Alors que « déconfinement » et « reconfinement » se partagent les manchettes d’un été où le mot vague ne rime plus avec vacances, une réalité devient évidente : nous perdons en ce moment des entreprises et nous en perdrons davantage malgré les mesures essentielles d’aide financière et technique des gouvernements.

Charles Sirois Charles Sirois
Président du conseil d’administration du Réseau Mentorat, et neuf autres signataires, entrepreneurs et administrateurs du Réseau*

Perdre ces entreprises et tous les emplois qui en dépendent est un drame, mais que se passerait-il si l’on perdait également nos entrepreneurs ? Et si le salut de ces derniers passait par le mentorat ?

L’humain au cœur du projet entrepreneurial

Entreprendre, c’est croire en un projet d’affaires et en imaginer le potentiel. C’est se projeter, s’engager, s’investir, prendre un risque, convaincre et mobiliser des gens pour le construire. Et l’humain est au cœur de ce processus entrepreneurial. Pour soutenir nos entrepreneurs et assurer la continuité de leurs projets, nous devons donc adopter une approche éminemment humaine et leur offrir un soutien basé sur l’entraide, l’échange et le partage d’expériences. En cela, le mentorat pour entrepreneurs est la solution la plus efficace.

Si, pour certains, tout semble aussi fragile qu’un château de cartes aujourd’hui, un mentor offre une écoute précieuse et attentive dans un cadre de confiance et de façon confidentielle.

L’entrepreneur peut sans gêne se confier et partager ses inquiétudes, mais aussi être motivé et encouragé. Alors que la solitude est un fléau qui frappe trop souvent les entrepreneurs, peu importe le contexte mondial, cette relation extrêmement privilégiée constitue parfois la clé pour continuer d’avancer. C’est encore plus vrai en temps de pandémie.

En ce moment et dans un avenir rapproché, les entrepreneurs font et feront face à un environnement difficile où les choses changent rapidement. Plusieurs seront confrontés à des conditions impossibles ; ils se demanderont comment passer à travers la crise et ils auront à prendre des décisions éprouvantes. Plus que jamais, ils auront besoin de l’écoute d’une personne de confiance qui sait naviguer à travers l’épreuve humaine en affaires. Quelqu’un qui les aidera à agir au mieux tout en prenant soin d’eux-mêmes, qui les aidera à se réinventer tout en préservant leurs valeurs et leurs qualités d’entrepreneurs.

Les entrepreneurs au cœur de la reprise économique

Les inconnues sont nombreuses, mais on a précisément besoin d’entrepreneurs solides. Ce sont ces femmes et ces hommes de tout le Québec capables de se projeter et d’entreprendre dans ces contextes inusités, sans les repères d’hier, qui seront aux commandes d’un nécessaire renouveau économique. Des personnes qui apportent des solutions nouvelles à des problèmes et savent se montrer créatives dans les périodes de changements technologiques, culturels et sociaux.

Au cours des dernières années, l’entrepreneuriat s’est développé de façon impressionnante au Québec. Les réseaux, les initiatives et les services se sont déployés remarquablement.

Selon les données de l’Indice entrepreneurial québécois du Réseau Mentorat (2019), entreprendre est d’ailleurs perçu comme LE choix optimal de carrière des Québécois. Encore faut-il pouvoir compter sur le soutien d’entrepreneurs chevronnés « qui sont passés par là ». Cela dit, tant les entrepreneurs bien établis que les nouveaux peuvent tirer profit du fait d’être accompagnés par un mentor de Réseau Mentorat. C’est sans compter les organisations locales et régionales vouées au développement socioéconomique et dont l’offre de soutien aux entrepreneurs peut aussi bénéficier d’un outil complémentaire et puissant comme le mentorat.

Lorsque la pandémie sera définitivement derrière nous, le Québec aura peut-être perdu 15 ou 20 % de ses entreprises, qui sait, mais si l’on réussit à conserver 100 % de nos entrepreneurs, on pourra compter sur notre plein potentiel entrepreneurial pour se relever rapidement.

*Danièle Henkel, Les entreprises Danièle Henkel ; Frédéric Lalonde, Hopper ; Jean-Marc Léger, Léger ; Manon Genest, TACT ; Jean-Louis Des Rosiers, JLDR Solutions d’affaires, mentor – Gatineau ; Pierre Genest, mentor – Longueuil ; Jean Pouliot, Produits métalliques PMI, mentor – Rimouski ; Noémi Harvey, Les Productions RN, mentorée – Capitale-Nationale ; Lyne Lévesque, SAGE Mentorat d’affaires, directrice générale et mentore – Capitale-Nationale