C’est un fossile que l’on retrouve dans les sédiments marins. Mais Ammonite est aussi le titre du deuxième long métrage du réalisateur Francis Lee, offert en vidéo sur demande ce vendredi après avoir été présenté au Festival international du film de Toronto. Pour l’occasion, nous avons parlé avec l’actrice Saoirse Ronan. À 26 ans, elle compte déjà quatre sélections aux Oscars, notamment pour ses films Brooklyn et Lady Bird.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Après avoir raconté l’histoire d’amour de deux hommes dans la campagne anglaise du Yorkshire, le réalisateur Francis Lee présente cette fois la relation torride entre deux femmes dans le village côtier de Lyme Regis.

La première, Mary Anning, jouée par Kate Winslet, est une chasseuse de fossiles qui s’occupe de sa mère vieillissante. Ses trouvailles sont même exposées au British Museum. Mais étant une femme évoluant dans les années 1840, Mary n’est pas reconnue à juste titre comme une paléontologue. La scientifique autodidacte mène donc une vie solitaire et maussade.

Pour sa part, Charlotte Murchison peine à se remettre d’un grand chagrin. À la demande de son mari, Mary va la garder chez elle et la traîner avec elle dans ses recherches de bord de mer pour que Charlotte se rétablisse. D’abord réunies de force, les deux femmes finiront par vivre une passion dévorante.

Le réalisateur Francis Lee a voulu corriger l’histoire en redonnant à Mary Anning tout le mérite scientifique qui lui revient. On lui a toutefois reproché d’avoir pris trop de libertés dans le scénario en la présentant comme une femme gaie.

Le travail de Mary a été ignoré pendant si longtemps. Il lui a même été volé. Francis a voulu ajouter un élément romantique à l’histoire […] Pour lui, cela ne tombait pas sous le sens que ce soit [cette relation amoureuse] avec un homme.

Saoirse Ronan

Pour Saoirse Ronan, ce choix scénaristique a permis à Francis Lee de mieux développer toute la vulnérabilité du personnage de Mary. Mais aussi de raconter de façon intime une belle histoire d’amour. « Le film explore la manière dont les relations entre deux femmes se passaient à l’époque, dit Saoirse Ronan. Des relations qui n’avaient pas de statut ou d’étiquette, ce qui est très moderne, en fait. »

PHOTO AGATHA A. NITECKA, FOURNIE PAR ENTRACT FILMS

Saoirse Ronan et Kate Winslet partagent la vedette du nouveau film de Francis Lee, Ammonite.

Francis Lee a dû justifier le fait d’avoir choisi deux actrices hétérosexuelles pour interpréter l’idylle entre deux personnages de même sexe.

« Je ne suis pas dans une bonne position pour manifester ou non une quelconque déception, mais je dirais que si on fait un film si important et personnel, quand vient le temps de faire le casting, on veut lancer les filets le plus largement possible, commente Saoirse Ronan. À la fin, il s’agit de trouver la bonne personne et la bonne énergie pour le rôle.

« Plusieurs acteurs fuient les étiquettes, ajoute-t-elle. Ils explorent la sexualité de plein de façons. Et s’il y a une chose qu’il faut considérer chez les acteurs, peu importe leur orientation sexuelle, c’est leur humanité. »

Travailler avec Kate Winslet

Saoirse Ronan connaissait Kate Winslet avant le tournage. Les deux comédiennes ont en commun d’avoir joué dans un film de Peter Jackson à un jeune âge (respectivement The Lovely Bones, sorti en 2010, et Heavenly Creatures, qui date de 1994).

« Je savais que nous allions bien nous entendre et rigoler, a-t-elle précisé. Kate est tellement ouverte et sympathique. »

Les scènes de sexualité plutôt explicites n’intimidaient pas Saoirse Ronan. Elle y a même accordé peu d’importance quand elle lit un scénario. « C’est beau de voir deux personnes être aussi intimes ensemble, alors qu’elles n’ont pas été touchées depuis longtemps. »

« Dans ma carrière, j’ai toujours eu de bonnes expériences, signale-t-elle. Peut-être parce que ma mère m’a toujours dit : tu arrêtes quand tu es mal à l’aise. »

Pour Saoirse Ronan, l’intérêt était de jouer une femme qui se remet péniblement d’un traumatisme.

Elle n’a personne à qui parler et elle ne sait même pas exprimer ses émotions […] Je voulais montrer comment elle fait briller une autre personne et la satisfaction que ça lui procure. Comme acteur, c’est aussi intéressant de jouer quelqu’un qui ne cherche pas l’attention.

Saoirse Ronan

Il y a peu de dialogues dans Ammonite et beaucoup de non-dits, ajoute l’actrice de 26 ans déjà nommée quatre fois à la soirée des Oscars.

Retrouver Wes Anderson

Le prochain film de Saoirse Ronan est une comédie de Wes Anderson, The French Dispatch, qui se déroulera dans la salle de rédaction française d’un magazine américain en 1960.

L’actrice de 26 ans s’est retrouvée une fois de plus sur le plateau du réalisateur de The Grand Budapest Hotel et The Royal Tenenbaums, tout comme d’autres acteurs de la distribution, soit Bill Murray, Tilda Swinton et Owen Wilson. Sans compter Timothée Chalamet, Léa Seydoux et Benicio del Toro.

Avec la pandémie, Saoirse Ronan se réjouit d’être à l’affiche d’une comédie au ton réconfortant. Ammonite n’en est pas une. « Mais c’est une belle histoire d’amour », assure-t-elle.

Ammonite est offert en vidéo sur demande.