Dès qu’elle tombe enceinte, une jeune femme développe un trouble compulsif du comportement alimentaire, qui la pousse à ingérer divers objets, parfois dangereux…

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

On appelle ce trouble compulsif du comportement alimentaire le pica. Dans ce premier long métrage écrit et réalisé par Carlo Mirabella-Davis, une jeune femme, nouvellement mariée, confinée dans sa vie parfaite, ne peut s’empêcher d’avaler divers objets dangereux — billes, épingles, piles — et d’en faire une collection, une fois ceux-ci récupérés…

Ce thriller psychologique très maîtrisé, qui a valu l’an dernier deux prix à Carlo Mirabella-Davis au festival Fantasia (scénario et mise en scène) et un prix d’interprétation à l’excellente Haley Bennett au festival de Tribeca, est ainsi construit autour d’un désordre plutôt rare. Celui-ci sert essentiellement de prétexte pour explorer la psyché d’une femme coincée dans un univers trop propre et trop riche. Il donne aussi matière à provoquer quelques frissons d’usage chez le spectateur, même si le cinéaste n’exploite pas du tout l’aspect « gore » qu’aurait pu emprunter le récit.

On mise plutôt ici sur les atmosphères, les décors (la maison de verre isolée n’est pas sans rappeler celle de Parasite), le malaise profond d’une femme qui, le jour où elle tombe enceinte, voit tout à coup surgir devant elle une vie où elle n’aura aucune place. La façon avec laquelle Haley Bennett (Thank You for your Service) module son personnage est à cet égard exemplaire. Swallow révèle aussi, d’une manière inattendue et troublante, ce qui peut parfois se cacher sous le vernis des apparences et des conventions.

IMAGE FOURNIE PAR MK2 | MILE END

Swallow, un film de Carlo Mirabella-Davis.

Swallow est offert en version originale anglaise sur la plateforme de Mk2 | Mile End, ainsi que sur iTunes.

> Consultez le site web de MK2 | Mile End

★★★½

Swallow. Thriller de Carlo Mirabella-Davis. Avec Haley Bennett, Austin Stowell, Denis O’Hare. 1 h 34.