Q. Je suis propriétaire d’une Subaru Outback 2011 avec 230 000 km qui vieillit bien (ma cinquième Subaru depuis 1988) et je songe à la changer pour une Outback hybride rechargeable. Avez-vous une idée quand Subaru pourrait commercialiser ce type de modèle et pourquoi Subaru est si en retard dans l’électrification de ses modèles ? Un grand admirateur de Subaru qui commence à manquer de patience.

— Éric Ouellet

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

R. Pour le moment, rien ne laisse croire que Subaru proposera une motorisation hybride rechargeable à bord de l’Outback. Cela dit, son architecture s’y prête parfaitement. Pour l’heure, seule la Crosstrek commercialisée en Amérique du Nord aura droit à cette motorisation bicéphale.

Quant au retard accumulé par la firme japonaise, il faut savoir que les composants hybrides utilisés par Subaru proviennent de chez Toyota. Un nouvel accord signé entre les deux constructeurs, en juin dernier, prévoit la fourniture d’un plus grand nombre de composants hybrides à Subaru. Reste maintenant à voir sur quel modèle Subaru compte les appliquer.

L'HIVER S'EN VIENT, VIVEMENT LE ROUAGE INTÉGRAL

Q. Je suis à la recherche d’une automobile pas trop encombrante et à quatre roues motrices. Plus une auto qu’un VUS. Que me suggérez-vous ?

— Suzanne

R. Les options ne sont pas très nombreuses dans le secteur automobile.

PHOTO FOURNIE PAR MAZDA

La Mazda3 est désormais offerte en version rouage intégral.

Q. Vous pourriez considérer la Mazda 3 (dynamique à conduire, présentation agréable), la Subaru Impreza (rouage intégral performant et construction solide) et la Volkswagen Golf SportWagen (modèle en fin de carrière, mais offrant une belle fiabilité).

MONSIEUR COMEAU VEUT GARDER SON VUS 15 ANS

Q. Je suis à la recherche d’un VUS format compact ou intermédiaire comme deuxième véhicule. Ce véhicule doit pouvoir circuler en mode électrique à 100 % sur de faibles randonnées (maximum 30 km/jour) et être rechargeable et admissible à une subvention gouvernementale. Il doit être en mesure de parcourir 10 000 km annuellement. J’ai un budget de 40 000 $. Je souhaite un véhicule fiable, car je veux le conserver durant 15 ans.

— Robert Comeau

R. Considérant l’ensemble de vos critères, le choix le plus judicieux serait l’Outlander PHEV de Mitsubishi.

PHOTO MITSUBISHI

Mitsubishi Outlander PHEV

Il s’agit d’un véhicule techniquement éprouvé, capable de répondre à vos attentes et appuyé par une garantie susceptible d’assurer votre tranquillité d’esprit (5 ans ou 100 000 km pare-choc à pare-choc, et 10 ans ou 160 000 km sur le groupe motopropulseur).

PAS UN GRAND CHOIX DU CÔTÉ ÉLECTRIQUE

Q. Je possède une BMW 228 cabriolet 2016 affichant 39 000 km au compteur. La garantie sera échue dans quelques mois. Nous aimerions acheter une nouvelle voiture électrique. Nous aimerions demeurer avec BMW, mais les propositions de cette marque sont limitées dans le secteur du tout-électrique. Une suggestion ?

— Pierre Chartrand

R. Pour l’heure, l’offre de BMW est plutôt limitée, en effet. La marque bavaroise prépare, pour 2021, une nouvelle offensive dans le secteur des véhicules électriques.

PHOTO TOBIAS SCHWARZ, AFP

La future BMW i4 tout électrique devrait s'inspirer du prototype BMWi Vision Dynamics, qui a été montré au Salon de l'auto de Francfort en septembre 2017. Il y aura aussi des VUS.

Le groupe allemand vise la commercialisation de cinq véhicules entièrement électriques : la BMW i3 déjà en production depuis 2013, la Mini Electric, le VUS iX3, la berline i4 et, enfin, un véhicule inspiré de l’étude conceptuelle Vision iNext. D’ici 2025, le constructeur espère compter 25 modèles électrifiés, dont 13 véhicules hybrides rechargeables. Donc, pourquoi ne pas attendre encore un peu et conserver votre véhicule actuel (celui-ci affiche un faible kilométrage et une bonne fiabilité) ?