Sur certaines affiches promotionnelles de The Suicide Squad, il est inscrit « Ne vous attachez pas trop ». En effet, plusieurs personnages ne survivront pas dans le nouveau film de James Gunn. Cela ne l’a pas empêché de recruter ses amis pour jouer les héros. Enfin, les vilains à qui on a demandé de sauver le monde.

Pascal LeBlanc
Pascal LeBlanc La Presse

Bien des gens ont connu James Gunn grâce aux deux premiers volets de Guardians of the Galaxy. Un troisième est toujours prévu, en 2023, ainsi qu’un « spécial de Noël avec les Gardiens », l’an prochain. Pendant un moment, Gunn n’était toutefois plus celui qui devait clore la trilogie. En 2018, d’anciens tweets controversés du cinéaste ont refait surface. Face à la vague de critiques, Disney, qui possède les studios Marvel, a renvoyé le réalisateur. Cette décision a – elle aussi – été critiquée, alors que de nombreux artistes, médias et fans se sont exprimés en faveur de Gunn – une pétition demandant sa réembauche a amassé plus de 400 000 signatures. Disney est finalement revenu sur sa décision en mars 2019.

PHOTO JESSICA MIGLIO, FOURNIE PAR WARNER BROS.

Idris Elba, qui incarne Bloodsport, et le réalisateur de The Suicide Squad, James Gunn

Entre-temps, Warner Bros. a offert à l’Américain le projet de son choix dans tout le catalogue de ses propriétés de DC. « Pendant que je travaillais sur les Guardians, deux films de DC sont sortis et m’ont fait dire : « Oh, je suis jaloux de ça » : Suicide Squad (2016), car j’aime la bande dessinée, et Shazam (2019), parce que je crois que c’est une bonne histoire à raconter, ce qu’ils ont fait d’ailleurs, indique Gunn, dans une entrevue de groupe virtuelle à laquelle La Presse a participé. Quand on m’a dit que je pouvais faire un deuxième Suicide Squad, j’ai vu l’occasion de faire ma version d’une comédie de guerre [war-caper] des années 1960 avec des supervilains plutôt que des soldats. J’ai pu aussi rendre hommage à la série de John Ostrander [le créateur de la version moderne des BD Suicide Squad] avec un film cool à gros budget. »

Une distribution de la mort

Pour faire un film cool, il est important de bien s’entourer afin de s’amuser en travaillant. James Gunn a d’ailleurs confié que ce tournage a été son préféré en carrière.

Il a d’abord demandé à Margot Robbie et à Viola Davis de reprendre leurs rôles, ceux de Harley Quinn et d’Amanda Walker, respectivement. Joel Kinnaman (Rick Flag) et Jai Courtney (Captain Boomerang) sont également de retour. Will Smith, lui, ne l’est pas, en raison d’un conflit d’horaires. Gunn tenait absolument à travailler avec Idris Elba et l’a convaincu en lui disant qu’il avait écrit le personnage de Bloodsport expressément pour lui et non pour remplacer Smith dans le rôle de Deadshot.

PHOTO JESSICA MIGLIO, FOURNIE PAR WARNER BROS.

Joel Kinnaman (Rick Flag), John Cena (Peacemaker), Margot Robbie (Harley Quinn), Peter Capaldi (Thinker) et Idris Elba (Bloodsport)

Un autre personnage imaginé avec un acteur en tête est King Shark. « J’ai appelé Sly [Sylvester Stallone] et je lui ai dit : « J’ai écrit ce rôle pour toi. Ça va te sembler un peu étrange, car c’est un requin humanoïde géant cannibale qui est très stupide. » Il m’a répondu : « Et tu l’as écrit pour moi ? Mais oui, d’accord, n’importe quoi pour toi ! », raconte Gunn, qui est un bon ami du créateur de Rocky. On n’est jamais certain, mais du moment que nous avons mis sa voix dans la bouche de ce requin, je savais que c’était le bon acteur. Je me suis senti de la même façon quand Vin Diesel a fait Groot pour la première fois. Une certitude instantanée. »

Gunn n’a toutefois pas obtenu son premier choix pour Peacemaker, qu’il souhaitait voir interpréter par Dave Bautista. Celui-ci s’étant déjà engagé à tenir la vedette dans Army of the Dead, le réalisateur s’est tourné vers un autre ancien lutteur de la WWE, John Cena. « Il est tellement un meilleur acteur que je le croyais en plus d’être beaucoup plus drôle que je le pensais, souligne Gunn. On peut déjà en voir beaucoup dans le film, mais nous étions tout de même limités, car il y a beaucoup de personnages. John et moi avions envie d’explorer Peacemaker davantage, de savoir d’où il vient. C’est un grand crétin [big douchey guy] qui se sent constamment à part. Je trouvais ça inspirant ! » Ainsi, la série Peacemaker sera diffusée sur HBO dès le 16 janvier 2022.

Pour le reste de l’imposante distribution, Gunn a fait appel à des collaborateurs habituels (Michael Rooker, Nathan Fillion, Stephen Blackehart), sa famille (sa copine Jennifer Holland, son frère Sean Gunn), des acteurs comiques (Pete Davidson, Flula Borg, Steve Agee), des comédiens polyvalents (David Dastmalchian, Alice Braga, Peter Capaldi) et des nouvelles venues (Mayling Ng, Daniela Melchior). Qui se rendra jusqu’au générique ? Les paris sont ouverts.

IMAGE FOURNIE PAR WARNER BROS.

The Suicide Squad, de James Gunn

Une projection spéciale de The Suicide Squad sera présentée en préouverture du 25festival Fantasia, le 4 août, au Cinéma Impérial. Le film prendra ensuite l’affiche le 6 août.

Quelques mots de cinq vilains héros

Peter Capaldi

PHOTO FOURNIE PAR WARNER BROS.

Peter Capaldi incarne Thinker.

Rôle : Thinker

« Les personnages imaginés par James [Gunn] pour ce film sont simplement brillants, a-t-il dit en entrevue de groupe virtuelle. Je trouve remarquable de s’inspirer des vieilles pages de BD colorées pour créer un personnage tchékhovien et amusant comme le Thinker. Jouer ce rôle de génie du mal est fantastique. »

David Dastmalchian

PHOTO FOURNIE PAR WARNER BROS.

David Dastmalchian incarne Polka-Dot Man.

Rôle : Polka-Dot Man

« J’ai souffert d’anxiété et de dépression dès un jeune âge et il en est de même pour mon personnage. Il est aussi gêné par son physique, ce que j’ai aussi vécu enfant. J’ai donc immédiatement établi un fort lien émotif avec lui. »

Joel Kinnaman

PHOTO FOURNIE PAR WARNER BROS.

Joel Kinnaman incarne Rick Flag.

Rôle : Rick Flag

« Le personnage est complètement différent de celui vu dans le premier film. Après avoir lu le scénario, j’ai dit à James que mon intuition était de repartir à neuf et qu’on allait bâtir le personnage ensemble. J’ai le même nom, mais l’univers est entièrement différent. »

Daniela Melchior

PHOTO FOURNIE PAR WARNER BROS.

Daniela Melchior incarne Ratcatcher 2.

Rôle : Ratcatcher 2

« Puisque Ratcatcher 2 n’est pas dans les BD [elle est la fille de Ratcatcher qui, lui, l’est], il y a peut-être moins d’attentes envers mon personnage. J’espère que les gens vont aimer ce qu’on a créé et si ce n’est pas le cas, ils n’ont qu’à oublier l’existence de Ratcatcher 2 et se rappeler le personnage de son père. »

Sylvester Stallone

PHOTO FOURNIE PAR WARNER BROS.

Sylvester Stallone incarne King Shark.

Rôle : King Shark

« Dans cette histoire, on trouve tous les types d’individus de la planète coincés ensemble et nous observons les interactions et les frictions entre eux. C’est ça, un drame ! Ils sont tous diamétralement opposés, mais doivent travailler ensemble. Dans d’autres circonstances, ils ne se parleraient probablement pas. C’est pour ça que c’est si distrayant. »