Oubliez le dessin animé d’il y a 22 ans. La tonalité de cette version en prises de vue réelles est tout autre. On remarque d’ailleurs l’absence au générique de tous les artisans de la version animée, y compris les 31 individus (?) ayant à l’époque participé à l’écriture du scénario. Seules les notes de la chanson Reflection font vaguement le lien avec l’ancien long métrage à succès. Cela dit, l’esprit disnéen demeure.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Prenant sa source dans un poème narratif chinois du IVsiècle, le récit, écrit cette fois à huit mains, repose cependant sur les mêmes assises. Campée dans la Chine ancienne, l’histoire est celle de Huan Mulan, une jeune fille qui, à la suite d’un décret de l’empereur (Jet Li) stipulant qu’un homme de chaque famille doit intégrer l’armée impériale pour contrer la menace d’envahisseurs venus du Nord, décide de prendre la place de son père, trop malade, à l’insu de ce dernier. Pour ce faire, elle doit toutefois se travestir et faire croire à sa masculinité auprès de ses frères d’armes et de ses supérieurs.

Heureusement, l’époque où les personnages féminins de Disney ne faisaient qu’attendre leur beau prince charmant est révolue depuis longtemps. Sous la gouverne de Niki Caro, cinéaste néo-zélandaise révélée au monde en 2002 grâce à Whale Rider, l’affirmation d’une véritable héroïne dans un monde dominé par les hommes devient encore plus probante. Hua Mulan, sous le nom d’emprunt Hua Jun, aura tôt fait de révéler ses aptitudes militaires exceptionnelles, tout en reprenant sa véritable identité. La jeune guerrière pourra ainsi se distinguer, décrocher les plus beaux honneurs et l’admiration de tout un peuple.

Un contexte réaliste

PHOTO FOURNIE PAR DISNEY PICTURES

Liu Yifei dans Mulan, film de Niki Caro

Une fois le décalage de la langue accepté (tous les personnages chinois s’expriment en anglais), Mulan révèle une production de très grande qualité, ponctuée de beaux élans romanesques. Réalisé avec une grande maîtrise, le film comporte de nombreuses scènes d’action, dont certaines habilement orchestrées sur les champs de bataille. D’où, sans doute, un classement un peu plus élevé que d’habitude. Certaines séquences un peu plus violentes pourraient en effet impressionner les tout petits. Au Québec, Mulan a obtenu un visa Général, mais il est déconseillé aux jeunes enfants.

Niki Caro, seulement la deuxième cinéaste, après Ava DuVernay (A Wrinkle in Time), à qui Disney confie un budget de plus de 100 millions de dollars, campe ainsi le récit dans un contexte plus réaliste. Elle s’inspire aussi de l’imaginaire chinois pour ajouter parfois une touche plus poétique. Les codes narratifs hollywoodiens sont d’évidence appliqués ici, notamment sur le plan musical (la partition de Harry Gregson-Williams tapisse le film mur à mur), mais on sent quand même le souci de faire également honneur à la culture de l’empire du Milieu. Des traits de mise en scène emblématiques du cinéma chinois, notamment sur le plan chorégraphique, sont repris, et la direction artistique est tout simplement somptueuse.

La jeune Liu Yifei campe magnifiquement le personnage. On saluera aussi l’ensemble d’une distribution composée d’acteurs chinois, notamment Gong Li, égérie, notamment, de Zhang Yimou (Épouses et concubines, Coming Home).

La question à 35 dollars

AFFICHE FOURNIE PAR DISNEY PICTURES

Mulan

Maintenant, voici la question à 35 dollars. Considérant le succès que Tenet a obtenu en salle un peu partout dans le monde la semaine dernière, le studio Disney a-t-il fait le bon choix en envoyant Mulan directement sur sa plateforme ? L’avenir le dira. Sachez cependant qu’en plus de votre abonnement, il vous en coûtera 34,99 $ pour avoir accès à ce long métrage qui, disons-le, aurait assurément gagné à être vu sur grand écran. Soulignons aussi qu’à compter du 4 décembre, soit dans trois mois, Mulan sera alors offert gratuitement aux abonnés. Étrange stratégie, dites-vous ? En effet.

Rappelons que Mulan est présenté en exclusivité sur la plateforme Disney +. L’abonné aura le choix de visionner le film en version originale anglaise, en version française (le doublage a été réalisé au Québec) ou en version originale avec sous-titres français.

★★★½

Mulan. Drame d’aventures de Niki Caro. Avec Liu Yifei, Donnie Yen, Gong Li. 1 h 55.