Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

Publié le 20 mars
Éric LeFrançois
Éric LeFrançois Collaboration spéciale

Deux pour un

Nous sommes retraités, avons deux véhicules et souhaitons en arriver à fonctionner avec un seul. Nous avons une Mazda6 2016 (106 000 km) et un Mazda CX-3 2018 à traction intégrale (50 000 km). Devrions-nous les vendre et aller vers une voiture électrique ? Sinon, lequel conserver ?

Linda G.

En tenant compte de la disponibilité réduite de plusieurs produits sur le marché et du développement rapide de la technologie, pourquoi ne pas dire adieu au plus âgé de vos véhicules ? La fébrilité du marché de l’occasion vous permettra sans doute d’en tirer un bon prix et vous conserverez le véhicule offrant non seulement une polyvalence accrue (hayon, rouage intégral), mais qui est aussi le plus économique et le plus recherché (utilitaire urbain) pour encore bien des années à venir.

Un été électrique

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

PT Cruiser décapotable

À quand une décapotable électrique ? Je possède une PT Cruiser 2007 décapotable en super état que j’adore, mais elle ne sera pas éternelle.

Muriel C.

Peu à peu, les constructeurs automobiles donnent une indication claire que le cabriolet connaîtra, lui aussi, sa révolution électrique. Tesla, par exemple, en promet sous peu et, récemment, les constructeurs Polestar (concept 02) et Alfa Romeo (renaissance du Spider) ont laissé entendre qu’ils feraient de même. Chose certaine, ce n’est pas demain la veille. Il faudra donc veiller au bon fonctionnement de votre PT Cruiser pour encore quelques années...

Longue distance

PHOTO FOURNIE PAR LEXUS

Lexus ES 300h

Je voudrais remplacer ma BMW 320IX 2015. Je ne fais pas beaucoup de kilométrage, ayant 76 000 km au compteur. Je suis à la retraite et j’aimerais voyager sur de longues distances en automobile. Sécurité, confort et performance sont des critères importants. Finalement, une automobile hybride me tenterait. Mon budget est d’environ 50 000 $. Quel modèle me conseillez-vous ?

Claire B.

Ne croyez-vous pas votre véhicule actuel en mesure de réaliser tous vos souhaits ? Son kilométrage est faible et ce véhicule, pour peu qu’il ait été bien entretenu, est plutôt fiable, sécuritaire, performant et relativement confortable. Toutefois, si vous souhaitez réellement changer, vous pourriez songer à une Lexus ES 300h qui répond à plusieurs de vos critères, à l’exception de la performance (comparativement à votre BMW actuelle, on s’entend), ou encore à une autre BMW Série 3 (aujourd’hui plus confortable) dans sa configuration hybride.

Une question d’argent

PHOTO FOURNIE PAR DAIMLER AG

Mercedes-Benz GLK250 2012

Enfin à la retraite, nous sommes plus souvent sur la route, que ce soit pour nous rendre au chalet dans une île en Outaouais (à 200 km de Montréal) ou à notre condo en Floride. Notre Mercedes-Benz GLK250 2015 consomme 5 ou 6 L aux 100 km, au prix du diesel en plus ! C’est pour nous l’option la plus économique pour faire autant de route avec beaucoup de bagages, et parfois en tirant un bateau. À l’achat, j’ai tenu compte d’affirmations sur la longue durée de vie du moteur diesel, et après sept ans, notre véhicule n’a que 112 000 km au compteur. Dois-je planifier de garder ce véhicule que j’aime bien encore plusieurs années ou le remplacer bientôt par un véhicule électrique ?

Robert R.

Dans l’état actuel (pénurie de modèles), pourquoi ne pas le conserver ? Ce véhicule correspond à vos attentes et un véhicule électrique risque aujourd’hui de ne pas toutes les remplir.