Source ID:fd253e9d50a13599943b019478d7089a; App Source:StoryBuilder

Troisièmes noces: exercice de funambule réussi ***

Rachel Mwanza et Bouli Lanners dans Troisièmes noces... (Photo fournie par Filmoption International)

Agrandir

Rachel Mwanza et Bouli Lanners dans Troisièmes noces de David Lambert.

Photo fournie par Filmoption International

L'histoire: Amoureux fou de Tamara (Rachel Mwanza), Norbert (Jean-Luc Couchard), un homme au passé juridique douteux, propose à son ami Martin (Bouli Lanners), vieil homosexuel bourru et endeuillé, d'épouser la belle Congolaise en échange d'une importante somme d'argent. Martin accepte, mais son mariage blanc sera pavé de rebondissements.

En entrevue, le réalisateur David Lambert comparait sa première incursion dans la comédie dramatique à un exercice de funambule. Dans l'ensemble, c'est réussi. Son film n'est pas sans failles, mais il ne tombe pas dans le vide.

Moins gris que les précédents, son long métrage, qui n'est pas sans rappeler Green Card de Peter Weir, passe avec aisance, et sans ruptures de ton dérangeantes, de moments drôles à d'autres de tension et au drame. Il est aussi porteur de thèmes chers au cinéaste tels l'immigration, les relations de couple et le fait d'assumer sa différence.

La réussite du film repose sur un scénario relativement solide et dont les passages comiques ne sont ni gratuits ni appuyés. Souvent, tout passe par les modulations de ton, l'ironie, le cynisme. Lorsque Tamara remet Martin à sa place avec caractère, on rigole.

affiche de Troisièmes noces... (Image fournie par Filmoption International) - image 2.0

Agrandir

affiche de Troisièmes noces

Image fournie par Filmoption International

Lorsque deux enquêteurs du gouvernement, débarquant à l'improviste, remettent en doute l'amour entre Martin et Tamara, on a envie d'applaudir leur lucidité. Bravo, d'ailleurs, pour cette distribution de rôles secondaires.

Le tout nous est néanmoins servi dans une mise en scène efficace, mais relativement modeste, ce qui est assez récurrent chez le cinéaste belge qui en est à sa troisième coproduction avec le Québec. De plus, certains passages auraient pu être davantage développés.

Par exemple, Tamara s'inscrit dans une école. Elle y débarque, enfile une blouse blanche et puis... On n'y reviendra plus. On aurait aussi aimé en savoir davantage sur ses origines. Un des thèmes centraux du film n'est-il pas l'immigration illégale de gens cherchant un avenir meilleur?

Du côté de l'interprétation, Bouli Lanners, vieux routier du cinéma belge, est convaincant mais demeure longtemps sur le même registre. Alors que Rachel Mwanza passe de la colère à l'espoir, au rire et aux larmes avec aisance.

* * *

Troisièmes noces. Comédie dramatique de David Lambert. Avec Bouli Lanners, Rachel Mwanza et Eric Kabongo. 1h38.

> Consultez l'horaire du film




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer