Des étudiants de l’Université Concordia à Montréal ont lancé une pétition début août à l’encontre d’une professeure parce qu’elle avait prononcé le mot « nègre » en donnant innocemment le titre du célèbre livre de Pierre Vallières, Nègres blancs d’Amérique. La pauvre prof est allée jusqu’à s’excuser.

Sylvio Le Blanc Sylvio Le Blanc
Montréal

L’Université a même osé écrire « qu’il n’y a pas de place pour le racisme à Concordia ».

Grand dieu ! On vient de changer le titre d’une œuvre phare d’Agatha Christie dans sa version française, Dix petits nègres étant en effet devenu Ils étaient dix. Comme le mot maudit est mentionné à 74 reprises dans le livre, il a de même été remplacé. Il fallait, à la maison d’édition française, s’aligner sur les éditions états-unienne et anglaise, notamment.

Faudra-t-il procéder pareillement avec le classique de l’indépendantiste Pierre Vallières ?