En réponse au texte de commerçants de la rue Saint-Denis, « La rue Saint-Denis à Montréal, vous connaissez ? », publié le 25 août

Luc Rabouin Luc Rabouin
Maire du Plateau-Mont-Royal

La rue Saint-Denis est plus qu’une destination commerciale emblématique de Montréal, c’est aussi le cœur culturel et social du Plateau-Mont-Royal, et c’est en ce sens que nous déployons tous les efforts nécessaires pour assurer son avenir, sa durabilité et son dynamisme.

Nous reconnaissons que la situation actuelle est extrêmement difficile pour les commerçants partout à Montréal et dans le monde, et c’est pour cela que nous avons mis en place toute une série de mesures d’aide d’urgence depuis le début de la pandémie. À titre d’exemple, ce sont plus de 35 millions qui ont été accordés en prêts d’urgence aux PME et plus de 1,2 million en subventions directes aux commerçants.

Dans le Plateau-Mont-Royal, l’arrondissement a créé le Fonds d’urgence COVID-19 de 200 000 $ en partenariat avec la Caisse Desjardins du Plateau-Mont-Royal, dont 75 000 $ ont été réservés pour soutenir la vitalité commerciale. Notre soutien financier a permis d’offrir un service de livraison urbaine gratuitement et de concevoir une campagne d’achat local, deux projets pilotés par les associations de commerçants du Plateau.

Depuis plus d’un an, l’arrondissement discute sur une base régulière avec la Société de développement commercial de la relance de la rue Saint-Denis et du projet de Réseau express vélo (REV). Tous les commerçants ont été rencontrés en porte-à-porte. Nous avons élaboré conjointement avec la Société de développement commercial (SDC) un plan d’action avec 12 mesures concrètes et réservé une somme de 1,2 million pour soutenir la relance de cette artère emblématique. Certaines de ces actions ont déjà été mises en œuvre en 2019 et en 2020, par exemple les assouplissements au zonage et la réglementation d’urbanisme, la réduction du fardeau fiscal commercial et la tenue d’une commission sur les locaux vacants.

L’aménagement du REV est l’une de ces 12 actions. L’ajout de nouvelles voies cyclables, confortables et sécuritaires, offrira des zones d’arrêt et de détente, augmentera l’achalandage à l’année et permettra de conserver deux rangées de places de stationnement. Ces aménagements contribueront à faire de la rue Saint-Denis une véritable destination pour tous les types d’usagers d’aujourd’hui et de demain. Nous comprenons aussi qu’il n’y a pas d’unanimité chez les commerçants de la rue Saint-Denis face à ce projet : certains sont contre, certains sont en faveur alors que d’autres souhaitaient un report.

Le REV est un projet connu depuis 2018, annoncé à la suite d’un exercice de consultation publique. Dès que les plans préliminaires ont été élaborés, le conseil d’administration et la direction de la SDC ont pu en prendre connaissance. Depuis, la communication avec la SDC est demeurée constante. Ce printemps, nous avons également offert à la SDC une présentation détaillée du projet en présence des cadres responsables, d’élus et d’ingénieurs de la ville afin que toutes les questions puissent être répondues. Enfin, un sondage portant sur les actions du plan de relance a également été effectué, porte à porte, auprès de tous les commerçants : plus des deux tiers étaient en faveur du plan qui comprend le REV.

La communication est donc constante, nous sommes sur le terrain et nous prenons le pouls des commerçants, de leurs inquiétudes, mais aussi de leur enthousiasme devant ce chantier qui redonnera à l’artère Saint-Denis son lustre, son dynamisme et son attractivité.

Loin d’être indifférente, la Ville de Montréal a entendu les demandes liées au report du chantier. Pour cette raison, les travaux prévus initialement en juillet se dérouleront à compter de septembre et seront réalisés en mode accéléré sur une période de quelques semaines pour alléger la pression sur les commerçants. Des zones de livraison et des débarcadères sont prévus et d’autres seront ajoutés entre les rues Gilford et Roy. Des terrasses ont également été consenties d’avance, cet été, du côté ouest de la rue, à la demande des commerçants. Un agent de liaison de chantier est déjà en poste, consacré aux commerçants de la rue Saint-Denis afin d’assurer un bon déroulement des activités et de répondre aux questions des commerçants. Nous allons nous assurer que le chantier soit terminé bien avant Noël, période cruciale pour le commerce, tel que demandé.

Les travaux du REV sont des travaux de surface beaucoup plus légers que ce que les commerçants ont connu en 2016. Il n’y a jamais de bon moment pour réaliser des travaux dans une rue commerciale, mais nous croyons qu’il est préférable de les réaliser maintenant en espérant que les touristes et les Montréalais seront de retour en grand nombre dans la rue Saint-Denis l’an prochain.

La rue Saint-Denis n’est pas la seule victime des changements multifactoriels qui touchent le commerce de détail et lui imposent de s’adapter.

Une chose nous paraît ainsi certaine : le statu quo n’est pas une option.

Le moment est venu d’en faire une artère commerciale de son temps, une rue complète où de plus nombreux usages cohabitent et où l’humain, voisin ou visiteur, se sent accueilli dans une ambiance animée et détendue où il fait bon s’attarder, déambuler, prendre un verre et sortir au théâtre.

> Lisez « La rue Saint-Denis à Montréal, vous connaissez ? »