Emportés par une tempête de sable surnaturelle alors qu’ils patrouillent dans le désert, la lieutenante Artemis (Milla Jovovich) et son commando se retrouvent dans un monde parallèle peuplé de monstres géants invulnérables à leur puissance de feu. Bientôt unique survivante de sa bande, elle croise la route d’un mystérieux chasseur (Tony Jaa) avec qui elle fait équipe pour survivre.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Avec Monster Hunter, Paul W. S. Anderson est dans sa zone de confort. Comme Mortal Kombat et Resident Evil, ce film (qu’il a écrit et réalisé) est inspiré d’un jeu vidéo à succès, ce qui se sent tant dans sa facture visuelle d’ensemble (sans surprise, mais réussie) que dans sa structure narrative. Le film est en effet construit comme une suite de tableaux d’action qui évoquent les niveaux à franchir dans un jeu d’aventures où les joueurs s’unissent contre un ennemi commun.

Or, si l’union fait la force, ce n’est pas le réflexe qu’ont le chasseur et la lieutenante Artemis. Ici, la méfiance envers l’Autre est la première incarnation de l’instinct de survie, même s’ils se trouvent dans un monde hostile et peuplé d’araignées géantes. Tout ça pour dire que les deux combattants se taperont dessus assez solidement avant de finalement se tendre la main.

IMAGE TIRÉE DU SITE IMDB

Affiche du film Monster Hunter

Dès lors, nos héros — car c’en est, c’est sûr — ne pourront plus échouer. Le scénario est mince et prévisible et les personnages nullement approfondis. L’ensemble des dialogues du film doit tenir sur moins de 10 pages… Les bruyantes scènes de combat s’enchaînent et Artemis fait ce qu’elle fait de mieux, comme elle l’a rappelé à son commando au début de leur mésaventure : elle combat et elle survit.

Les fans du jeu auront sans doute du plaisir à voir l’univers de Monster Hunter se déployer sur un grand écran (le film sort en salle seulement, d’ailleurs). Pour les autres, ce nouveau film de Paul W. S. Anderson, évoquera un mélange divertissant, mais sans profondeur, entre Dune, Mad Max et Jurassic Park, avec un clin d’œil à Alien et quelques scènes d’arts martiaux.

★★★

Monster Hunter. Film d’action/fantastique de Paul W. S. Anderson. Avec Milla Jovovich, Tony Jaa et Ron Perlman. 1 h 43 minutes. 13 ans et plus.