Brève (il est mort à près de 53 ans en 1993), la vie de l’auteur-compositeur-interprète, guitariste, cinéaste et militant américain Frank Zappa fut néanmoins émaillée de mille et un projets. Appuyé d’une quantité phénoménale d’archives et de nombreux témoignages, pas toujours flatteurs, ce documentaire en fait état.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Quel mot, unique, pourrait définir convenablement Frank Zappa ? Musique, fulgurance, provocation, controverse, création, spectacle, homme-orchestre. Tout cela tomberait sans doute dans la colonne des bonnes réponses. On pourra aussi y ajouter le mot archives.

C’est une des choses qui nous saisissent dès le début du visionnement de ce documentaire. Frank Zappa avait visiblement un grand souci de l’histoire – de la sienne, du moins. Dans une réserve jouxtant sa maison de Laurel Canyon, près de Los Angeles, il a emmagasiné une quantité astronomique d’archives musicales.

Ce constat, à notre avis, ne renvoie pas nécessairement à un personnage narcissique. Plutôt un « workaholic », passionné de musique, oui, mais aussi de cinéma (notamment de montage), de création musicale, et quoi encore. Un souci de conservation remarquable.

Comme il fallait s’y attendre, le documentaire, bien que chronologique et constitué de plusieurs interviews classiques, est nerveux, éclaté, sautillant, survolté. À la narration des faits, le réalisateur a eu la magnifique idée d’intercaler des extraits de films de science-fiction de série B, ce qu’affectionnait Zappa. Cela permet de surligner la relation qu’entretenait Zappa avec son art.

IMAGE FOURNIE PAR MÉTROPOLE FILMS

Affiche du documentaire Zappa

On fait aussi le constat que sous son vernis d’homme inclassable, le musicien était généreux de son temps avec les médias, enchaînant les entrevues. Une de ses interventions à l’émission Crossfire de CNN est mémorable.

Enfin, pour ceux qui affectionnent les détails maison, le film rappelle que le dernier concert avec la formation originale des Mothers of Invention a eu lieu à Ottawa, que Zappa a enregistré avec le London Symphonic Orchestra dirigé par Kent Nagano et que le tandem Louise Lecavalier/Édouard Lock a dansé sur son dernier spectacle.

Zappa est offert sur la plateforme Apple TV.

★★★½

Documentaire
Zappa
Alex Winter
Avec Frank Zappa, Gail Zappa, Alice Cooper et autres
2 h 08