Pour plusieurs, la saison des Fêtes est synonyme de soirées bien arrosées en compagnie de collègues de travail, de membres de la famille ou d’amis.

Daniel Bédard Daniel Bédard
Président-directeur général de Tz Capitale-Nationale et représentant, Regroupement pour une conduite responsable

Il peut parfois être facile de se persuader que l’alcool que nous avons consommé ne nous mène pas à la limite permise du 0,08, que c’était juste une petite puff, que les taxis sont trop chers pour revenir à la maison et qu’il faudra revenir chercher l’auto demain matin… Cette fois-ci, soyez plus malin et utilisez les services de raccompagnement ! 

Il y a quelques jours, la Sûreté du Québec a confirmé qu’entre 2013 et 2017, les collisions dues à l’alcool ont causé en moyenne 100 morts par année. Décider de prendre le volant dans cette situation n’est jamais une bonne idée.

Rappelons-le, conduire avec les facultés affaiblies est criminel.

En utilisant un service de raccompagnement, vous reviendrez de façon sécuritaire à la maison dans le confort de votre propre véhicule, qui sera dans l’entrée le lendemain matin.

Vous diminuerez ainsi vos risques d’avoir un accident de la route, d’être arrêté avec les facultés affaiblies et, surtout, vous contribuerez à améliorer le bilan routier de tout le Québec. 

D’ailleurs, il est à noter que les services de raccompagnement sont offerts à l’année et dans presque toutes les régions du Québec. Abonnez-vous ! 

Cette année, faites un choix judicieux ; évitez les risques d’accident, les risques de « péter une balloune », et luttez contre la conduite avec les facultés affaiblies en utilisant les services de raccompagnement offerts dans votre région !

> Consultez le site du Regroupement pour une conduite responsable