Selon une étude initialement publiée par des chercheurs de l'Université de Seattle dans le Journal of the American Academy of Dermatology et reprise lundi par USA Today, les automobilistes qui conduisent l'été la fenêtre ouverte ont un risque plus important que les autres de développer un cancer de la peau.

RELAXNEWS

Selon eux, conduire l'été les fenêtres fermées réduirait le risque de développer un mélanome ou un carcinome sur la partie gauche de son corps.

Ainsi, il apparaît qu'aux États-Unis, 53% des cas de cancers de la peau se développent sur le côté gauche du corps. Plus inquiétant encore, 55% des cas cliniques impliquant des carcinomes naissent directement sur le bras gauche. Ces statistiques sont d'ailleurs confirmées dans les pays où les automobilistes roulent à gauche, où il apparaît que les cancers naissent principalement dans le bras droit.

De fait, le bras du côté de la fenêtre ouverte se retrouve particulièrement exposés aux rayons ultraviolets au grand air alors qu'une vitre fermée protège des UVA, les rayons les plus dangereux pour l'organisme. Même si elle laisse souvent passer les UBV, la vitre fermée constitue un rempart relativement efficace contre les dangers du soleil lors de la conduite.

Outre les automobilistes, cette étude est aussi destinées à la prévention des professionnels de la route, à commencer par les chauffeurs de camion. En 2010 aux États-Unis, plus de 68 000 personnes ont été diagnostiquées avec un melanome. Près de 9000 en sont morts.