L'histoire: À Paris, le directeur d'une célèbre maison d'édition refuse de publier le plus récent roman de son meilleur ami, un auteur comptant déjà quelques ouvrages à son actif. Cette décision provoque de nombreux bouleversements professionnels et intimes, à l'heure où le virage numérique force les intervenants à penser autrement...

Mis à jour le 22 févr. 2019
MARC-ANDRÉ LUSSIER LA PRESSE

La dématérialisation des «objets» culturels - films, disques, livres, etc. - force tous les gens impliqués dans ces milieux à se repositionner, à revoir leur modèle.

Olivier Assayas (Les destinées sentimentales, Sils Maria) a pris ce thème pour point de départ afin de créer une comédie ayant pour cadre le milieu littéraire parisien.

Inutile de dire que le regard est parfois - souvent même - oblique. Mais Doubles vies est d'abord construit comme un thriller dans lequel s'entremêlent les vies professionnelles et intimes des protagonistes.

Au centre de ce vaudeville de haute tenue se trouvent deux couples: celui que forment un éditeur (Guillaume Canet) et une actrice de séries télévisées (Juliette Binoche), et un autre qui unit un auteur en manque d'inspiration (Vincent Macaigne) à une attachée politique (Nora Hamzawi). Une jeune spécialiste du monde numérique embauchée par la maison d'édition (Christa Theret) veut évidemment remettre tous les compteurs à zéro.

On parle beaucoup dans Doubles vies. Et de façon souvent brillante. Un peu comme si, après avoir enchaîné quelques films en anglais, Olivier Assayas prenait un plaisir fou à évoquer un milieu culturel qui lui est plus familier. Ses acteurs font honneur à un long métrage avant tout basé sur la qualité des dialogues.

* * * 1/2

Doubles vies. Comédie d'Olivier Assayas. Avec Juliette Binoche, Guillaume Canet, Vincent Macaigne. 1h48.

> Consultez l'horaire du film

Image fournie par Axia Films

Doubles vies