En 1962, à Novotcherkassk, une fervente partisane du Parti communiste soviétique constate que sa propre fille participe aux manifestations des ouvriers d’une usine locale. Ces derniers protestent contre les nouvelles politiques imposées par Nikita Khrouchtchev.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Le Russe Andrei Konchalovsky, cinéaste vétéran qui a beaucoup travaillé aux États-Unis au cours des années 1980 (de Maria’s Lovers jusqu’à The Innercircle, en passant par Runaway Train et Tango & Cash !), s’attarde dans son nouveau film à un évènement peu connu en Occident. En 1962, dans une petite ville du sud de la Russie, le régime soviétique a violemment réprimé une manifestation d’ouvriers. Ces derniers ont fait la grève pour contester la hausse soudaine des prix de denrées alimentaires de base et l’appauvrissement de leurs conditions de travail. Le massacre a fait 26 morts et 87 blessés.

Konchalovsky évoque le drame à travers l’histoire d’une alliée à tout crin du Parti communiste, nostalgique de Staline, qui estime que tous ces protestataires sont des traîtres qui devraient être fusillés. Proche du régime, la femme doit pourtant commencer à revoir ses certitudes quand sa fille de 18 ans est portée disparue après avoir participé à la manifestation.

Porté par la performance de Yuliya Vysotskaya, remarquable dans le rôle de cette mère qui contourne à ses fins les règles d’un régime qu’elle soutient pourtant ardemment, Chers camarades ! se distingue aussi grâce à l’approche qu’a empruntée le cinéaste. Appuyé par les images d’un noir et blanc éclatant signées Andrei Naydenov, Andrei Konchalovsky évoque en effet le cinéma soviétique de l’époque sur le plan formel. Ironiquement, à une époque où le pouvoir de Vladimir Poutine est aussi très contesté, le propos de ce long métrage trouve une forte résonance.

Lauréat d’un prix spécial du jury à la Mostra de Venise l’an dernier, Chers camarades ! fait partie des 15 longs métrages encore en lice aux Oscars dans la catégorie du meilleur film international.

À l’affiche au Cinéma Starz Langelier avec sous-titres français, au Cinéma du Parc avec sous-titres français et anglais, et au Cinéma Starz Côte-des-Neiges avec sous-titres anglais. Offert aussi en ligne à la location sur la plateforme du Cinéma du Parc avec sous-titres français et anglais.

AFFICHE FOURNIE PAR EYESTEELFILM

Chers camarades !, d’Andrei Konchalovsky

Drame
Chers camarades ! Andrei Konchalovsky
Avec Yuliya Vysotskaya, Vladislav Komarov, Andrey Gusev
2 h 01
★★★½