l’organisme chargé du recensement, je constate le rôle clé que jouent les données dans la prise de décisions stratégiques visant à améliorer la vie des Canadiens.

Il est également question de s’assurer de compter tous les Canadiens. Comment pourrions-nous améliorer les prestations pour enfants ou choisir des investissements dans les infrastructures sans avoir un portrait global du Canada, c’est-à-dire des Canadiens ?

Afin de dresser un portrait plus complet de la société canadienne au complet, nous avons apporté certains changements au Recensement de 2021. Ceux-ci sont parmi les plus importants de l’histoire récente.

Les nouvelles questions du Recensement de 2021 permettront d’obtenir de meilleures données sur les peuples autochtones et sur les anciens combattants. Nous avons également ajouté des questions conçues pour soutenir les ayants droit des minorités linguistiques, et pour nous assurer que le recensement dénombre les Canadiens transgenres et non binaires. Le recensement de cette année sera offert dans 25 langues, ainsi que dans plusieurs formats accessibles. Pour notre gouvernement, tout le monde compte, donc nous comptons tout le monde.

Cette dernière année, nous avons tous été touchés par la pandémie de COVID-19. Elle a eu des répercussions sur tous les aspects de notre vie : notre emploi, notre famille, notre santé mentale et notre bien-être. La pandémie a aussi mis en lumière des lacunes de longue date dans notre société. Elle a touché de manière disproportionnée les travailleurs à faible salaire, les jeunes, les femmes et les Canadiens racialisés, ainsi que de nombreux autres groupes qui étaient déjà vulnérables. Il est grand temps d’aborder ces iniquités systémiques.

Nous souhaitons aborder ces enjeux systémiques et progresser sur le plan de la reprise à plus long terme. Pour ce faire, nous avons besoin de données.

Elles aident à cerner les défis, à élaborer des politiques et à offrir les programmes, les services et l’infrastructure sur lesquels les Canadiens comptent.

Le recensement est l’un des meilleurs outils pour s’assurer que les gens qui travaillent fort pour soutenir les Canadiens, des travailleurs sociaux aux urbanistes, en passant par les sociétés de transport en commun, disposent de données précises pour répondre à vos besoins. Je vous demande donc d’être au rendez-vous et de remplir le questionnaire du recensement. Parlez à votre famille et à vos amis, assurez-vous qu’ils sont comptés eux aussi. Cette étape rapide et facile nous aidera à bâtir ensemble un Canada plus fort et plus inclusif. Le portrait du Canada n’est tout simplement pas complet sans vous.