La vie de la comédienne britannique Michelle Dockery a changé en 2010, le jour de la diffusion du premier épisode de la série devenue culte, Downton Abbey. Douze ans plus tard, on la retrouve toujours en Lady Mary Crawley dans le film Downton Abbey – A New Era (Downton Abbey – Une nouvelle ère), qui prendra l’affiche vendredi. Entrevue.

Publié le 19 mai
Olivia Lévy
Olivia Lévy La Presse

On a cette envie irrésistible de l’appeler Lady Mary quand on la voit apparaître sur notre écran en visioconférence. Grâce à ce personnage qu’elle incarne dans Downton Abbey, la vie de Michelle Dockery a été chamboulée.

Du jour au lendemain, elle est devenue une star ; la série qui met en scène une famille d’aristocrates et leurs domestiques dans le château de Downton Abbey a connu un grand succès dans le monde entier pendant six saisons, de 2010 à 2015.

Quand on est actrice, on se dit qu’il y a toujours un moment où notre carrière bascule, et Downton Abbey a changé ma vie. Encore aujourd’hui, les gens sont parfois surpris de ne pas me voir en costume d’époque de Lady Mary ! Les fans de la série sont tellement dévoués !

Michelle Dockery

Dès la première lecture du scénario, elle est tombée sous le charme de ce personnage de jeune aristocrate un peu snob, arrogante parfois. « Je l’aime tellement, dit-elle. Ma référence était Kristin Scott Thomas dans Gosford Park [réalisé par Robert Altman], un film écrit par Julian Fellowes, créateur de la série.

« J’aime Lady Mary, elle est têtue, c’est une enfant gâtée. Mais plus les années passent et plus elle évolue, car elle traverse de dures épreuves. C’est un personnage complexe. C’est ce qui fait la beauté de Downton Abbey, car tous les personnages sont complexes et nuancés. »

PHOTO NIKLAS HALLE’N, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

L’actrice britannique Michelle Dockery à la première de Downton Abbey – A New Era à Londres le 25 avril dernier

« Quand on tournait la première saison, on savait que nous étions en train de faire une série de qualité, car Julian Fellowes avait remporté l’Oscar du meilleur scénario original pour Gosford Park en 2002. Mais jamais on n’aurait pu prédire ce succès phénoménal », se rappelle-t-elle.

L’actrice se souvient du très bel accueil de la série au Royaume-Uni, mais c’est lorsque la diffusion a débuté aux États-Unis que tout a changé. « C’est devenu complètement fou. J’avais 27 ans, ça m’a ouvert des portes, évidemment. J’ai eu d’autres rôles grâce au succès de la série, et ça dure depuis 12 ans. C’est ça qui est incroyable. »

Michelle Dockery a joué notamment dans le film de Guy Ritchie The Gentlemen, les séries Defending Jacob et tout récemment dans Anatomy of a Scandal, série de Netflix où elle joue une procureure de la Couronne alors qu’un ministre du gouvernement est accusé de viol. « Lady Mary aurait pu incarner un siècle plus tard cette avocate, car elle a confiance en elle, en plus d’être vive d’esprit et éloquente. Elle aurait été excellente », dit-elle en riant.

S’adapter au changement

Dans Downton Abbey – A New Era, on retrouve la famille Crawley, dont une partie part dans le sud de la France pour résoudre le mystère de l’héritage d’une villa et l’autre reçoit une équipe de cinéma qui va envahir le château.

PHOTO BEN BLACKALL, FOURNIE PAR FOCUS FEATURES

Le réalisateur Simon Curtis et Michelle Dockery lors du tournage du film Downton Abbey – A New Era

C’est Lady Mary qui s’occupe des stars qui débarquent et de tous les imprévus qui surviennent lors du tournage. « Le film est drôle et, en même temps, plein d’émotions », dit-elle. Ce film, c’est aussi, comme le titre l’indique, la transition vers une nouvelle ère.

« Le Nouveau Monde est représenté par cette équipe de cinéma sans gêne qui tourne dans le château et qui n’est pas du tout impressionnée par ce décor magnifique. Ça n’a aucune valeur à ses yeux. C’est ça, le changement, la nouvelle ère », explique Michelle Dockery.

« D’autres, comme mon père, Lord Grantham, et Mr Carson, le majordome qui régit la maison, sont très réticents à la modernité et ne veulent pas que le monde change. » Lady Mary est intriguée par le travail de cette équipe de cinéma qu’elle surveille de très près. « Elle découvre qu’elle adore ça et va presque devenir productrice tellement elle est investie ! »

Lady Mary s’adapte au changement. On est en 1928, c’est la fin d’une décennie, on est avant la crise de 1929 et les années 1930, la Seconde Guerre mondiale approche. Il y a ce sentiment qu’un autre monde arrive, et que c’est la fin d’une époque.

Michelle Dockery

Michelle Dockery était ravie de retrouver toute l’équipe de Downton Abbey, qu’elle considère comme sa famille.

« Nous sommes très proches les uns des autres, on a grandi ensemble depuis 12 ans. Certains acteurs étaient dans la vingtaine, comme moi, quand l’aventure a commencé. Ces personnages et acteurs font partie de notre vie, et Maggie Smith est tellement drôle ! C’est un vrai plaisir ! »

En salle vendredi